Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

L'entrée de Jésus à Jérusalem : invitation à la vie spirituelle pour faire la volonté du Père.

29 Mars 2010, 14:38pm

Publié par Véronique J.

Pour la troisième fois Jésus annonce sa passion

Ils étaient en route, montant à Jérusalem, et Jésus marchait devant eux. Ils étaient déconcertés, et ceux qui suivaient avaient peur.

De nouveau Jésus prit avec lui les Douze pour leur dire ce qui allait lui arriver : « Maintenant nous montons à Jérusalem et le Fils de l’Homme va être livré aux chefs des prêtres et aux maîtres de la Loi qui le condamneront à mort et le remettront aux mains des étrangers ;  ils vont l’humilier, cracher sur lui, le fouetter et le tuer, mais il ressuscitera le troisième jour. » (Marc 10, 32-34)

 

Dernière annonce de la Passion

Jésus prit avec lui les Douze et leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem et tout ce qui a été écrit par les prophètes à propos du Fils de l’Homme va s’accomplir.   ll sera livré aux païens, humilié, insulté, couvert de crachats,  et après l’avoir fouetté, ils le tueront. Mais le troisième jour il ressuscitera. »

Eux ne comprenaient rien de tout cela ; ce langage leur paraissait mystérieux et ils ne voyaient pas ce qu’il voulait leur dire. (Luc 18, 31-34)

 

L’entrée à Jérusalem

Le lendemain, beaucoup de ceux qui étaient venus pour la fête apprirent que Jésus venait à Jérusalem. Ils prirent des palmes et vinrent à sa rencontre en criant : « Hosanna, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, c’est lui le roi d’Israël ! » (Jean 12, 12-19)

      

Alors même que Notre-Seigneur Jésus dans une grande liberté d’amour se dirigea vers Jérusalem, nous savons qu’Il avait déjà annoncé trois fois sa passion à ses disciples.

 

 « Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais s’il la perd pour moi, il la gagnera. (Matthieu 16, 24-25)

 

Notre-Seigneur Jésus savait donc en entrant à Jérusalem ce qu’Il allait vivre, mais n’y a pas renoncé voulant faire la volonté de son Père.

Notre-Seigneur nous invite à marcher derrière Lui bien que Lui-même a toujours chercher à faire la volonté de son Père, Il nous exhorte donc à prendre notre croix et à Le suivre pour que nous allions nous aussi vers Dieu le Père.

 

En entrant à Jérusalem, Notre-Seigneur savait que son Sacrifice sur la Croix allait nous offrir à tous la vie éternelle. La Croix n’était donc pas la mort pour Lui, mais au contraire elle était sa force, son espérance, sa lumière, la vie et l’éternité.

Pour notre vie spirituelle nous ne devons pas avoir peur de porter nos croix, au contraire, et pour nous aider à l’accomplir, nous pouvons méditer l’entrée de Notre-Seigneur à Jérusalem qui n’a pas hésité à aller vers la Croix et a continuer à ne vouloir que la volonté de son Père.

  

(Jean 14, 6-7)

« Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père sans passer par moi. Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père.

 

Jésus nous invitant à Le suivre en prenant notre croix, nous invite simplement à aller vers Dieu le Père.

Tout ceci est possible, nous laissant faire par la volonté divine qui nous guidera tout au long du chemin spirituel par le Saint-Esprit de Dieu.

L’âme fera donc son chemin par la Sainte Trinité.

 

Les richesses de la Passion de Notre-Seigneur Jésus sont grandes, sa victoire par Sa résurrection nous rempli de joie et d’espérance, mais il ne faut pas oublier que la Loi est spirituelle (Rm 7,n 14) et qu’elle en renferme tous les trésors qui nous sont nécessaires pour notre salut.

Sans vie spirituelle l’âme se prive de beaucoup et court à de grands dangers ne s’armant pas de toutes les protections et sagesses nécessaires pour affronter toutes les tentations et épreuves qu’elle doit endurer, mais dès qu’elle dit oui à Dieu elle s’ouvre alors à tout ce qu’Il veut lui faire vivre et comprendre par le Sacrifice de son Fils Jésus.

Jésus est venu pour toutes les Nations (Matthieu 25, 31-36), certes, mais si en plus l’âme s’ouvre à la spiritualité, se préparant avec beaucoup de soin à son passage vers la vie éternelle, elle aura plus de facilité à devenir parfaite et à entrer directement dans le Royaume des Cieux éternel.

