Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

"Très malade, idée suicidaire, choc à la tête..." (Vos messages)

31 Juillet 2017, 17:52pm

Publié par Véronique

bonjour veronique je voudrais votre aide je suis tres malade j'ai des idee suicidaire j'ai eu un choc a la tete jai plus d'emotion j'ai la tete qui me serre qui est lourde en attente merci

 

Bonsoir.

Dans un premier temps, il faut aller consulter votre médecin et suivre ses conseils.

Dans un deuxième temps, il faut savoir que l'idée suicidaire n'est pas de Dieu mais de Satan. Il est très fort pour vous faire croire que vous avez envie de mettre fin à vitre vie. Mais c'est un mensonge. Il ne faut donc pas tenir compte de cette tentation et la rejeter :

"Seigneur Jésus, je refuse cette tentation de suicide, je Vous l'offre au pied de votre Croix Sainte, Puissante, Victorieuse et Glorieuse".

Satan nous fait toujours croire plein de choses, au point que nous pouvons avoir l'impression qu'elles sont réelles alors qu'il n'en est rien. Il faut donc passer outre cela et le rejeter, automatiquement.

Pour vous aider, dans le cinquième commandement d'amour, Dieu nous dit que la vie est sacrée et que nous sommes invités à en prendre soin. Celle des autres mais la nôtre en premier.

Pour votre maladie, vos douleurs, vos souffrances, je vous invite à vous joindre à la prière de Jésus et de la Vierge Marie qui sont à vos côtés. Ainsi, vous pouvez leur demander de vous soulager. Oui, ils sont présents auprès de chaque personne malade et prient ensemble pour elle. Je vous l'assure.

Avez-vous eu de grandes souffrances ou difficultés avec votre papa ? SI oui, Jésus vous demande de les Lui remettre et vous demande, si vous le désirez, de Lui demander de vous en guérir. "Seigneur Jésus, je T'aime et je Te fais confiance. Je Te remercie pour tout ce que Tu as déjà fait pour moi, ce que Tu fais en ce moment même pour moi, et tout ce que Tu feras encore pour moi. Je Te demande la grâce de poser tes mains sur ma tête, de me soulager et de me guérir des douleurs qui me font souffrir. Je Te demande la grâce d'entrer dans mon cœur, d'y faire Ta demeure et de venir guérir en moi tout ce qu'il y a à guérir. Je Te remercie pour tout. Apprends-moi à T'aimer comme Tu m'aimes, et à comprendre toute chose...".

Vous pouvez offrir vos souffrance à Dieu pour les intentions qu'Il désire ou pour une ou plusieurs intentions personnelles comme la guérison d'une personne, pour la conversion des âmes, pour les âmes du purgatoire... ainsi votre souffrance n'est pas vaine mais vie et demeure dans l'espérance.

Je vais prier pour vous, pour que Jésus pose ses mains Saintes et Puissantes sur votre tête et, sur votre cœur qui pleure. Il Vous aime. Il vous invite à vous abandonner totalement en Lui, en son Sacré Cœur.

Je vous invite à prier le Veni Creator tous les jours, ainsi que Saint Michel Archange : "Saint Michel Archange, je vous demande la grâce de venir à mes côtés et à mon aide et de me défendre avec toute votre armée, maintenant , tous les jours et les nuits de ma vie et à leur de ma mort. Ainsi soit-il."

Quand vous vous sentirez prêt, je vous invite à aller vous confesser. Cela vous fera beaucoup de bien et vous apportera de la douceur.

Je me confie à votre prière et vous assure de la mienne.

Fraternellement

Véronique

 

Lien : Pourquoi je réponds directement sur le blog à vos questions ?

 

"Très malade, idée suicidaire, choc à la tête..." (Vos messages)

.

.

.

Voir les commentaires

Jésus pleure à chaque manque d'amour...

26 Juillet 2017, 20:59pm

Publié par Véronique

Jésus  pleure devant chacun de nos manques d'amour. Ils atteignent et affectent directement  son divin coeur.

Seigneur, pardon pour nos manques d'amour.

