Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Articles avec #eglise ( l' )

De vrais changements à apporter dans l'Église

18 Octobre 2017, 15:12pm

Publié par Véronique

Un entretien de 2013, toujours d'actualité. 

Voir les commentaires

Des hosties non consacrées et distribuées pendant la messe

11 Septembre 2017, 18:33pm

Publié par Véronique

Une amie m'a rapporté ce fait, qui s'est passé pendant ses vacances.

Union de prière

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

La Règle : le temps et la règle bénédictine

24 Avril 2017, 16:16pm

Publié par Véronique

"Tuer le temps, être prodigue de son temps, ne pas avoir le temps, prendre son temps, perdre son temps" : même si ces expressions usuelles en font un intime de notre quotidien, le temps nous pose trois des questions les plus essentielles sur le sens de notre vie : pourquoi, comment et quand ? Qu'est-ce que la règle bénédictine peut nous apporter en l'apprivoisant ? Comment en faire un allié, un outil à notre main ? Comment arrêter cette marche inexorable vers la mort, symbole de notre finitude ? Commet distinguer l'instant, le temps et l'éternité ? Comment décider entre l'instant éternel et le moment qui nous broie, nous émiette, nous éparpille et nous enferme ? Comment saisir la lumière du temps ? Cette réflexion philosophique viendra suspendre le temps durant 52 minutes... Ce que nous vivons aujourd'hui, ici, maintenant, est déjà porteur d'une valeur infinie. Le monde où nous vivons est finalement une abbaye... Une coproduction KTO / Grand Angle Productions / Premier Cercle, 2014 - Patrice Cros, Thibaut Férié.
Documentaire du 12/12/2014

.

.

.

Voir les commentaires

L'Abbé et ses frères - Documentaire KTO

24 Avril 2017, 16:12pm

Publié par Véronique

" Des personnes très différentes vivant ensemble 24h sur 24, 365 jours sur 365, comment cela marche ? Quel est le secret de la Règle de saint Benoît, établie il y a 1500 ans et toujours en application dans les monastères et sous le regard du Christ? Autorité, fraternité, démocratie, monarchie, miséricorde ? Un exemple que notre monde pourrait méditer avec avantage..." UNE COPRODUCTION KTO/COMMUNE IMAGE MEDIA 2015 - réalisation Bruno Aguila
Documentaire du 29/12/2015.

.

.

.

Voir les commentaires

L'esprit et le zèle, les dominicaines de Chalais

24 Avril 2017, 16:05pm

Publié par Véronique

La communauté dominicaine de Chalais (12 moniales) prie et travaille dans un lieu au riche passé monastique, près de Grenoble, à 1000 m d'altitude. Depuis 50 ans, c'est une biscuiterie artisanale qui fait vivre les soeurs. Cette année, les moniales de Chalais ont invité le metteur en scène Héloïse Ortola et son comédien Marc Faillat à venir présenter leur adaptation du " Saint Dominique " de Bernanos. L'histoire du fondateur de l'ordre des prêcheur rentre en résonnance avec les poignants récits de vie des soeurs. Une coproduction KTO/ La Huit Production 2015- Lizette Lemoine et Aubin Hellot
Documentaire du 11/04/2016.

.

.

.

Voir les commentaires

JMJ Cracovie 2016, Mgr David Macaire, archevêque de Fort-de-France - "Dieu vous attend...c'est maintenant !"

1 Août 2016, 14:58pm

Publié par Véronique

Les pèlerins des JMJ 2016 à Cracovie ont suivi pendant 3 jours des catéchèses pour approfondir le thème "Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde". Premier volet avec Mgr David Macaire, archevêque de Fort-de-France, dans l'église Saint-Casimir à Cracovie, sur le thème : "C'est le temps de la miséricorde".

Source : http://www.ktotv.com/video/00106343/soiree-speciale-jmj-cracovie-2016-du-29-juillet-2016-3

 

" DIEU VOUS ATTEND... C'EST LE MOMENT !