 

Le chemin de la Passion de Notre-Seigneur Jésus, de son début jusqu’à sa fin, nous donne un aperçu visible, fort et vivant de ce qu’est le chemin spirituel. En premier lieu l’âme s’offre à Dieu, puis, petit à petit le chemin devient de plus en plus difficile mais au combien rempli d’amour, de force et d’espérance, comme l’étaient les souffrances de Notre-Seigneur qui a tout donné sans compter ni rien refuser. L’âme, contemplant alors la Passion de Jésus y puisera tout ce qu’il lui faut par les trésors qu’elle renferme, pour aller comme son Seigneur vers la joie de la vie éternelle qu’elle gagnera à vivre sa propre passion, par amour et obéissance pour la volonté du Père comme Jésus l’a fait et dont Il est l’exemple à méditer, à contempler et à suivre.

 

« Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais s’il la perd pour moi, il la gagnera. (Matthieu 16, 24-25)

 

 

 

 

Prière

Seigneur Jésus,

Toi qui es entré dans Jérusalem nous voulant faire que la volonté du Père,

Aide-moi aussi à vouloir entrer dans la vie spirituelle pour ne faire que Sa volonté.

Que ton Saint-Esprit me guide, jour et nuit, afin que cela s’accomplisse en moi.

Seigneur Jésus, Toi qui n’a pas hésité à donner Ta vie pour moi,

Aide-moi à donner ma vie pour ne faire que la volonté divine du Père, La tienne, par ton Saint-Esprit.

Seigneur Jésus, sans Toi je ne peux rien faire (Jean 15, 5),

 Aide-moi alors à préparer mon salut.

Ô Sainte Trinité, viens en moi, aide-moi à renoncer à ma volonté pour ne faire que la tienne.

Amen.

Véronique J.


Voir les commentaires

AIMER, COEUR DE LA VIE CHRETIENNE

28 Mars 2010, 17:08pm

Publié par Véronique J.

CITE DU VATICAN, 24 MAR 2010 (VIS).

Le Pape a adressé un message au Cardinal Stanislaw Rylko, Président du Conseil pontifical pour les laïcs, organisateur du X Forum des jeunes qui s'ouvre ce matin. Il y rappelle que apprendre à aimer, thème de la manifestation, est central dans la foi et la vie chrétienne "comme base de toute réflexion sur le mystère de Dieu, Deus Caritas Est étant le coeur même de la Révélation. Par sa passion, par le don total de soi, le Christ a révélé la nature de Dieu Amour". C'est la raison pour laquelle "l'homme a été créé à son image, ce qui permet de comprendre l'identité profonde de la personne et sa vocation à l'amour. L'homme est fait pour aimer, et sa vie n'est réalisée que vécue dans l'amour".

Puis le Saint-Père rappelle que l'amour revêt différentes formes, selon les choix de vie. A propos du sacerdoce, il cite le Curé d'Ars pour qui le sacerdoce est l'amour du coeur de Jésus. Quant aux personnes consacrées dans le célibat, "elles sont un signe de l'amour de Dieu pour le monde et de la vocation à aimer Dieu avant tout autre". Ensuite il encourage les jeunes à découvrir la grandeur et la beauté du mariage... Dans le sacrement du mariage les époux sont unis à Dieu, et leur union manifeste l'amour du Christ qui a donné sa vie pour le salut du monde. Dans une société où beaucoup considèrent le mariage comme un contrat que l'on peut rompre, il est important de comprendre que l'amour véritable est fidèle, est don de soi définitif. Le Christ consacrant l'amour des époux chrétiens et s'engageant à leur côté, cette fidélité est non seulement possible mais encore le moyen d'accéder à une charité supérieure".

Benoît XVI exprime enfin son voeu de voir ce forum être un encouragement aux jeunes chrétiens à se faire témoins parmi les autres de ce qu'ils ont vu et entendu. C'est une grande responsabilité et l'Eglise compte sur eux. Ils ont un rôle important à jouer dans l'évangélisation des autres jeunes, afin de répondre dans la joie et la fidélité au commandement du Christ, "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés".

Voir les commentaires

PROTEGER LA VIE

28 Mars 2010, 17:07pm

Publié par Véronique J.

CITE DU VATICAN, 24 MAR 2010 (VIS).

