Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Cancer : séquelles et conséquences.

14 Juin 2014, 20:47pm

Publié par Véronique

En 2005, j'ai eu un cancer du sein, de niveau trois, le plus élevé, un type de cancer qui n'était pas connu. Je suis une miraculée m'a confié mon chimiothérapeute.

Les séquelles de ce cancer sont nombreuses : fatigue, baisse de la vue (lunettes obligatoires - troisième paire depuis quatre ans), oedème (kiné obligatoire jusqu'à la fin de mes jours), arthrose... j'ai dû réapprendre à marcher... je n'ai plus le droit de porter des chages lourdes comme une pôele ou casserole, sac... de mon bras droit, ni le droite de faire du vélo ou de la natation (juste quelques mouvements dans l'eau).

A l'époque mon dernier enfant avait deux ans, et j'étais en congé parental. De ce fait je n'ai jamais eu le droit aux indemnités maladie de la sécurité sociale, alors que j'ai commencé à travailler à l'âge de dix sept ans.

Vu ma patologie, je ne peux aller au travail comme tout le monde le matin de bonne heure et suis obligée de gérer mon temps. Depuis deux ans, j'ai trouvé un travail qui justement me permet de travailler quand je veux. Je travaille dans la vente à domicile (je suis VRP), mais la crise est bien là, les ventes chutent, et, si je ne vends pas je n'ai pas de salaire. Cela dure depuis un an pratiquement. Je dépense donc plus d'argent en kilomètres que je n'en gagne en salaire.

Tout ceci pour témoigner qu'un cancer n'est pas anodin, comme dans mon cas, mais d'autres personnes vivent la même chose que moi.

Nous subissons déjà la maladie et tout ce qui va avec, mais les conséquences sur la vie quotidienne peuvent être très lourdes et graves à long terme.

Personnellement je n'ai pas de quoi manger à ma faim tous les jours, je ne peux m'acheter mes médicaments pour mes chutes de tension car ils ne sont plus remboursés par la Sécurité Sociale, je dois toujours gérer mon temps afin de ne pas me fatiguer, et la famille en subit aussi autant que moi.

Par mon témoignage, je veux simplement apporter mon soutien fraternel par la pensée et la prière à tous ceux et toutes celles qui subissent le cancer, de quelle manière que se soit, et je compatis à leur tristesse et difficultés quotidiennes.

Aussi, j'invite ceux et celles qui le désirent à se tourner vers Dieu qui nous aide beaucoup chaque jour. Il suffit d'en faire le compagnon de sa vie et de Lui demander toute l'aide nécessaire.

Courage à tous.

Fraternellement

Véronique

 

P.S : cet article n'est en aucun cas une demande d'argent. Je refuserai toute offre de toute façon. 

Voir les commentaires

Vous... le blog... nous.

14 Juin 2014, 15:42pm

Publié par Véronique

Depuis la création de ce blog, en 2007, vous êtes nombreux à m'écrire pour me remercier, pour me demander conseils... les messages sont divers, avec aussi divers niveaux de sensibilités et de connaissances.

Je vous en remercie de votre amour fraternel, de votre confiance...

Aussi, à travers vous, je m'aperçois que Dieu me demande de grandir notamment dans l'humilité, à ne pas me sentir ni plus bas ou plus haut que vous, au contraire, d'être comme vous, ne sachant pas tout puisque Dieu nous apprend toujours.

A travers vous j'apprends beaucoup. Merci.

Certains d'entre vous m'ont exprimé leur grande tristesse (voir détresse) lorsque j'avais arrêté le blog il y a quelques temps. Je compatis. Par contre, il ne faut pas se focaliser sur le blog, le plus important étant votre foi et donc votre intimité avec Dieu. Je ne suis qu'une de ses enfants, tout comme vous.

Il m'arrive de plus en plus à ne pas mettre aussi souvent qu'avant des articles, pour plusieurs raisons notamment personnelles, aussi je m'en excuse.

Je m'excuse également de ne pas répondre rapidement à vos messages, aussi, priez pour moi afin que Dieu m'aide en tout.

Je vais bien, comme me l'a demandé un fervent habitué {de 83 ans !  -)) } du blog, et ma vie comme je lui ai répondu est normale avec de plus en plus de croix et de plus en plus difficiles, mais c'est le chemin de l'amour.

Je vous le souhaite à tous afin d'aller vers le Père à l'image de Jésus.

En union de prière fraternelle pour tous.

Véronique

Voir les commentaires

Magnétisme dans l'Eglise. Danger !

14 Juin 2014, 14:45pm

Publié par Véronique

Une internaute m'écrit, désespérée et désemparée.

Plusieurs personnes responsables dans sa paroisse vont régulièrement chez un magnétiseur, que beaucoup de paroissiens y compris leur prêtre s'y rendent également, ainsi qu'un prêtre de son  diocèse et, celui-ci conseille ce même magnétiseur à plusieurs personnes.

Malheureusement à cause de ces pratiques dangereuses, je n'ai de cesse de prévenir du risque du magnétisme sur ce blog, m'apuyant sur les textes de l'Eglise mais aussi sur l'enseignement de prêtres.

Voir ces articles (en tapant "magnétisme" dans le moteur de recherche en haut à droit du blog) :

http://le.blog.de.lala.over-blog.com/search/magn%C3%A9tisme/

 

Voici la fin du message de cette internaute, qui pourrait être le vôtre :

  Sans ce couple, il y a longtemps que l'église de ......................... aurait fermé ses portes, ils ont une très grande foi et je ne comprends pas. Suis-je à côté de la vérité. Est-il possible que ces gens aient raison ? Qu'en pensez-vous ? je les aimes beaucoup mais je ne peux pas accepter cela. Merci pour vos conseils car je suis profondément troublée et un peu perdue. En union de Prière.