Vous êtes une génération choisie. "

Voir les commentaires

Père Jacques Hamel - Monseigneur Lebrun

1 Août 2016, 12:55pm

Publié par Véronique

Hommage public au Père Jacques Hamel
de Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen

Ensemble sportif Youri Gagarine Saint-Etienne-du-Rouvray

Monsieur le Maire,

Vous avez souhaité cet hommage au Père Jacques Hamel. Vous saviez combien il aimait la ville qu’il habitait, son église, ses habitants. Au nom de la communauté catholique particulièrement secouée, je vous en remercie. Je remercie votre conseil municipal qui vous entoure de si près en ces jours.

Je crois aussi pouvoir me faire l’interprète de la famille du Père Jacques Hamel, des autres victimes, des religieuses de Saint-Vincent-de-Paul et des deux paroissiens, tous blessés, choqués.

Mon cœur de chrétien se réjouit de voir la réponse des citoyens à votre appel. Au-delà des croyances, des religions, des origines, des responsabilités dans la société, nous sommes unis. Chers amis, votre présence touche la communauté catholique. A chacune, à chacun de vous, merci du fond du cœur.

Pourquoi sommes-nous ici ? A cause de la mort d’un homme ? A cause de la folie meurtrière de deux hommes ? En tous les cas à cause de notre refus de ce qui est tout simplement « pas possible » !

Vous le savez, les croyants crient vers Dieu : Pourquoi ? Pourquoi laisses-tu le mal envahir, submerger des cœurs humains au point de les transformer en monstres barbares ? Je pense que les non-croyants s’unissent à notre cri, un cri qui devient silence -vous venez de le dire-, incapacité à prononcer des mots.

Merci, Monsieur le Maire, pour cet hommage à l’homme Jacques Hamel, merci pour vos paroles justes.

Permettez à l’évêque de dire maintenant ce que représente le prêtre Jacques Hamel.

Le Père Jacques Hamel est mort « en habit de prêtres », me disait l’une de ses sœurs hier. Il est mort en célébrant la messe avec un homme et une femme mariés, et trois religieuses. Que faisait-il de mal ? Rien. Il accomplissait ce que, prêtre, nous aimons faire, modestement, de manière cachée : proclamer la mort de Jésus pour annoncer sa résurrection c’est-à-dire sa victoire sur la mort, sur le péché. Cela se fait à chaque messe. Nous le faisons avec un peu de pain, un peu de vin, symbole du partage et de la joie pour tous. Pour nous, catholiques, c’est plus qu’un symbole. C’est le geste même de Jésus, la veille de sa mort, alors qu’il se savait condamné. Jésus voulait déjà donner sa vie par amour, être présent, accompagner l’histoire du monde qui se débat contre le mal, devenir nourriture pour notre vie. Il voulait que nous refassions son geste pour que l’amour envahisse le monde, doucement mais sûrement.

Une messe avec cinq personnes ou avec des centaines de milliers de jeunes comme cela se passe à Cracovie – nous venons d’entendre l’hymne des JMJ –  a la même valeur, le même sens : dire que l’amour est le véritable avenir de l’humanité, pas la haine. Par sa mort, Jésus, l’innocent par excellence, a donné sa vie par amour. La mort du Père Jacques ressemble à celle de Jésus. Comme la mort de tous les martyrs de la vérité, de la justice, de la paix, de la foi.S aurons-nous prendre ce chemin ?

Saurons-nous donner un sens à notre vie qui traverse la mort, et refuser la haine ?

Le Père Jacques est prêtre. Il n’a jamais cherché les honneurs. Il ne voulait pas être mis en avant, juste rencontrer des hommes, des femmes, des enfants pour les accompagner au nom de Jésus dans leur vie humaine et spirituelle. Combien parmi vous peuvent témoigner du baptême de leur enfant, de leur mariage, d’un deuil accompagné par le Père Jacques ?