A la fin de l'audience générale, le Pape a salué le Cardinal Francisco Javier Errázuriz Ossa, Archevêque de Santiago de Chile, et Mgr.Alejandro Goic Karmelic, Président de la Conférence épiscopale chilienne, venus recevoir une icône de la Vierge du Mont Camel. Benoît XVI a béni cette icône "en signe d'affection envers les chiliens, qui fêtent le bicentenaire de leur pays dans un moment difficile provoqué par le récent séisme". Puis il s'est adressé aux polonais, rappelant que demain, solennité de l'Annonciation, c'est dans leur pays la Journée de la vie: "Le mystère de l'Incarnation révèle tout particulièrement la dignité de la vie humaine. Dieu nous en a fait don et l'a sanctifiée lorsque le Fils s'est fait chair en Marie. Ce don doit être protégé de sa conception à la mort naturelle. Je m'unis de tout coeur à tous ceux qui animent des initiatives en faveur du respect de la vie et d'une nouvelle sensibilité sociale".

Voir les commentaires

JUSTICE ET AMOUR

28 Mars 2010, 17:02pm

Publié par Véronique J.

CITE DU VATICAN, 21 MAR 2010 (VIS).

Aujourd'hui, cinquième dimanche de Carême, Benoît XVI a récité l'angélus avec les fidèles réunis Place St.Pierre. Il a commenté l'Evangile du jour, l'épisode rapporté par Jean dans lequel Jésus sauve une femme adultère condamnée à mort: "La scène est extrêmement dramatique puisque des paroles de Jésus dépend la vie de cette personne mais aussi la sienne. Les accusateurs hypocrites, font, en fait, semblant de lui confier le jugement, alors qu'en réalité, c'est lui qu'ils veulent accuser et juger". Mais Jésus "sait ce qu'il y a dans le cœur de tout homme. Il veut condamner le péché mais sauver le pécheur et démasquer l'hypocrisie". L'évangéliste, a poursuivi le Saint-Père, "fait ressortir une particularité de la scène: alors que ses accusateurs l'interrogent avec insistance, Jésus se baisse et se met à écrire par terre avec son doigt. Saint Augustin fait observer que ce geste montre le Christ comme le législateur divin: Dieu écrit la loi avec son doigt sur les tables de pierre. Jésus est donc le législateur. Il est la justice en personne. Et quelle est sa sentence?: Que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre. Ces paroles sont emplies de la force désarmante de la vérité devant laquelle s'écroule le mur de l'hypocrisie et qui ouvre les consciences à une justice plus grande, celle de l'amour dans lequel chaque précepte s'accomplit pleinement".

 

  "En absolvant la femme de son péché, Jésus la fait entrer dans une nouvelle vie orientée vers le bien : Moi non plus je ne te condamne pas ; va et désormais ne pèche plus. Dieu désire seulement le bien et la vie pour nous. Il pourvoit à la santé de notre âme par ses ministres, nous libérant du mal par le sacrement de la réconciliation afin que personne ne soit oublié mais que tous puissent se convertir. En cette année sacerdotale -a ajouté le Pape- je désire encourager les pasteurs à imiter le Curé d'Ars dans le ministère du pardon sacramentel afin que les fidèles en redécouvre le sens et la beauté et soient guéris par l'amour miséricordieux de Dieu "qui va jusqu'à oublier volontairement le péché pour nous pardonner... Apprenons du Seigneur Jésus à ne pas juger et à ne pas condamner notre prochain. Apprenons à être intransigeants envers le péché, partant du nôtre, et indulgents avec les personnes", a conclu le Saint-Père.

 

  Après l'angélus, le Pape a rappelé que dimanche prochain, dimanche des Rameaux, on célèbrera le 25 anniversaire des Journées mondiales de la jeunesse instituées par Jean-Paul II. C'est pourquoi, a-t-il dit, jeudi prochain, "dès 19 h, je rencontrerai les jeunes de Rome et du Latium Place St.Pierre".


 

Voir les commentaires

APPROFONDIR LA VIE SACERDOTALE

28 Mars 2010, 17:00pm

Publié par Véronique J.

CITE DU VATICAN, 20 MAR 2010 (VIS).

