Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Articles avec #prieres (intentions)

Bref passage sur internet.

19 Juillet 2017, 20:46pm

Publié par Véronique

Un petit passage sur internet après l'impossibilité d'y venir. Un parent proche hospitalisé, beaucoup de démarches à faire...

Merci de vos prières pour les malades et hospitalisés.

En union de prière fraternelle.

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

Cathédrale de Cordoue - Mgr Demetrio Fernandez Gonzalez - Union de prière

15 Juin 2017, 17:47pm

Publié par Véronique

  En union de prière fraternelle pour la cathédrale de Cordoue et pour les intentions de Mgr Demetrio Fernandez Gonzalez.

L'union fait la force.

N'hésitons pas à présenter à Notre Seigneur Jésus nos intentions.

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

On recherche de grands serviteurs de Bien commun - Père Y. Bonnet

12 Juin 2017, 18:00pm

Publié par Véronique

Qu'est ce qui manque le plus à la France pour se relever ?

Je comprends d' autant plus cette question d' un ami que je me la pose moi-même. Et, depuis un demi siècle, se sont accumulées tant de déficiences qui affaiblissent notre patrie, que les classer n' est pas évident. Je finis par lui répondre qu'il me semble normal de chercher la réponse en prenant en compte, avec une grande sollicitude, les besoins de notre jeunesse.

Or cette jeunesse a un besoin pressant d' une formation à la hauteur des enjeux cruciaux de l'heure actuelle. De ce fait, la France ne peut pas se passer de voir se créer de nouveaux pensionnats "unisexes" recevant des élèves de la classe de troisième à la Terminale, avec l'ambition affichée de se doter de jeunes femmes et de jeunes hommes, structurés spirituellement, moralement et culturellement. C'est un investissement majeur qui demandera des sacrifices à tous les partenaires, familles, enseignants et gestionnaires.

Certes, il existe déjà des établissements indépendants de bonne qualité, mais trop peu et il faut bien le dire, trop rarement fréquentés par des jeunes à fort potentiel. Et je ne vois pas comment la Fille Aînée de l'Eglise pourrait se passer dans tous les domaines clés de l'Etat de personnalités de premier plan, témoignant par leur vie exemplaire et leurs compétences qu' ils sont de grands serviteurs du Bien Commun.

Tout au long de notre histoire sont venus souvent de province ces grandes figures d' ecclésiastiques, de militaires et de responsables politiques, imprégnés de culture catholique et du profond respect de " l'ordre naturel ". Et n'oublions pas ceux qui étaient d'origine étrangère et qui sont devenus les plus fervents de nos patriotes par choix délibéré!

C'est encore de province que viendra le renouveau de la France et je suis prêt à parier qu'il se trouvera encore quelques "pépites", venues d' ailleurs, plus "catholiques et français" que nombre de nos compatriotes "de souche". Si, comme je le crains, la France connait de grandes épreuves, il est probable que le pays "profond" pèsera, Dieu merci, plus lourd que les bobos parisiens!

Il faut donc désormais inscrire dans nos priorités la création d' établissements d'enseignement catholique, associant la troisième aux trois classes de l'actuel lycée. Je pense que la troisième est une classe destinée pour les meilleurs à préparer une mentalité de vrai lycéen. Située au sein du même siège que les trois classes du lycée actuel, elle permet de vérifier les aptitudes potentielles des élèves.

Quant aux enseignants authentiquement catholiques et pédagogues de qualité, ils existent en France, mais sont minoritaires et très isolés dans l' enseignement catholique officiel. Je sais qu' ils rêvent de pouvoir, un jour, déployer tout leur potentiel pour des élèves motivés, avec des collègues partageant leur vocation et leur enthousiasme. Des bâtiments à réhabiliter, il y en a beaucoup en France, ne serait-ce qu'en raison de la baisse des vocations religieuses.

Quant au nerf de la guerre, et nous sommes en guerre sans en être encore conscients, mon expérience des dix dernières années m'a montré que les bonnes causes suscitent beaucoup de générosités. Les petits ruisseaux font les grandes rivières, ce qui n'empêche absolument pas un confluent avec une rivière au gros débit! En conclusion , il ne faut plus tarder.

Père Y. Bonnet

Source

.

.

.

Voir les commentaires

Que faire, après ... la Bérézina ? - Père Y.Bonnet

12 Juin 2017, 17:53pm

Publié par Véronique

Que faire, après ... la Berezina ?