 

Voici ma réponse :

le magnétisme n'est pas à conseiller, au contraire, il ne faut absolument pas faire ces pratiques dangeureuses.

Je vous invite à prendre contact avec votre évêque pour lui expliquer cette histoire, pour venir en aide aux âmes concernées, et éviter aussi que ce mal se propage davantage vu que des prêtres qui ont charge d'âmes préconnisent ces dangers au troupeau qu'ils doivent conduire vers Dieu et non pas vers Satan. On ne peut pas servir deux Dieu à la fois.

Ou c'est Dieu seul, et non pas Lui et Satan le prince du mensonge.

Cette démarche n'est pas une accusation, au contraire, elle est une aide apportée à des âmes en danger. C'est un devoir de le faire et vous répondrez simplement aux lumières que Dieu vous a montré sur le danger que courent ses enfants.

Ne soyez donc pas perdue, car en vivant l'évangile nous ne pouvons l'être.

Si vous ne vous sentez pas la force de contacter votre évêque, je veux bien le faire pour vous, mais il serait bien que vous le fassiez tissant ainsi un lien fraternel plus fort avec votre évêque et également avec vos frères et soeurs de votre paroisse.

Surtout faites tout dans l'amour, toujours.

Courage à vous et oui, en union de prière.

Et il faut aussi sensibiliser la conférence des évêques de France et le Pape François afin qu'ils interviennent pour les âmes en danger et pour éveiller nos consciences...

Fraternellement

Véronique

Voir les commentaires

Le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine quitte Marseille pour la rue du Bac à Paris.

12 Juin 2014, 14:33pm

Publié par Véronique

Voir les commentaires

La Pentecôte - Père Jean-Claude Sagne

8 Juin 2014, 23:21pm

Publié par Véronique

La Pentecôte

Jésus nous a sauvés en donnant sa vie au Père pour nous sur la Croix. Il a exprimé ce don total - la kénose - par l’émission de son souffle, puis par l’effusion de l’eau et du sang jaillis de la blessure de son côté (Jn 19, 34 ; 1 Jn 5, 6-7). A Cana, Jésus a changé l’eau en vin, puis à la Cène le vin en son sang. Au matin de la Pentecôte, le sang de Jésus a fait place au feu de l’Esprit : passer du sang au feu, c’est révéler l’intensité de l’amour qui a porté Jésus à se donner pour nous. L’effusion du sang marquait l'entière solidarité de Dieu en sa miséricorde envers l’homme à sauver de l’esclavage du péché. Les langues de feu sur les apôtres et le souffle du vent de Pentecôte prolongent le don de la vie divine par Jésus. Le feu nous ramène au Buisson ardent ; c’est la toute-puissance de l’amour divin comme force re-créatrice. Le rôle de l’Esprit est de nous manifester et de nous communiquer la vie plénière jaillie du don de Jésus à la Croix. A Lourdes, le souffle du vent, l’eau de la source et la flamme des cierges sont autant d’évocations du rôle purificateur et vivifiant de l’Esprit, ce qui nous conduit de nouveau au Buisson ardent et à l’événement de Pentecôte : l’Église en sa catholicité.

Jésus ne peut communiquer la plénitude de sa vie divine qu’à la plénitude de notre humanité : ces hommes de tous les lieux et de tous les temps qu’il appelle à faire Église. L’Esprit est le lien vivant, l’amour rassembleur. Depuis la Pentecôte, Marie nous aide à reconnaître dans l’Eglise le lieu de l’Esprit.

 

"La Voix Spirituelle de Bernadette"

Père Jean-Claude Sagne

Le chemin du Rosaire - Synthèse spirituelle - les mystères glorieux

Voir les commentaires

La Visitation – Père Jean-Claude Sagne

1 Juin 2014, 20:30pm

Publié par Véronique

La Visitation – Père Jean-Claude Sagne

Marie a une telle joie d’avoir reçu l’annonce de Jésus Sauveur qu’elle veut aussitôt communiquer cette joie : elle se hâte d’être l’annonciatrice de Jésus. Mais pour cela elle n’a rien à dire ni à faire de particulier. Il lui suffit d’un mouvement de charité auprès de sa cousine Élisabeth, dans la simplicité et la joie du service fraternel, pour laisser agir l’Enfant Sauveur qui germe en son sein. Le mystère de la maternité spirituelle de Marie commence de se manifester. Le rôle d’accompagnement et de sollicitude qu’elle a eu près de Jésus tout au long de sa vie, elle veut l’avoir près de tous les hommes, et surtout les plus pauvres et les plus démunis, les enfants et les petits. Dans sa générosité de mère, Marie ne garde pour elle aucun de ses privilèges, mais elle veut nous donner d’y participer. A la grotte de Massabielle, Bernadette a vécu le mystère de la Visitation de Marie, Elle a reçu particulièrement quelque chose de la pureté et de la compassion de Marie. Comme Élisabeth, Bernadette a été préparée par Marie à reconnaître la visite de Jésus Sauveur : ce sera la première communion de Bernadette, le 3 juin 1858, avant la dernière apparition à la grotte. Pour Bernadette les deux événements allaient ensemble : la “ vision ” de l’Immaculée et, l’accueil du don plénier de Jésus dans “ le mystère de la foi ”.

 

 

Père Jean-Claude SAGNE

La voix spirituelle de Bernadette

(Synthèse spirituelle – Le chemin du Rosaire)

Voir les commentaires