Le Saint-Père a reçu ce midi la Conférence épiscopale du Burkina Faso et du Niger au terme de la visite Ad Limina de ses membres. Evoquant les fruits de l'évangélisation dans leurs pays, il a exhorté ses hôtes à "un nouvel élan missionnaire dans les communautés, afin que le message évangélique soit pleinement accueilli et fidèlement vécu. La foi a toujours besoin de consolider ses racines pour ne pas revenir à des pratiques anciennes ou incompatibles pour suivre le Christ et pour résister aux appels d'un monde parfois hostile à l'idéal évangélique". Il a ainsi salué "les efforts entrepris depuis de nombreuses années pour une saine inculturation de la foi". Puis Benoît XVI a dit sa joie pour les efforts de l'Eglise dans les diocèses du Burkina Faso et du Niger, dans sa "lutte contre les maux qui empêchent les populations de parvenir à un authentique développement. Ainsi, les graves inondations de septembre dernier ont-elles été l'occasion de promouvoir la solidarité envers tous... Cette solidarité enracinée dans l'amour de Dieu doit être un engagement permanent de la communauté ecclésiale: vos fidèles l'ont encore généreusement exprimée à l'égard des victimes du récent séisme en Haïti".


Evoquant ensuite l'année sacerdotale, le Pape a affirmé qu'elle "contribue à mettre en valeur la grandeur du sacerdoce et à promouvoir un renouveau intérieur dans la vie des prêtres, afin que leur ministère soit toujours plus intense et fécond". Il a aussi ajouté qu'il "est nécessaire de lui assurer une solide formation, non seulement au temps de la préparation à l'ordination, mais tout au long de son ministère. Il est en effet indispensable que le prêtre puisse prendre le temps d'approfondir sa vie sacerdotale afin d'éviter de tomber dans l'activisme. Que l'exemple de saint Jean-Marie Vianney suscite dans le cœur de vos prêtres...une conscience renouvelée de leur donation totale au Christ et à l'Eglise...et de nombreuses vocations sacerdotales!".


Soulignant qu'ils "sont les collaborateurs indispensables des prêtres dans l'annonce de l'Evangile", Benoît XVI a encouragés les catéchistes dans leur tâche évangélisatrice et a souligné que les laïcs doivent être formés pour qu'ils puissent "prendre des responsabilités dans l'Eglise et dans la société, pour y être d'authentiques témoins de l'Evangile". Il a aussi invité les évêques à "porter une attention particulière aux élites politiques et intellectuelles de vos pays, souvent confrontées à des idéologies opposées à une conception chrétienne de l'homme et de la société... Donnez aussi aux jeunes, souvent pleins de générosité, le goût d'aller à la rencontre du Christ! Le renforcement des aumôneries scolaires et universitaires les aidera à trouver en lui la lumière capable de les guider tout au long de leur vie et de leur donner le vrai sens de l'amour humain". Le Saint-Père a conclu en soulignant "le bon climat qui existe habituellement dans les relations interreligieuses", et a exprimé le désir que "les liens qui unissent notamment chrétiens et musulmans continuer à se renforcer afin de faire progresser la paix et la justice et de promouvoir le bien commun en rejetant toute tentation de violence ou d'intolérance".

Voir les commentaires

S'envelopper de Jésus.

27 Mars 2010, 13:43pm

Publié par Véronique J.

Dire oui à Dieu c'est rejeter le monde.
Dire oui à Dieu c'est ne pas se laisser distraire par le monde que les ténèbres agitent.
Dire oui à Dieu c'est s'envelopper de Lui
Pour s'envelopper de Jésus c'est Le rechercher.
C'est rechercher à passer du temps avec Lui, de plus en plus.
Rechercher Celui qui nous aime et que nous aimons.
Pour s'envelopper de Jésus il faut passer plus de temps avec Lui en priant davantage, en vivant le plus souvent des Sacrements, en s'abandonnant de plus en plus à Sa volonté, en désirant qu'Il vienne parler en notre coeur et L'écouter...
Pour s'envelopper de Jésus il faut se laisser faire, ne pas avoir peur, ne pas écouter les questions et les peurs qui nous envahissent parce que ces tentations nous empêcheront de poser un acte de foi et d'amour envers Celui qui veut tant nous donner.
Pour s'envelopper de Jésus il faut lire Sa parole et la mettre en pratique, concrètement et pas à demi-mot.
Pour s'envelopper de Jésus il faut renoncer à soi-même et ne vouloir que Lui parce qu'Il a tout à nous donner et que recevoir tout de Dieu c'est recevoir ce qu'il y a de meilleur et de parfait.
Pour s'envelopper de Jésus il faut se laisser se faire envelopper de l'Amour qu'Il est.