Véronique 

Voir les commentaires

Prière à Saint Michel Archange (Pour se défendre)

23 Juillet 2017, 16:45pm

Publié par Véronique

Prière à faire chaque jour

Saint Michel Archange, je vous demande la grâce de rester à mes côtés, de venir à mon aide et de me défendre avec toute votre armée, maintenant, tous les jours et toutes les nuits de ma vie, et à l'heure de ma mort. Ainsi soit-il.

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

Se laisser faire par Jésus pendant la messe

23 Juillet 2017, 16:33pm

Publié par Véronique

Favoriser un cœur à cœur avec Jésus pendant la messe est certainement le mieux que nous ayons à faire. C'est se laisser faire par Lui, demeurer dans le silence de l'âme et de l'esprit, pour que notre cœur soit totalement abandonné à la volonté divine, et, que nous portions du soin à faire porter du fruit aux grâces reçues.

"Seigneur Jésus, merci d'être amour. Merci pour tout ce que Vous m'avez offert. Je vous demande pardon pour mes péchés, mes fautes, mes manquements, mes imperfections et mes indignités. Je vous demande la grâce d'avoir pitié de moi et de me faire miséricorde. Je vous demande la grâce de m'aider à vivre cette Sainte Eucharistie selon vos désirs et non les miens, à faire votre volonté et non la mienne, à vivre au mieux spirituellement et intérieurement cette Eucharistie. Aidez-moi Seigneur Jésus à faire porter du fruits aux grâces que vous daignerez m'offrir."

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

Office divin célébré à grande vitesse - Aux prêtres et responsables liturgiques

20 Juillet 2017, 10:13am

Publié par Véronique

Nous voyons parfois des messes célébrées en hâte, sans avoir des temps pour un minimum de recueillement. Une adolescente m'a posé cette question après une célébration : "Tu as eu le temps de prier ?". Je lui ai répondu : "Non". "Moi non plus", m'a t'elle dit. En effet, en moins d'une heure les lectures, prières et chants se sont succédés à la vitesse d'un train à grande vitesse. Un cœur à cœur avec Dieu non favorisé, une habitude répétée. Image d'un mécanisme hebdomadaire, et non d'une réelle rencontre dans un cœur à cœur avec Dieu.

Des moments de recueillement et de silence sont nécessaires pendant la messe. Dieu est vivant et nous parle durant le Saint Office. Le bâcler revient à le célébrer mécaniquement sans état d'âme et peu de foi. C'est une véritable relation intime avec Dieu que nous vivons dans la foi, la messe étant le moment ultime de notre intimité. Le saint curé d'Ars disait : "Il n'y a rien de plus haut que la messe." Pourquoi la mépriser et ne pas faire l'effort de la rendre la plus belle possible et y porter un soin particulier ?

Vous, prêtres, ne laissez pas les responsables liturgiques faire n'importe quoi au point de d'abimer le sacré. Vous, équipes liturgiques, laissez le prêtre, le Christ de Jésus, mener la messe comme la Sainte Trinité le désire.

A une sainte, Jésus disait :"Les prêtres, mes Christs." Laissons Jésus agir en eux afin que Dieu nous nourrisse comme Il le souhaite et pour que nous puissions répondre favorablement à ses désirs.

Véronique

.

.

.

 

Voir les commentaires

Le bruit du monde moderne, des catholiques, des offices divins, des prières, des maisons, des enfants... - Cardinal Robert Sarah "La force du silence"

20 Juillet 2017, 09:33am

Publié par Véronique

Chaque jour, il est important de faire silence, pour établir les contours de son action future. La vie contemplative n'est pas le seul état où l'homme doit faire l'effort de laisser son cœur dans le silence.