Le Père Jacques ne revendiquait pas sa qualité de prêtre comme un privilège. Il demeurait un citoyen parmi les autres citoyens. Il participait à la vie commune, dans la confiance, tissant des liens d’amitié. Ces liens humains formaient le terreau pour des rencontres qui élèvent l’âme.Saurons-nous prendre le chemin de l’amitié ?

Saurons-nous nous élever les uns les autres ? Saurons-nous, ces jours-ci ou dans les semaines qui viennent, avoir des conversations qui élèvent l’âme ?

Le Père Jacques est prêtre. Il voulait servir jusqu’au bout. Quand je l’ai visité pour faire connaissance, je lui ai demandé : quelle sera la prochaine étape de ta vie ? Il m’a répondu avec un large sourire que vous connaissez : « tant que je peux …»

Notre présence est un engagement, un engagement à servir la société. Nous pouvons avoir des idées différentes, une foi différente, des cultures différentes. Cela ne doit pas déclencher une guerre ni dans nos cœurs, ni dans les églises, ni dans les mosquées, ni dans les synagogues, ni dans les temples, ni dans les mairies, ni dans les rues, ni sur les places, ni au Moyen-Orient. Mettons nos idées, nos talents, nos différences au service de la communauté humaine.

Au fond, nous en témoignons cet après-midi, ce qui nous est commun est plus important que ce qui peut nous diviser. Ce qui nous est commun, c’est notre dignité de personne humaine, si précieuse et si fragile ! Peut-être fragile, parce que si précieuse… C’est cela que nous avons à servir. La dignité de la personne humaine, la dignité de la communauté humaine !

Dans l’histoire de l’humanité, les 10 commandements, dont la Bible raconte qu’ils ont été donnés par Dieu à Moïse, marquent une étape décisive pour la reconnaissance de la dignité humaine. Ne faudrait-il pas en faire à nouveau, ou simplement le dire car nous le savons, un socle pour notre vie commune, pour l’éducation, pour un véritable projet social ? Faut-il rappeler ces paroles communes aux traditions religieuses juives, musulmanes et chrétiennes ?

Permettez-moi :

  • Tu adoreras Dieu seul
  • Tu respecteras le nom de Dieu
  • Tu respecteras le jour consacré au Seigneur
  • Tu honoreras ton père et ta mère
  • Tu ne tueras pas
  • Tu ne commettras pas d’adultère
  • Tu ne voleras pas
  • Tu ne mentiras pas
  • Tu ne désireras pas la femme de ton prochain
  • Tu ne désireras pas le bien d’autrui.

La liberté, l’égalité et la fraternité, trouvent en ces commandements une source, une base. En fait, ils sont inscrits dans le cœur de l’homme croyant. Ils sont aussi, j’en suis sûr, dans le cœur de celui qui s’interroge sur l’existence de Dieu.

Les non-croyants rendent un grand service aux croyants. Ils rappellent que Dieu nous dépasse, que Dieu ne peut être capturé par un groupe pour un quelconque pouvoir sur les autres, que Dieu  est encore à chercher même par ceux qui pensent l’avoir trouvé, mais qui trop souvent déforment son image.

Adorer Dieu, c’est refuser de s’en servir pour tuer, pour voler, pour mentir, pour tricher. Tuer l’innocent est un blasphème contre Dieu ! Le seul pouvoir que Dieu délègue au croyant est celui de croire dans le pardon, de croire dans la miséricorde infinie de Dieu. Les chrétiens dans la seule prière que Jésus leur a apprise disent à Dieu le Père : « Pardonne-nous comme nous pardonnons » !

Ce soir, nous honorons le Père Jacques Hamel, 85 ans, bientôt 86. En lui, je crois que Saint-Etienne du Rouvray « honore son père et sa mère », celui qui était une silhouette, une figure, comme vous me l’avez dit Monsieur le Maire, paternelle, un guide ; celui aussi qui savait aimer avec tendresse comme une mère aime ses enfants.