A cette question, connaissant la prédilection divine pour la Fille aînée de l'Eglise, j'ai répondu : nous pouvons être sûrs que, si Dieu a permis l'élection  au sommet de l'Etat d'un serviteur du mondialisme financier athée (voire luciférien), ce ne peut être, pour notre pays, qu'en vue de tirer du mal actuel un bien à venir supérieur.

Sans préjuger de ce que sera l'action de la Providence pour restaurer, jusque dans ses aspects politiques, la vie spirituelle, morale et culturelle de la France, je pense que l'élément positif de la présente situation réside justement dans le fait qu'il n' y a plus la moindre piste électorale, dans le cadre "5ème république ", qui soit susceptible de mener au Bien Commun.

Le vote final, massif semble-t-il, des " catholiques " pour le président élu, montre qu'à force de voter sans connaître les points-clés de la Doctrine sociale de l' Eglise, à force de mettre l'économie au premier rang de leurs soucis, à force de voter pour le " moindre mal ", nos pauvres coreligionnaires n'ont plus aucun discernement.

Paradoxalement, c'est un autre élément positif : ils ont besoin d'un réveil douloureux, eh bien, ils vont l'avoir ! Je laisse à leur illusion tous ceux qui s'imaginent que les législatives peuvent faire contrepoids à la présidentielle, ils rêvent ! Il ne reste donc plus qu'une piste, elle implique de ne plus penser en termes d'élections, ce qui évitera les querelles d'ego, et elle nous impose de travailler à élaborer un projet politique de renouveau spirituel, moral, culturel, fidèle à la doctrine sociale de l'Eglise.

Il est capital de montrer qu'un tel projet doit être totalement fondé sur le réel, étranger à toute idéologie. La liberté d'entreprendre n'a jamais impliqué de se rattacher au libéralisme. Le souci des défavorisés n'a jamais impliqué de s'inféoder au socialisme. Les qualificatifs de droite ou de gauche sont piégés, ce qui permet à certains de se baptiser centristes, en picorant ici ou là pour bâtir leur propre idéologie !

Au fond, la France a besoin d'une charte d'action politique, au sens le plus noble du terme, et donc le moins politicien ! Je suis convaincu qu'il y a dans notre pays des personnes de qualité qui ont le talent et le désintéressement nécessaires pour élaborer une telle charte, encore faudra-t-il qu'elles acceptent de collaborer sans état d'âme ni arrière pensée, ce qui n'est jamais facile en pays " gaulois " !

Car il est essentiel que ce projet réunisse des personnalités diverses et qu'il ne soit pas étiqueté au nom d'un individu, essentiel qu'il soit fondamentalement français et " Doctrine sociale de l' Eglise ", essentiel qu'il ne vise pas une prise de pouvoir mais une prise de conscience, qu'il soit vulgarisable au profit de notre jeunesse et des personnes de bonne volonté.

C'est probablement trop tôt pour que l'on puisse y parvenir, mais comme disait Guillaume d'Orange :" Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ". J'invite donc tous ceux qui me liront à prier avec ferveur pour qu'une sorte d' union sacrée se fasse pour l'élaboration d'une telle charte pour le renouveau de la Fille aînée de l'Eglise, ce qui ne peut qu'être agréable à notre Seigneur bien-aimé. Pour ma part, je m'engage à célébrer la Sainte Messe à cette intention ...sine die !

Père Yannik Bonnet

Source

.

.

.

Voir les commentaires

Jésus est Roi de France !

7 Juin 2017, 16:24pm

Publié par Véronique

Jésus est Roi de France !

Ces quelques mots se veulent un appel à la véritable repentance et à l'espérance pour la France. Lorsque le monde prendra conscience de l'inanité de tous ses moyens politiques et économiques actuels, c'est alors que, sous l’action de l'Esprit, il se tournera vers Dieu et dira : « Je vais retourner chez mon Père; là il y a du pain en abondance ». Luc 15, 17.Ce sera l'accomplissement de la parabole du prodigue à l'échelle universelle, à l'échelle des nations. Mais avant cela, il est probable que le monde, de même que le fils de la parabole, connaisse l'obscurité de la misère la plus vile, comme on ne l'a encore jamais vu dans l'histoire de l'humanité. Si ces jours n'étaient abrégés personne ne pourrait survivre.

C’est ainsi que déjà de nombreux peuples d’Afrique vivent les conditions du prodigue : ils mangent des gousses de porc et se vendent pour survivre. Leur nombre augmente, ils connaissent les conditions honteuses et abominables de l’esclavage, de la famine, de la corruption généralisée et orchestrée par les « élus » mondialistes de New York, Washington, Paris, Londres, Berlin…. Ils n’ont donc rien à perdre en traversant la Méditerranée.