Seigneur Jésus, enveloppe moi de Toi.
Amen.



Véronique J.



Voir les commentaires

Laisser Jésus, Notre-Seigneur, nous envahir de sa présence.

26 Mars 2010, 10:02am

Publié par Véronique J.

gifmusique-haut-parleurs-17.gif


Dans la vie nous avons besoin de poser des actes.
Cela nous aide à grandir dans la foi.
Plus nous prions, plus nous disons oui à Dieu, plus nous sentons sa présence nous envahir.
Il nous fait alors sentir sa douceur, sa tendresse et nous fait prendre conscience petit à petit de la grandeur de son amour pour chacun de nous et au combien Il veux nous offrir chaque jour.
A la veille de la semaine Sainte, nous pouvons poser un acte, celui de dire "Oui Seigneur, entre dans ma vie".
Nous pouvons Lui offrir davantage de prière, de notre présence au Tabernacle ou au Saint Sacrement, d'un temps où nous ouvrirons plus grand notre coeur afin qu'Il vienne s'y reposer...
Nous pouvons décider de ne plus juger ou pointer du doigt notre prochain, mais au contraire vouloir à présent essayer d'aimer et de mettre en pratique la parole de Dieu.
Plutôt que de rester dans une attitude de jugement contre mon prochain, je peux décider à présent d'entrer dans une attitude de bénédiction et d'amour.
Si j'ai peur de faire cela, si j'ai des hésitations, je ne dois pas écouter ces tentations, j'ouvre simplement mon coeur à Jésus.
Je peux demander à l'esprit de Dieu de m'envahir de sa présence, ouvrant mon coeur pour une vie meilleure, libre, portée vers l'amour comme Jésus m'aime depuis toute éternité au point qu'Il m'a offert sa vie pour que je vive éternellement.
Que mon coeur de pierre se change en coeur de chair afin que Jésus puisse y faire sa demeure et m'apprenne à aimer comme Lui m'aime.
Je laisse alors tout mon orgueil de côté pour ne laisser place qu'à Jésus me pénétrer. Son amour sera en moi et m'apprendra à aimer...
Je me laisse faire laissant de côté toutes mes peurs, mes craintes et mes questions. je n'écoute pas ces tentations ne voulant que Jésus seul en moi.
Il n'y a que ce moyen de laisser Jésus m'envahir pour que je mette en pratique l'amour qu'Il m'apprend.
Je peux louer Jésus, je peux Lui parler, Le prier, L'adorer...
Je peux Lui demander de m'aider à faire cette démarche d'amour envers Lui pour qu'Il n'y ait que Lui à régner en moi par sa présence.

Seigneur Jésus, viens en moi,
Seigneur Jésus, envahis moi,
Seigneur Jésus, entre dans ma vie,
Segneur Jésus, envahis moi de Ta présence,
Seigneur Jésus, entre dans mon coeur,
Seigneur Jésus, change mon coeur de pierre en un coeur de chair,
Seigneur Jésus, donne moi un coeur qui T'aime et qui T'adore,
Seigneur Jésus, donne-moi un coeur qui brûle d'amour pour Toi,
Seigneur Jésus, apprends-moi à aimer en vérité selon Ta parole, selon Ta volonté,
Seigneur Jésus, donne-moi d'aimer mon prochain comme je dois l'aimer selon Ta parole,
Seigneur Jésus, apprends-moi à aimer et à ne plus juger,
Seigneur Jésus, donne-moi de m'abandonner à Toi,
Seigneur Jésus, que Ta Passion d'Amour pour moi se réveille,
Seigneur Jésus, qu'elle vive en moi pour aimer comme Tu m'aimes,
Seigneur Jésus, que Ton coeur et mon coeur ne fasse plus qu'un maintenant et toujours.
Ainsi soit-il.

(on peut répéter plusieurs fois la même phrase, ou cette prière) 

Véronique J.




 

Voir les commentaires

La vie éternelle (et le salut des non-croyants) - Enseignement du père Roger PAULIN

25 Mars 2010, 20:03pm

Publié par Véronique J.