Liberté, égalité, fraternité 

Chers amis,

Soyons vraiment libres : débarrassons-nous de la vengeance, de la haine qui fait de nous des esclaves de nos passions, et non des hommes libres !

Soyons vraiment égaux : rejetons les soifs de pouvoir, ayons comme seule ambition de rendre service aux autres, d’être bienveillant, chacun à notre place, sans rechercher les honneurs !

Soyons vraiment frères : rejetons tout racisme, toute xénophobie, toute injure envers le voisin, le lointain aussi ! Reconnaissons que nous sommes de la même famille, la même famille humaine qui n’a qu’un seul cœur, une seule âme, une seule espérance, le bonheur de tous.

M. le Président du Conseil constitutionnel, Madame la Ministre représentant le gouvernement, Monsieur le Président de la Région, Mesdames et messieurs les élus de la nation, parlementaires, Mesdames et messieurs les élus de nos villes et de nos communes, Madame et messieurs les représentants des cultes, merci de nous aider, merci de nous aider les uns les autres à être vraiment libres, vraiment égaux, vraiment frères.

Chers amis, permettez-moi d’ajouter, chers frères et sœurs, cherchons tous à l’être. Et, si vous le voulez bien, cherchons le Père des cieux, avec l’aide du Père Jacques Hamel qui est avec Dieu, son Père et notre Père !

Que vivent en paix la France, l’Europe et le monde !

Le 28 juillet 2016

Source : http://rouen.catholique.fr/se-renseigner/articles/304169-hommage-public-au-pere-jacques-hamel-de-mgr-dominique-lebrun-archeveque-de-rouen/

Veillée de prière

à l’église Ste Thérèse de Saint-Etienne du Rouvray

à la mémoire du Père Jacques Hamel

samedi 30 juillet 2016

Homélie

« Dieu n’a pas épargné son propre Fils », dit saint Paul au sujet de Jésus.

Frères et sœurs, pouvons-nous dire autre chose au sujet du Père Jacques Hamel ? Dieu n’a pas épargné son fils prêtre, Jacques ! Comme nous tous, il était pécheur mais, au fond, qu’avait-il fait de mal ?

Dans notre ville de Saint-Etienne du Rouvray, dans notre paroisse, dans le diocèse comme dans le monde entier, l’émotion est à son comble. Et ce monde, sans doute grâce aux médias, semble répéter en boucle la phrase de l’un des deux malfaiteurs que nous appelons le bon larron : « Mais lui, il n’a rien fait de mal ». Au contraire, nous avons entendu votre maire qualifier le Père Jacques par ces deux mots : « bonté et bienveillance ». Nous pleurons d’autant plus qu’il nous aimait, que nous l’aimions. Quand je l’ai visité, je me suis dit : « Jacques, il aime les gens ». C’est le début et le tout de la mission du prêtre, c’est la base et le sommet de la vie humaine : s’aimer simplement, sans mensonge, sans compromission, sans donner prise au Mal.

Mais voilà : le mal continue, l’agonie de Jésus continue. C’est-à-dire à la fois son combat et sa souffrance. Ce soir, nous sommes ensemble au pied de la croix, où le corps est livré par amour. « Dieu l’a livré pour nous tous », dit Paul. Pour tous, pas pour une, deux ou trois personnes, pas pour les croyants contre les non-croyants, pas pour les chrétiens contre les autres, pas pour un peuple contre d’autres. Pour tous !

Chacun est là au pied de cette croix avec son cœur qui saigne, révolté probablement ou déjà un peu apaisé par des gestes et des paroles d’amis, nos voisins musulmans en particulier, sans doute un cœur éclairé et guidé par la mémoire de ce qu’a dit et fait Jésus.