Et la France ? Va-t-elle connaître elle aussi une situation de misère jamais connue auparavant ? Fille ainée de l’Eglise, elle n’a pas reconnu l’heure de sa visitation en donnant ses pouvoirs au Christ Roi. Aujourd’hui, pour des raisons de conciliation avec l’Etat, nous, l’Eglise, ne proclamons pas, haut et fort, qu’il y a une personne au-dessus de la République " en marche " qui est Roi, Roi de France, Roi des nations et de l’univers.

Car le monde ne peut pas refuser au Christ Seigneur la souveraineté sur les choses temporelles, quelles qu'elles soient. « Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel », est-ce bien notre prière ? Les hommes ne sont-ils pas autant soumis à l'autorité du Christ dans leur vie collective que dans leur vie privée ? N’est-Il pas l'unique source du salut, de celui des sociétés comme de celui des individus ?« Il n'existe de salut en aucun autre ; aucun autre nom ici-bas n'a été donné aux hommes qu'il leur faille invoquer pour être sauvés » Actes 4,12.

« Le Christ Jésus a été donné par le Père aux hommes à la fois comme Rédempteur, de qui ils doivent attendre leur salut, et comme Législateur, à qui ils sont tenus d'obéir. Les évangélistes ne se bornent pas à affirmer que le Christ a légiféré, mais ils nous le montrent dans l'exercice même de son pouvoir législatif »Concile de Trente. Le pape Pie XI dans sa lettre QUAS PRIMAS, enseigne : « Christ est l’unique auteur, pour l'Etat comme pour chaque citoyen, de la prospérité et du vrai bonheur... : et il cite St Augustin : " Les chefs d'Etat ne sauraient donc refuser de rendre - en leur nom personnel, et avec tout leur peuple - des hommages publics, de respect et de soumission à la souveraineté du Christ ; tout en sauvegardant leur autorité, ils travailleront ainsi à promouvoir et à développer la prospérité nationale"

Si, nous, Eglise en France, acceptions d’enseigner ce Magistère et de proclamer l'autorité royale du Christ dans la vie privée et dans la vie publique, des bienfaits incroyables seraient donnés par surcroît : une juste liberté, l'ordre et la tranquillité, la concorde et la paix, se répandraient infailliblement sur la société tout entière.

Une façon concrète de manifester, en cette année 2017, la Royauté du Christ serait de célébrer la consécration de la France, diocèse par diocèse, au Cœur de Jésus par le Cœur de Marie. Avons-nous peur d’indisposer les autorités de l’Etat ?

Baptisés, proclamons à temps et contre temps que Jésus est Roi de France, et ce dans les trois ordres législatif, judiciaire et exécutif.Puissent tous les français prendre conscience, surtout les hommes et femmes d'Eglise, qu'il est dans leur plus grand intérêt de choisir Jésus comme Roi de France, des Nations et de chacune de nos vies « Jésus Christ est Roi et Seigneur à la gloire du Père » Ph 2,11.

Le Conseil d’Alleluia-France

 

Source : Newsletter de juin 2017

.

.

.

Voir les commentaires

Les coptes égyptiens exécutés d'une balle dans la tête après avoir refusé de "renier leur foi"

28 Mai 2017, 16:04pm

Publié par Véronique

En union de prière fraternelle pour nos frères et sœurs coptes

 

Les hommes masqués ont ordonné aux chrétiens se rendant dans un monastère de descendre de l'autocar et d'abjurer leur foi, ont raconté les rescapés de l'attaque perpétrée vendredi en Egypte.

Abattus d'une balle dans la tête un à un

"Ils leur ont demandé de renier leur foi chrétienne, un à un, mais tous ont refusé", lâche dans un souffle père Rashed. Les hommes armés les ont alors froidement abattus, en leur tirant dans la tête.

Au total, 29 personnes, dont de nombreux enfants, ont été tuées dans cette attaque que le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiquée.

 

Plus de 24 heures plus tard, l'émotion est palpable samedi dans la cathédrale de Mar Morcos (Saint Marc) de la petite ville de Bani Mazar, dans la province centrale de Minya.

Durant la messe, certains fidèles ne peuvent retenir leurs larmes. N'ayant pas la force de se tenir debout, un jeune homme est soutenu par ses proches.