La vie éternelle
(et le salut des non-croyants)

Enseignement du père Roger PAULIN
CD S37-C1
Du 29 juillet 2009

Enseignements du père Roger PAULIN
Sessions – CD – DVD
sur
http://www.paroleetlouange.fr/




Seigneur Dieu,
Seigneur Jésus,
j'ai critiqué mon prochain,
j'ai critiqué un prêtre,
j'ai critiqué un évêque,
j'ai critiqué le Pape le successeur de Pierre,
j'ai critiqué l'Eglise,
j'ai critiqué ma paroisse,
j'ai jugé au lieu d'essayer d'aimer.
Seigneur je Te demande pardon pour ces fautes que j'ai commises.
En critiquant ainsi j'ai blessé le coeur de Dieu le Père,
j'ai blessé Ton coeur,
j'ai blessé le coeur du Saint-Esprit,
j'ai blessé l'Eglise,
j'ai blessé les membres de l'Eglise,
j'ai blessé mon prochain,
j'ai me suis blessé moi-même,
j'ai blessé la Création puisque tout est un.
Seigneur, je Te demande pardon pour toutes ces fautes.
Je demande pardon au coeur de Dieu le Père,
à Ton coeur,
au coeur du Saint-Esprit,
à l'Eglise,
aux membres de l'Eglise,
à mon prochain,
à la Création.
Aussi parce que j'aime Ta miséricorde, j'y crois et je l'espère,
je Te demande pardon,
Seigneur, je te demande la grâce de m'aider à essayer d'aimer.
Ainsi soit-il.

(Cela peut aider pour aller se confesser)




Voir les commentaires

Prière urgente !

25 Mars 2010, 16:34pm

Publié par Véronique J.

Prions pour les églises chrétiennes en Inde, les hindouistes extrémistes en Inde ont brulés 20 églises hier soir. Ce soir ils planifient de détruire 200 églises dans la Province de Olisabang. Ils planifient de tuer 200 missionnaires dans les prochaines 24 heures. Présentement tous les chrétiens se cachent dans les villages.
Demandons à notre Dieu riche en miséricorde et en pardon de bénir les persécuteurs et d'épargner nos frères et soeurs en Inde. Qu'Il soit leur force dans l'épreuve, leur courage et leur louange.


Rectification
Chers amis, 
concernant la persécution des chrétiens en Inde. C'est une information qui circule depuis plusieurs jours sur internet. Après vérification, cette information n'est pas fondée. Veuillez m'en en excuser.

Nous pouvons retenir malgré tout, que de nombreux chrétiens sont persécutés dans le monde : en Inde du nord, au Pakistan, en Irak, au Nigéria... et dans bien d'autres pays et que nous ne devons pas les oublier dans nos prières quotidiennes.
L'Aide à l'Eglise en Détresse se bat pour les chrétiens du monde entier, n'hésitez pas à l'aider et à consulter leur
site internet. L'AED nous rappelle que 200 millions de chrétiens dans le monde ne peuvent pas vivre leur foi librement.



Voir les commentaires

Lorsque Dieu nous appelle à la charité et à grandir en amour... (Témoignage)

25 Mars 2010, 12:34pm

Publié par Véronique J.

Le week-end dernier j'étais avec un ami dans une église.
A un moment donné il s'est mis à me parler de cette histoire que le blesse profondément. Des personnes ont porté plainte contre lui, l'accusant de différentes choses.
Cette histoire est quand même à la gendarmerie ça n'est pas rien.
Alors mon ami continuait à m'en parler, et cela m'étonnait, lui qui est pieux, sérieux et a un grand respect pour les lieux de culte. J'avais pensé qu'il souhaitait en parler en dehors de l'église mais il n'en était rien. Il continuait et continuait à m'en parler.
 Dans ma tête je me suis dis : "Seigneur s'il m'en parle c'est que Vous me demandez de l'écouter pour que je puisse ensuite le conseiller. Seigneur Vous m'expliquerez quand Vous le souhaiterez".
D'un coup mon ami me confie que lorsqu'il sera au paradis il ne pourra pas supporter ces personnes (qui le blessent) à côté de lui et que Dieu devra les mettre dans un autre coin du Paradis (ces propos n'étaient pas méchants, et en plus il venait de me dire qu'il souhaitait aussi le paradis pour eux).
Cela m'a gentillement amusé.
En effet, qui n'a pas eu déjà cette idée lui traverser l'esprit !
J'ai répondu à mon ami de ne pas s'inquiéter de cela car au Paradis ces pensées n'existent pas, et qu'il sera purifié avant d'y aller.
Cela voulait tout simplement dire qu'il n'était pas parfait et que Dieu l'appelait à grandir.