La croix de Jésus est à nouveau plantée dans votre ville, dans le monde. Entendrons-nous aussi l’espérance inouïe ouverte par Jésus lui-même sur cette croix : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » ? Nous disons si souvent la prière que Jésus nous a apprise et qu’il a comme vécu à ce moment-là : « Pardonne-nous, comme nous pardonnons ». Cette prière, le Notre Père, est aujourd’hui difficile mais pas impossible.

Oui, nous sommes encore au pied de la croix pour tout entendre. S’en éloigner, la fuir serait nous éloigner de l’amour de Jésus : comme le dit Paul, comme s’interroge Paul « qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ? La détresse ? L’angoisse ? La persécution ? … le glaive ? » Ces mots sont des mots d’aujourd’hui. Les suivants sont mêmes terrifiants d’actualité : « En effet, dit-il, il est écrit : c’est pour toi qu’on nous massacre sans arrêt, qu’on nous traite en brebis d’abattoir ».

Le Père Jacques Hamel rejoint la longue liste des martyrs assassinés depuis qu’Abel assassina Caïn ; la longue liste de ceux qui sont tués, par ceux qui, en réalité, sont des frères ; la longue liste des crimes qui crucifient à nouveau Jésus, au Moyen Orient, et dans trop de régions du monde. Avec les jeunes des JMJ, dont quelques-uns de Saint-Etienne du Rouvray, nous avons découvert saint Maximilien Kolbe. Ce prêtre franciscain a offert sa vie dans le camp d’Auschwitz. Nous avons aussi découvert et prié autour de sa tombe, le bienheureux Jerzy Popiełuszko, mort assassiné en 1984 sous le régime communiste en Pologne, pour avoir dit la vérité et réclamé la liberté. Le Père Jacques Hamel a été tué parce qu’il était prêtre, fidèle au service quotidien de l’eucharistie.

A chaque eucharistie, nous célébrons la mort de Jésus et nous annonçons sa résurrection. Saint Paul le dit de manière saisissante : « En tout cela, nous sommes les grands vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés ». Vainqueur par la résurrection de Jésus .

Dans quelques instants, nous exposerons sur l’autel Jésus Eucharistie, Jésus vivant, Jésus mort et ressuscité. Je sais que les jeunes des JMJ sont en ce moment autour du Pape en communion avec nous. Pensons aussi à eux comme à ses enfants qui sont devant nous, pensons à leur avenir, pensons qu’ils veulent devenir des apôtres de la civilisation de l’amour.

Si nous le voulons bien nous dirons à Jésus que nous ne voulons pas nous séparer de lui, que nous ne voulons pas qu’il s’éloigne de nous. Disons-lui notre volonté d’amour.

C’était la vie du Père Jacques Hamel sur terre, c’est sa vie au ciel, c’est notre vie ! 

DOMINIQUE LEBRUN Archevêque de Rouen.

Source : http://rouen.catholique.fr/se-renseigner/articles/304211-pere-jacques-hamel-homelies-de-mgr-dominique-lebrun/

Voir les commentaires

Saint Etienne du Rouvray et le retour en gloire de Notre Seigneur Jésus Christ

29 Juillet 2016, 10:14am

Publié par Véronique

Respect, pensées, prières, soutien, compassion envers le père Hamel qui a été égorgé, ainsi qu'aux blessés et témoins de cette abominable journée du mardi 26 juillet 2016.

 

Mardi 26 juillet 2016 - Fête de sainte Anne et saint Joachim, parents de la Vierge Marie.

Ce jour béni par cette fête, nous rappelant ceux qui accueillent en leur famille celle qui, remplie de Dieu et préparer par Lui, la Vierge Marie, mettra au monde Le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs, le Sauveur de l'humanité... : Jésus.

 

Saint Etienne du Rouvray

Saint Etienne du Rouvray : ville de France. France, fille aînée de l'Eglise.