Toutes de noir vêtues, les cheveux couverts par un léger voile noué derrière la nuque, les femmes arrivent pour une cérémonie de condoléances organisée par l'église. Leurs pleurs et leurs cris déchirent le silence qui règne dans la cour.

Après avoir rencontré des blessés la veille, Père Rashed raconte comment le voyage vers un monastère situé à plus de 200 km au sud du Caire a brutalement viré au drame.

Ils semblerait qu'on les ait agenouillés. La plupart ont reçu une balle à l'arrière du crâne, dans la bouche ou à la gorge.

Dans le convoi de plusieurs véhicules, dont un bus, avaient pris place des ouvriers engagés pour des travaux, mais aussi des fidèles désireux d'y passer la journée, comme cela se fait beaucoup chez les coptes, qui représentent environ 10% des quelque 92 millions d'Egyptiens.

"Avant d'être tués, la plupart des hommes ont été sortis de leur voiture, d'autres sont restés à bord de leur véhicule", indique le père Hedra. "Ils semblerait qu'on les ait agenouillés. La plupart ont reçu une balle à l'arrière du crâne, dans la bouche ou à la gorge".

"Ils ont fait descendre les hommes du bus, ont pris leur carte d'identité et l'or qu'ils avaient sur eux, leur alliance ou leurs bagues", raconte aussi Maher Tawfik, venu du Caire soutenir sa famille. Sa nièce a survécu à l'attaque, mais ni le mari ni la petite fille d'un an et demi de cette dernière.

Puis "ils leur ont demandé de prononcer la profession de foi musulmane", ajoute M. Tawfik. Avant d'exécuter ceux qui refusaient. Il précise que les assaillants "ont pris les bijoux en or et​ l'argent des femmes" alors que "les enfants se cachaient sous les sièges".

Ce n'est pas une surprise, juste de la douleur.

Depuis plusieurs mois déjà​, l'Egypte est endeuillée par les attentats perpétrés par les jihadiste de l'EI contre la communauté orthodoxe. Début avril, des attentats suicide contre deux églises coptes avaient déjà fait 45 morts au nord du Caire.

Et alors que le groupe extrémiste s'est engagé à multiplier les attentats contre les coptes, les chrétiens de Minya s'inquiètent: dans cette province conservatrice, où cette minorité est particulièrement bien implantée, les tensions sont vives entre musulmans et coptes.

En 2013, après l'éviction par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, plusieurs églises de la province avaient été incendiées par des manifestants accusant les chrétiens de soutenir les militaires.

"Ce n'est pas nouveau pour nous d'être visés par le terrorisme. On paye le prix de notre soutien à l'armée et à l'Etat", lâche Mina al-Masri, rentré spécialement dans sa ville natale pour les funérailles des parents d'un ami, tués dans l'attaque. "Je m'attend à un bain de sang pour les chrétiens", ajoute-t-il.

"Ce n'est pas une surprise, juste de la douleur", déplore Mina Saïd, un jeune père de 35 ans venu assister à la messe avec sa femme et ses deux enfants.

Hanan Fouad a perdu ses voisins, une famille de six personnes de trois générations. Vêtue d'une longue jellaba noire, les cheveux couverts par un voile transparent noir, elle laisse éclater sa colère dans la cour de la cathédrale.

"Ça va se reproduire. Pas un mois ne passe sans qu'ils ne tuent des chrétiens", tonne cette quadragénaire, ses mains crispées sur son portable et un paquet de mouchoir. "Pourquoi les chrétiens? Parce qu'ils disent qu'on est une minorité, des infidèles".

Source

.

.

.

Voir les commentaires

Adorer Dieu le plus souvent possible.

27 Mai 2017, 15:15pm

Publié par Véronique

Dieu cherche des adorateurs. Nous le savons.

Où que nous soyons, dès que le moment s'y prête pendant une pause, un temps libre, dans une chapelle, dans une église, dans une cathédrale, devant le Tabernacle, pendant l'Adoration, pendant l'Eucharistie, ou bien lorsque Dieu Lui-même nous y invite : adorons-Le.

Essayons de vivre le plus souvent possible des moments d'intimité avec Lui, dans un cœur à cœur humble et vivant. Essayons de faire porter du fruit à notre vie intime avec Dieu. Portons-Lui plus d'intérêt et plus d'attention malgré nos imperfections et notre indignité par rapport à ce qu'Il est et à tout ce qu'Il nous offre.