Dans la vie quotidienne, profane, civile ou religieuse, le silence extérieur est nécessaire. Thomas Merton écrivait dans Le signe de Jonas : "Sa nécessité est particulièrement évidente en ce monde où il y a tant de bruit et de paroles ineptes. Le silence est nécessaire pour protester et réparer les destructions et dégâts provoqués par le "péché" de bruit. Certes le silence n'est pas une vertu, ni le bruit un péché. Mais le tumulte, la confusion et le bruit perpétuels qui règnent dans la société moderne sont l'expression de ses péchés les plus graves - de son impiété, ses orgies et sa dépravation morales, son arrogance devant l'Eternel, son désespoir. Un monde de propagande, d'arguments infinis, de vitupérations, de critiques ou simplement de bavardages, est un monde dans lequel la vie ne vaut pas la peine d'être vécue. Les catholiques qui s'associent à ce genre de bruit, qui pénètrent dans la Babel des voix, s'exilent jusqu'à un certain point de la cité de Dieu. La messe devient un vacarme confus ; les prières, un bruit extérieur ou intérieur - répétition hâtive et machinale du chapelet."

L'office divin récité sans recueillement, sans enthousiasme ni ferveur, ou de manière irrégulière et sporadique, attiédit le cœur et tue la virginité de notre amour pour Dieu. Progressivement, notre ministère sacerdotal peut devenir comme le travail d'un puisatier qui fore des puits d'eau morte. En vivant dans un monde de bruit et de superficialité, nous provoquons la déception de Dieu et nous ne pouvons pas entendre la tristesse et les plaintes de son cœur. Ainsi parle Yahvé : "Je me rappelle l'affection de ta jeunesse, l'amour de tes fiançailles, alors que tu marchais derrière moi au désert. [...] Mon peuple a commis deux crimes : ils m'ont abandonné, moi la source d'eau vive, pour se creuser des citernes, citernes lézardées qui ne tiennent pas l'eau" (Jer 2, 2-13).

Et Thomas Merton poursuit : "Aussi, bien qu'il soit vrai que nous devrions savoir supporter le bruit et garder exceptionnellement notre vie intérieure au sein de l'agitation, il n'en est pas moins vrai qu'il est abusif de se résigner à vivre dans une communauté perpétuellement accablée d'activité, et noyée dans le bruit des machines, de la publicité, de la radio et de la télévision qui parlent sans arrêt. Que faire ? Ceux qui aiment Dieu doivent essayer de préserver ou de créer l'atmosphère dans laquelle ils pourront Le trouver. Les chrétiens devraient avoir des foyer calmes car leur propre corps comme leurs maisons sont des temples de Dieu. Supprimez, s'il le faut, la télévision - pas tout le monde, mais ceux qui prennent sérieusement ce gendre de choses. [...] Que ceux qui supportent le silence se joignent à d'autres ayant des goût similaires, et qu'ils s'aident à faire régner le silence et la paix. Qu'ils habituent leurs enfants à ne pas trop crier. Les enfants sont naturellement silencieux - si on les laisse en paix, car si on les agace depuis le berceau ils deviendront citoyens d'un Etat où tous crient. Procurez aux gens des endroits où ils puissent se retirer pour être tranquilles, pour détendre leur esprit et leur cœur en présence de Dieu : des chapelles à la campagne, des salles de lecture, des ermitages. Des maisons où ils puissent faire des retraites sans un perpétuel battage d'"exercices" bruyants - on crie même les prières du chemin de Croix - on crie comme une foule excitée et impie de Jérusalem intoxiquée par les grands prêtres et les Anciens du peuple alors que nous célébrons le mystère de la mort du Christ pour nos péchés."

Le trappiste conclut alors : "Pour beaucoup se serait faire preuve d'un grand renoncement et d'une belle discipline que d'abandonner ces sources de bruit : ils comprennent qu'ils ont besoin de silence, n'osant s'y plonger par crainte de leurs voisins."

La société moderne ne peut plus de passer de la dictature du bruit. Elle nous berce dans une illusion de démocratie de pacotille alors qu'elle arrache notre liberté avec la violence subtile du démon, ce père du mensonge. Mais Jésus nous répète : "Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libèrera" (Jn8, 31-32).

 

"LA FORCE DU SILENCE, contre la dictature du bruit" - Cardinal Robert Sarah (Pensée n°18 )

.

.

.

Voir les commentaires

Soutien au Général de Villiers

19 Juillet 2017, 22:00pm

Publié par Véronique

Applaudissements à son départ

L'adieu du général de Villiers à ses hommes

Sans commentaire

Pdt

Mon cher camarade,
 
J’avais encore pas mal de choses à vous dire ; et puis, – je dois bien l’avouer – j’avais pris goût à ce rendez-vous hebdomadaire, qui me permettait d’aborder certains sujets importants, de vous faire part de mes réflexions et de recueillir vos réactions.
 