Saint Etienne, premier martyr de la chrétienté.

Ville proche de Rouen, lieu où fut brûlée sainte Jeanne d'Arc. Elle qui joue un rôle essentiel notamment pour le retour en gloire de Jésus, et, qui, a une mission à titre posthume pour la France.

Voir ci-dessous la vidéo de l'enseignement du père Nathan.

 

Précieuse puissance et force du sang oecuménique versé par les martyrs chrétiens dont Jésus se sert pour la conversion des âmes.

 

Satan sait que l'Avertissement (Fatima, Garabandal, Marie-Julie Jahenny...) dont nous parle le père Nathan dans ses vidéos (voir pages de ce blog - dans l'en-tête "Urgent, important, l'Avertissement..." : http://le.blog.de.lala.over-blog.com/urgent-important-l-avertissement-arrive.html) est très très proche. Les évènements sont de plus en plus nombreux, et de plus en plus violents, ils sont signes d'une furie des ténèbres qui sentent la venue et manisfestation divine sur le monde.

A l'identique, lorsqu'une âme, qui, est très près de Dieu, Satan se déchaîne contre elle par différents moyens.

 

Le père Hamel, premier martyr du XXIè siècle, sera dans les mémoires et dans les coeurs, et, son sang versé a un prix que Dieu seul connait, et, est en tout cas précieux pour la conversion des âmes. Le père Hamel servant la messe, sacrifice du Christ sur l'autel, le père Hamel, sacrifice sur la terre.

Rien n'est vain, tout est vie et espérance.

 

En union de prière fraternelle en ce vendredi 29 juillet 2016 pendant lequel nous sommes invités à la prière et au jeûne pour la mémoire du père Hamel, pour la paix dans le monde, ainsi que pour la France, fille aînée de l'Eglise.

 

Véronique

 

Cet article sera complété dans les prochains jours.

Voir les commentaires

Pour ceux qui critiquent le(s) Pape(s), Vatican II, l'Eglise... - père Nathan

7 Juillet 2016, 17:05pm

Publié par Véronique

En union de prière pour l'unité.

Véronique

 

 

 

Entretien réalisé le jour de la solennité de saint Pierre et saint Paul.

Nous parlons donc de l'Eglise et des papes.

Nous tordons le cou aux luttes intestines qui pourrissent la chrétienté.

J'aimerai bien avoir là le commentaire d'un Pierre Hillard, ou de toute autre personne de ce courant dissident tradi qui a en permanence des mots très violents sur Vatican 2, sur Jean Paul 2 et maintenant sur François.

Régis, du blog http://vienschrist.unblog.fr/

Source : https://www.youtube.com/watch?v=S5Z8EYB4oSg

Voir les commentaires

Compagnie des enfants non nés - Invitation à prier pour les enfants avortés...

22 Juin 2016, 17:01pm

Publié par Véronique

Nous sommes dans le temps du Meshom. Le père Nathan nous explique précisément ce que c'est et, l'urgence de la conversion des âmes. Vous trouverez les vidéos du père Nathan dans cet article :

http://le.blog.de.lala.over-blog.com/2016/06/important-nous-sommes-dans-le-dernier-combat-de-satan-contre-dieu-dn-9-27-le-shiqoutsim-meshomem.html

 

 

Un site à faire connaître :

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/accueil.html

 

Nous pouvons parler de cette initiative et invitation à nos évêques. Nous pouvons en tout cas lles diffuser à profusion.