Le plus important c'est notre honnêteté envers Lui, c'est notre désir de passer du temps avec Lui et, de L'aimer de plus en plus.

L'Amour qu'est Dieu est visible partout de tous de par sa Création, par la mort de Jésus et sa résurrection, par les grâces qu'Il nous offre sans cesse. Et nous, que faisons-nous en remerciement à tout cela ? Que faisons-nous de notre intimité avec Lui ? Pourquoi laisser notre âme inerte et sèche alors qu'elle est une force et une puissance d'amour ?

Puissions-nous, ne serait-ce qu'un petit instant, goûter à l'amour divin, réellement, afin de Le désirer et en vivre éternellement dès maintenant.

Que nos âmes atteignent les septièmes demeures spirituelles afin de vivre pleinement et en tout temps en Dieu. Que Dieu nous accorde cette grâce, nous aide à la réaliser et à lui faire porter des fruits. Amen.

Véronique

 

Adorer Dieu le plus souvent possible.

.

.

.

Voir les commentaires

Catastrophes météorologiques - Février, Mars, Avril 2017

25 Mai 2017, 18:08pm

Publié par Véronique

Marc 13, 7-36 Luc 21, 5-24

En union de prière fraternelle

Véronique

Février 2017

Mars 2017

Avril 2017

.

.

.

Voir les commentaires

Intronisation de Mr Macron - Orgasme médiatique

25 Mai 2017, 16:36pm

Publié par Véronique

Une émission présenté par Jean-Yves Le Gallou et Hervé Grandchamp. Au sommaire de ce nouveau numéro d’I-Média : Intronisation de Macron – orgasme médiatique.

Intronisation d’Emmanuel Macron, il faut commenter les images, c’est l’extase des experts et journalistes. Tout y est passé : la séquence Harlequin, la séquence Vuitton (le tailleur bleu de Madame) et la séquence Kennedy, toujours le tailleur, qui rappelait celui de Jackie Kennedy… il y a 56 ans.

Mais Macron pour les médias (républicains !), c’est aussi l’homme qui incarne le corps du roi, qui protège et que la pluie n’atteint pas. Plus qu’une intronisation, nous avons assisté à un sacre, le sacre d’Emmanuel premier, protecteur de la nation, roi thaumaturge.

Lien : Un roi en marche pour sauver la France

 

France - union de prière pour le vrai Roi

(Lien : Consécration à Jésus Christ Roi de France)

.

.

.

Voir les commentaires

Consécration à Jésus Christ Roi et Seigneur de France. Qu'attendent les autorités de l'Eglise ?

23 Mai 2017, 17:49pm

Publié par Véronique

Comment aimons-nous la France ?

France, qu'attends-tu ?

France, fille aînée de l'Eglise, qu'attends-tu ?

 

Plusieurs pays sont déjà passé à l'acte, celui de consacrer leur pays à Jésus Christ Roi et Seigneur.

Quelques jours après l’inauguration du Temple de la Divine Providence à Varsovie, les évêques de Pologne, le président de la République, des représentants du gouvernement, les présidents de la Diète et du Sénat (etc.) et quelque 100.000 fidèles ont participé aujourd’hui à Cracovie, au Sanctuaire de la Miséricorde Divine, à l’ « Acte d’accueil du Christ comme Roi et Seigneur de Pologne ». Cet acte solennel avait été précédé d’une neuvaine.

*

Prière de la Consécration

O Roi immortel des âges, Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et Sauveur ! En cette année jubilaire du 1050e anniversaire du baptême de la Pologne, en ce jubilé extraordinaire de la Miséricorde, nous, les Polonais, nous nous tenons devant Vous, avec nos autorités, le clergé et le laïcat, pour reconnaître votre règne, nous soumettre à votre loi, vous consacrer notre patrie et tout notre peuple.

Nous confessons devant le ciel et la terre que nous avons besoin de votre loi. Nous reconnaissons que vous seul avez une loi sainte et pérenne pour nous. C’est pourquoi, humblement, en inclinant la tête devant vous, le Roi de l’univers, nous reconnaissons votre souveraineté sur la Pologne et tout notre peuple vivant dans la patrie et partout dans le monde.

Désireux d’adorer la majesté de votre puissance et de votre gloire, avec une grande foi et un grand amour, nous vous crions : Christ, régnez sur nous !

- Dans nos cœurs – Christ, régnez sur nous !

- Dans nos familles – Christ, régnez sur nous !

- Dans nos paroisses – Christ, régnez sur nous !

- Dans nos écoles et nos universités – Christ, régnez sur nous !