Mais ça n'est pas tout, ce témoignage veut dire plus encore.

Lorsque des personnes nous persécutent, nous humilient alors que nous ne voulons vivre que dans la paix et l'amour, nous sommes blessés. Ces blessures peuvent être très profondes.
Avec Dieu rien ne se perd, pourquoi ?
Par ces persécussions, par ces humiliations, Dieu nous appelle à grandir davantage dans l'amour du prochain, dans la charité, dans la patience, dans la miséricorde...
Nous savons que le mal ne vient pas de l'homme lui-même mais du monde des ténèbres qui le tente.
Alors que nous avons nous-mêmes été tentés par le péché et y avons certainement répondu bien des fois, Dieu nous invite par son amour et sa miséricorde à nous repantir de nos fautes passées.
Nous sommes tous faibles et tombons dans l'erreur, dans le péché. Dieu nous relève.
Lorsque nous reconnaissons nos fautes passées c'est une grâce que Dieu nous offre.
Mais aujourd'hui, avons-nous connaissance de tous nos péchés ? Sommes-nous parfaits alors ?
Non.
Ceux qui persécutent, qui humilient, n'ont pas encore cette lumière de voir le mal qu'ils font aux autres.
Le mal est sur eux mais ils ne le savent pas.
Rappelez-vous : "Père, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font".
Voici cette parole que nous devons avoir dans notre coeur et qui nous aide à être miséricordieux.
Lorsque nous regardons ceux qui nous blessent nous devons juger non pas eux, car ce jugement est réservé à Dieu seul, mais juger le mal uniquement qui est sur eux.
Dieu aime toute âme, chacun de nous, les bons commes les mauvais, Dieu s'est fait homme pour venir guérir les boiteux et non les bien-portants.

Alors par ce témoignage Dieu appelle les âmes à grandir dans l'amour et dans la charité, mais aussi à être miséricordieux.
Pourquoi ?
La charité supporte tout, la charité excuse tout.

Et il ne faut pas s'en faire, car Dieu sait ce qu'il y a dans notre coeur, si nous faisons tout notre possible pour nous améliorer et à rendre notre âme meilleure qu'elle ne l'est, alors, un jour, Il vous donnera la grâce de comprendre que tous avons une place qui nous attend au Ciel, auprès de Lui, et que par la charité qu'Il aura fait grandir en nous tous nos regards sur notre prochain, qu'il soit bon ou mauvais, seront des regards d'amour.

Que Dieu vous offre toutes les grâces nécessaires pour vivre cette vérité.
Ainsi soit-il.



Voici ce que nous dis la parole de Dieu :
- Mais à vous qui m'écoutez je dis : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. (Luc 6, 27-28)

- Bénissez ceux qui vous persécutent : bénissez et ne maudissez pas. (Romains 12, 14)

Seigneur,
je confesse que tu es Seigneur, Tu es mon Dieu, je T'aime, je veux vivre de Ta parole et la mettre en pratique, je veux en vivre à chaque souffle de la vie que Tu m'offres.
Je n'arrive pas à aimer mes ennemis, 
Je n'arrive pas à faire du bien à ceux qui me haïssent,
Je n'arrive pas à prier pour ceux qui me calomnient,
Je n'arrive pas à bénir ceux qui me maudissent,
Je n'arrive pas à bénir ceux qui me persécutent,
Viens Seigneur, viens en mon coeur,
Viens Seigneur sans Toi je ne peux rien faire (Jean 15, 5),
Viens Seigneur créer un coeur pur en moi et changer mon coeur de pierre en coeur de chair afin qu'il aime comme Tu aimes.
Viens Seigneur changer mon coeur de pierre en un coeur de chair, un coeur qui brûle d'amour pour Toi.
Apprends-moi Seigneur à bénir et à aimer mes ennemis,
Apprends-moi Seigneur à prier pour eux.
Apprends-moi Seigneur à leur pardonner.
Seigneur, viens guérir mes blessures, car maintenant je veux aimer comme Tu me demandes d'aimer.
Viens Seigneur en mon coeur, viens, maintenant...
Ainsi soit-il.

Véronique J.




 

 



Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>