 

Compagnie des enfants non nés

La mission de prière de la "Compagnie des Enfants Non Nés" est composée de personnes unies fraternellement dans la foi catholique, qui s'engagent à prier pour que les femmes et les hommes prennent conscience de la gravité de l'avortement et de ses conséquences et acceptent qu'ils engendrent. La prière peut sauver beaucoup de vies et permet aussi d'intercéder pour les enfants non nés. Soutenus par la doctrine de l'Eglise catholique, nous croyons à la vie après la mort et, par conséquent nous pensons qu'il peut y avoir un avenir d'espérance pour les enfants qui n'ont pas étés accueillis dans cette vie et qui sont morts sans avoir reçu le baptême.
Le but de la Compagnie est de répandre une culture de la « vie au-delà de la vie », c'est-à-dire de prendre en charge les enfants non nés qui ont étés privés de la vie terrestre que ce soit du fait de la nature ou d'une volonté, inconsciente ou délibérée de leurs parents. Le terme « enfants non nés » inclut également les enfants qui vont naître et se trouvent encore dans le sein maternel à différents stades de la gestation, et qui sont autant de pierres précieuses à protéger par la prière.
Les personnes qui adhèrent à la Compagnie se proposent d'aider les parents qui ont vécu un deuil et qui nécessitent un soutien. L'aide sera essentiellement de nature spirituelle et visera à les rapprocher de Dieu et à les réconcilier avec lui. Avec le sacrement de la réconciliation les âmes des mères et des pères impliqués dans un avortement pourront parvenir à la paix par le pardon de Dieu, le pardon de leur enfant et, éventuellement, d'eux-mêmes.
De cette façon non seulement les parents des enfants avortés pourront commencer une nouvelle vie, mais aussi les enfants eux-mêmes seront en mesure d' « aller au delà », de passer des « Limbes » au ciel pour l'éternité.

Les buts

• Contribuer à la prévention du crime de l'avortement, en promouvant la création de groupes de prière en vue de sauver un maximum d'enfants exposés au risque de l'avortement

• Témoigner de l'importance de la prière comme moyen efficace pour lutter contre l'avortement légalisé qui entraîne tout déclin de l'humanité

• Donner la parole aux millions de petits enfants, d'âmes supprimées dès le sein maternel, qui réclament le bénéfice du baptême pour pouvoir jouir de la félicité éternelle ainsi que de la vision pacificatrice de la Face de Dieu

• Soutenir et accompagner avec délicatesse les mères sur le chemin de la prise de conscience de l'acte accompli, de la conversion, de la confession et de la réconciliation avec Dieu ainsi qu'avec leurs propres petits enfants non nés

• Rapprocher de leurs enfants non nés les mères dans le pardon, dans la prière et l'adoration eucharistique

• Témoigner de l'importance de la Sainte Messe et de la prière quotidienne

• Promouvoir la culture et la pratique du « baptême de désir » tant pour les petits encore dans le sein maternel que pour les enfants déjà avortés volontairement ou naturellement

• Répandre la dévotion à Notre Dame de Guadeloupe, protectrice des enfants non nés et le recours à la très puissante arme du Saint Rosaire

• Promouvoir la culture et la pratique de la prière dans l'Adoration Eucharistique

• Soutenir le respect de la vie dans toutes les tranches d'âge

• Répandre la dévotion aux Saints Anges Gardiens et aux Sept Archanges.

Pour adhérer

Celui qui veut adhérer doit s'engager à :

• Se déclarer chrétien et en témoigner dans tous les aspects de sa vie

• Vivre dans la grâce du Seigneur en recourant fréquemment à la confession et à la communion

• Participer avec régularité à la Sainte Messe

• Réciter une fois par semaine les prières de ce livret pour les enfants non nés et leurs familles

• Accomplir une heure d'adoration eucharistique par mois

• Baptiser du « baptême de désir » trois petits enfants non nés à chaque Sainte Messe à laquelle il participe.

Prière pour le baptême des enfants non nés

Ô Dieu, notre Père qui, dans ton amour infini pour nous, veux que tous les hommes soient sauvés, avec la foi et l'amour de l'Eglise qui porte dans son cœur de Mère le « Désir du baptême » pour tous les petits enfants du monde, je désire exprimer ici sa charité en baptisant au nom du Père, et du Fils et de l'Esprit Saint, tous les enfants qui, aujourd'hui, seront tués par avortement dans le sein de leur mère.