- Dans les communications sociales – Christ, régnez sur nous !

- dans nos bureaux, lieux de travail, de service et de repos – Christ, régnez sur nous !

- Dans nos villes et nos villages – Christ, régnez sur nous !

- Partout dans la nation et dans l’Etat polonais – Christ, régnez sur nous !

Nous vous bénissons et vous rendons grâce, Seigneur Jésus-Christ.

- Pour l’amour insondable de votre Sacré-Cœur – Christ notre Roi, nous vous remercions !

- Pour la grâce du baptême et l’alliance avec notre peuple au long des siècles - Christ notre Roi, nous vous remercions !

- Pour la présence maternelle et royale de Marie dans notre histoire – Christ notre Roi, nous vous remercions !

- Pour la grande Miséricorde que vous nous accordez constamment – Christ notre Roi, nous vous remercions !

- Pour votre fidélité malgré nos trahisons et faiblesses – Christ notre Roi, nous vous remercions !

Conscients de nos fautes et injures infligées à votre Cœur, nous demandons pardon de tous nos péchés, et en particulier de nous détourner de la sainte foi, de notre manque d’amour pour vous et pour notre prochain. Nous vous demandons de pardonner les péchés sociaux de notre nation, tous ses défauts, ses addictions et ses asservissements. Nous renonçons au diable et à toutes ses œuvres.

Nous nous soumettons humblement à votre Seigneurie et à votre loi. Nous nous engageons à ordonner toute notre vie personnelle, familiale et nationale selon votre loi :

- Nous nous engageons à défendre votre saint culte et à prêcher votre gloire royale – Christ notre Roi, nous nous engageons !

- Nous nous engageons à faire votre volonté et à protéger l’intégrité de nos consciences – Christ notre Roi, nous nous engageons !

- Nous nous engageons à prendre soin de la sainteté de nos familles et de l’éducation chrétienne de nos enfants – Christ notre Roi, nous nous engageons !

- Nous nous engageons à construire votre royaume et à le défendre dans notre nation – Christ notre Roi, nous nous engageons !

- Nous nous engageons à participer activement à la vie de l’Eglise et à protéger ses droits – – Christ notre Roi, nous nous engageons !

Vous, le seul souverain des États, des nations et de toute la création, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs! Nous vous confions l'Etat polonais et les dirigeants polonais. Faites que tous ceux qui exercent le pouvoir le fassent avec justice et gouvernent avec rectitude et conformément à vos lois.

Christ notre Roi, nous confions avec conviction à votre miséricorde toute la Pologne et surtout les gens qui ne suivent pas vos voies. Donnez-leur votre grâce, éclairez-les par la puissance du Saint-Esprit et conduisez-nous tous à la communion éternelle avec le Père.

Au nom de l'amour fraternel, nous vous confions toutes les nations du monde, en particulier celles qui ont fait porter la Croix à la Pologne. Faites-vous reconnaître à elles comme leur Seigneur et Roi légitime et faites qu’elles utilisent le temps que leur a donné le Père pour se soumettre volontairement à Votre Seigneurie.

Seigneur Jésus-Christ, Roi de nos cœurs, rendez nos cœurs comme votre Sacré Cœur.

Que votre Esprit Saint descende et renouvelle la face de la terre, cette terre. Puisse-t-il nous soutenir afin que nous accomplissions les obligations qui sont les conséquences de cet acte national, nous protéger du mal et réaliser notre sanctification.

Dans le Cœur Immaculé de Marie nous plaçons nos décisions et nos engagements. Nous nous confions tous au soin maternel de la Reine de Pologne et à l'intercession des saints patrons de notre Patrie.

Christ, régnez sur nous ! Régnez sur notre patrie et régnez dans toutes les nations pour la plus grande gloire de la Très Sainte Trinité et le salut de l'humanité. Faites de notre patrie et du monde entier votre royaume : un royaume de vérité et de vie, un royaume de sainteté et de grâce, un royaume de justice, d'amour et de paix.

* * *

Ici, la Pologne, à l'occasion du 1050e anniversaire de son baptême,

A officiellement accepté la royauté de Jésus-Christ.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit:
Comme il était au commencement, est maintenant et sera pour toujours. Amen.

Consécration à Jésus Christ Roi et Seigneur de France. Qu'attendent les autorités de l'Eglise ?
Consécration à Jésus Christ Roi et Seigneur de France. Qu'attendent les autorités de l'Eglise ?

.

.

.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>