Mais voilà, l’heure du départ est arrivée, plus rapidement que prévu. Cela ne vous étonnera pas, vous dont l’imprévu est le pain quotidien. Depuis le premier jour, nous avons appris à avoir, avec nous, un sac prêt pour partir « au coup de sifflet bref ». Choisir d’être militaire, c’est accepter de ne plus s’appartenir, tout-à-fait.
 
Pour autant, la disponibilité à servir « en tous temps et en tous lieux », d’une ville à l’autre, d’un continent à l’autre, ne fait pas de nous des déracinés. Nous appartenons à une patrie que nous aimons ; nous sommes les héritiers d’une histoire qui nous a façonnés ; nous sommes porteurs de convictions qui nous font avancer. Sortir de sa zone de confort, c’est s’exposer, mais c’est aussi se révéler ; à soi-même, pour commencer. « Je vaux ce que je veux ! ».
 
Au moment de partir, je vous redis à quel point la vie militaire mérite d’être vécue. Aimez-la avec passion. Donnez-lui beaucoup, car on ne peut s’engager à moitié. Et si parfois il lui arrive d’être ingrate, considérez un instant tout ce qu’elle vous a donné.
 
A titre personnel, je reste indéfectiblement attaché à mon pays et à ses armées. Ce qui m’importera, jusqu’à mon dernier souffle, c’est le succès des armes de la France.
 
Fraternellement et fidèlement,
 
Général d’armée Pierre de Villiers

 

Voir les commentaires

Vos questions et demandes : problème de santé pour aller à la messe

19 Juillet 2017, 21:04pm

Publié par Véronique

Bonsoir depuis plusieurs mois;j'ai des problèmes

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx je n'ose plus aller à la messe mais le Seigneur qui connait tout et moi en particulier me pardonnera et ne m'enverra pas à la damnation éternelle je suis tous les dimanches la messe à la TV FR2 sauf la communion j'ai tout,je prie tous les jours 1 chapelet j'ai 79 ans et je pense au décès futur pourriez vous s'il vous plait dissiper mes craintes à ce sujet d'avance un grand merci

 

Bonsoir Joseph

Merci de votre message et de votre confiance.

J'ai volontairement enlevé une partie de votre message, par pudeur et respect.

Avez-vous été voir un médecin pour votre souci de santé. C'est important. La médecine est un don de Dieu. Il faut s'en servir. Avez-vous une alimentation sans trop d'aliments provoquant votre problème de santé ? Demandez conseil au médecin.

Il serait bien aussi que vous alliez voir un prêtre, afin de lui expliquer votre problème et lui exprimer votre désir de recevoir Jésus dans l'Eucharistie.

Je ne peux dissiper vos craintes, mais je peux prier pour vous. Je le ferai, soyez-en assuré. Je vais demander à Jésus de poser sa main sur vous et de vous guérir. Sachez que Jésus et la Vierge Marie sont auprès de chaque malade, et prient pour lui, et, nous sommes invités à prier avec eux. Vous pouvez donc vous joindre à leur prière pour votre guérison. Je vais m'unir à eux pour vous.

Vous pouvez boire de l'eau de Lourdes ou apposer de l'huile du Laus, si vous en possédez. Avec les gestes et prières correspondants.

Si vous faites votre possible pour votre salut, vous n'avez rien à craindre. Dieu regarde nos efforts et nos intentions du cœur. C'est le plus important, sans oublier bien sûr le principal, celui de l'amour envers Lui et notre prochain.  Refusez vos craintes, offrez-les à Jésus, et demandez-Lui de vous en libérer. Demandez Lui de vous guider, de vous former, de vous apprendre ce que vous ne connaissez pas encore, le mieux étant de Lui demander de vous aider à mieux Le connaître et à faire connaissance avec Dieu le Père. Laissez-vous faire, en confiance et avec patience. N'ayez aucune crainte, faites-Lui confiance, totalement, comme un enfant dans les bras de son papa.