 

Avec cet acte de foi et de charité, j'entends, avec toute l'Eglise :

• Offrir, avec le sang de Jésus, pour les mains immaculées de la Très Sainte Vierge Marie, celui de tous les petits enfants tués par avortement, implorant pitié et miséricorde pour l'humanité pour le sacrifice de leur vie.

• Réparer le grave délit de l'avortement qui, tout en supprimant la vie de celui qui est conçu, le prive en même temps de la grâce du Baptême.

• Prier pour la conversion de tous les opérateurs et collaborateurs de l'avortement, horrible délit « qui signe la condamnation de l'homme, de la femme, du médecin, de l'Etat » (Jean-Paul II).

• Prier pour la conversion de ceux qui, en méconnaissant le Magistère de l'Eglise et du Christ et grâce aux puissants moyens de communication sociale, soutiennent, justifient et défendent ce très grave péché.

• Et enfin, pour invoquer miséricorde sur ceux qui, trompés et séduits par ces puissants moyens, s'éloignent de l'Amour de Dieu le Père. Réciter le Credo, le Notre Père et un Ave Maria. Cardinal Ugo Poletti, Vicaire Général de Jean Paul II

Neuvaine de réparation du péché d'avortement - Prière de Benoît XVI pour la vie naissante :

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/neuvaine-pour-les-enfants-a-naitre.html

 

Adoption spirituelle :

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/adoption-spirituelle.html

 

Méditations et prières pour les non nés :

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/meditations-prieres-pour-les-non-nes.html

 

Actifs dans votre paroisse :

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/actifs-dans-votre-paroisse.html

 

Couronne Angélique de Dieu et de Marie, Rose mystique

Cette section est dévouée au Chapelet Angélique de Dieu et de Marie Rose Mystique, qui est composé de 49 grains, répartis en 7 groupes, séparés par un grain en forme de rose (7 au total) et se terminant par une Croix Glorieuse :

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/couronne-angelique.html

Compagnie des enfants non nés - Invitation à prier pour les enfants avortés...

Messages du ciel

Cette section contient les textes des visions de Esultanza, âme privilegiée religieuse italienne avec laquelle la fondatrice de la «Compagnie des Enfants Non Nés" est en contact depuis de nombreuses années. Grâce à ces incroyables visions eues par la religieuse au cours des messes célébrées pour l'œuvre de prière de la Compagnie, Maria Anna (la fondatrice) a reçu de nombreuses confirmations, d'indications et de réconfort au sujet de sa mission sur terre. Maria Anna a également compris la puissance du Chapelet Angélique qui est souvent mentionné dans les visions, cela veut dire de la Couronne Angélique de Dieu et de Marie, Rose Mystique. Par conséquent elle a ensuite décidé de prendre en charge la diffusion de ce chapelet, aussi à travers ce site. Nous publions dans cette section seulement les visions qui sont étroitement liées à la mission de prière pour les enfants non nés, en gardant anonyme le nom des personnes nommées dans les visions, pour en respecter la vie privée.

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/messages-du-ciel.html

Mamans et papas

Section dédiée aux mères en quête de conseils, recommandations, et surtout de compréhension, d'écoute, en un mot d'amour. Vous ne trouverez certainement pas toutes les réponses à vos questions, la solution qui met fin à la douleur, mais vous percevrez notre attention et dévouement à l'égard de femmes qui, dans la plupart des cas, sont les premières victimes d'un avortement et qui donc méritent toute l'attention, le respect et le partage des frères. Vous n'êtes pas seules. Tout d'abord, Dieu le Père et la Vierge veillent sur vous et si vous êtes ici, ils vous ont déjà pris doucement par la main ... :

http://www.compagnie-enfants-non-nes.com/fr/mamans-papas-54.html

Voir les commentaires

1 2 3 > >>