Jésus vous aime d'un amour inconditionnel qui pardonne, qui est patient et qui connait parfaitement ce que vous êtes et ce dont vous avez besoin.

C'est bien de prier le chapelet. Je vous félicite. Continuez. Demandez à la Vierge Marie de vous guider vers son Fils, Jésus. Demandez-Lui de vous recouvrir de son manteau maternel et de vous protéger. Laissez-vous bercer par votre maman du Ciel, elle vous aime tendrement. Je vais la prier pour vous et lui parler de vous.

Je vous conseille, si vous le désirez, de prier le Saint Esprit tous les jours. Le Veni Creator, c'est bien. De vous confesser aussi, au moins une fois par mois, cela vous permettra d'avancer spirituellement. Sans la confession nous ne pouvons pas progresser spirituellement. C'est sur ce chemin que Dieu nous apprend toute chose, et à travers lequel Il nous fait découvrir qui nous sommes vraiment, l'amour qu'Il est et qu'Il a pour nous, et l'importance que nous avons à ses yeux. Nous découvrons également la force et la puissance de notre âme, ainsi, les épreuves et souffrances sont plus faciles à vivre puisqu'elles deviennent vie et espérance.

Vous pouvez, si vous le désirez, offrir vos souffrances à Jésus. Vous pouvez les offrir pour vos intentions personnelles, ou pour les siennes. Je le fais depuis que j'ai eu un cancer il y a quelques années, aussi, je ne dis pas que la vie est facile, mais les épreuves et les souffrances sont plus faciles à vivre puisqu'en Les offrant à Dieu, Il nous porte au-dessus de la douleur pure et brute (qui est triste à ce simple état), et la transforme en grâce qu'Il déverse sur le monde. Ce que nous vivons et offrons devient vivant et nous porte dans l'espérance. Nos souffrances et nos épreuves sont joie malgré ce qu'elles nous coûtent. Oui, tout est plus facile à vivre dans les difficultés lorsque nous les vivions en Dieu.

Joseph, je pense que vous avez des angoisses depuis de longues années, et Jésus ne demande qu'à vous en libérer et guérir. Vous pouvez Lui en faire la demande lorsque vous vous sentirez prêts. Si vous avez peur, demandez-Lui de vous aider à faire cette démarche, et laissez le temps au temps. Le temps de Jésus n'est pas le nôtre, aussi, laissez-vous faire, tranquillement, doucement, avec confiance. Même si on vous a souvent témoigner peu de confiance et peu d'amour, sachez que vous avez de l'importance aux yeux de Dieu et que son désir est de vous serrer dans ses bras divin et maternels. Dieu vous aime Joseph et pose sur vous un regard d'un papa tendre et plein de bonnes et douces intentions pour vous.

Vous avec un joli prénom. Vous pouvez priez saint Joseph pour vos besoins.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez d'autres conseils.

Je me confie à votre prière et vous assure de miennes.

Soyez confiant, la vie est belle !

Fraternellement

Véronique

.

.

.

 

 

Voir les commentaires

Tous ces espaces de la Passion que nous recevons dans l'Eucharistie.

19 Juillet 2017, 20:50pm

Publié par Véronique

Durant sa passion, Jésus est passé dans différents endroits, par différents sentiments, dans l'amour et la souffrance. Le tout lié dans la volonté divine pour notre salut. Tous ces espaces de la Passion dans lesquels Jésus a tout vécu dans la perfection. Espaces de lieux, espace de temps, espace de sentiments, espace de souffrances, espace d'amour, espace de miséricorde, espace de silence, espace du triomphe dans l'héroïsme discret. Tous ces espaces sont réunis dans l'Eucharistie. En avons-nous conscience lorsque nous La recevons ?

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

Bref passage sur internet.

19 Juillet 2017, 20:46pm

Publié par Véronique

Un petit passage sur internet après l'impossibilité d'y venir. Un parent proche hospitalisé, beaucoup de démarches à faire...

Merci de vos prières pour les malades et hospitalisés.

En union de prière fraternelle.

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

1 2 > >>