Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Saint Noël à toutes et à tous

24 Décembre 2015, 16:48pm

Publié par Véronique

Saint Noël à toutes et à tous, sans en oublier un seul.

Une pensée bien sûr pour les malades, les personnes seules, en prison, les SDF, les chrétiens persécutés dans le monde...

Que ce Noël 2015 soit marqué dans nos coeurs pour que l'amour règne dans les coeurs.

Véronique

Saint Noël à toutes et à tous

Principaux chants de Noël en français - Chants chrétiens ( cantiques )

* Entre le bœuf et l'âne gris

* Douce nuit (Stille Nacht, heilige Nacht)

* Il est né le divin enfant

* La marche des Rois

* Les anges dans nos campagnes

* Minuit chrétien

* Noël nouvelet

* Venez divin Messie

* Peuple fidèle (Adeste fideles) - Musique et paroles

* Dans une étable obscure

* C'est le jour de la Noël

* Bergers l'enfant sommeille

* Noël de la paix (Ô divin enfançon)

* Quelle est cette odeur agréable ?

Voir les commentaires

Souhaits de Noël venant du Ciel par la Fille Jésus

24 Décembre 2015, 16:45pm

Publié par Véronique

Demain soir 24 décembre, nous vivrons la venue de notre Jésus d’Amour. Sachant très bien qu’il ne reste que quelques heures, le Ciel s’est présenté à 15h00 aujourd’hui même le 23 décembre, et a dicté ce beau message à son instrument, la Fille du Oui à Jésus, au moment où je lui parlais. Elle m’a demandé de l’écrire en même temps qu’elle le recevait. Le voici pour vous.

JOYEUX NOËL! 

Votre petite sœur en Jésus et Marie, Monique.

 

 

2015-12-23

Souhaits de Noël venant du Ciel par la Fille du Oui à Jésus

 

L’année du cœur est une année qui s’ouvre à tout ce qui est bon pour votre cher prochain. En vous, il y a cette force que Dieu a pris soin de nourrir. Jésus, dans sa crèche, ouvrait son intérieur pour accueillir tout ce  qui venait de son Père.  Il se remplissait de toutes ses attentions et lorsque Marie regardait son Fils bien-aimé, elle voyait l’amour du Père pour tous les enfants de la terre. Cet Enfant qui était devant son regard était le Sauveur du monde. Elle rendait grâce à Dieu pour sa venue, elle louait Dieu d’entendre les gazouillements de son Fils. En adoration, elle remerciait Dieu pour la Promesse qui s’accomplissait devant l’Immaculée Conception.

 

L’Immaculée Conception, mes enfants, vous a tous portés. En cette année, elle vous donnera beaucoup d’amour. Remerciez la Mère du Fils de Dieu. Oui, remerciez-la, elle est votre Maman. Je vous l’ai donnée. Elle se tient en vous, elle déborde d’amour pour vous. Elle ne cesse de répandre ses grâces de paix, de joie et d’amour en votre cœur.

Soyez comme des flocons de neige, et portez ce message à tous les enfants de la terre. Vent, pluie,  rayons du soleil s’unissent pour accueillir ces flocons de neige qui vous sont adressés. Que chaque flocon se dépose sur ces puissances de vie qui nourrissent les enfants de Dieu, afin que vous les receviez durant toute l’année.

 

Mes enfants, Dieu tout-puissant dépose en chaque grâce un ‘je t’aime’. Personne sur la terre ne peut compter le nombre de grâces qui vous est donné, car la grâce de Dieu est inconditionnelle, éternelle, infinie. Que ma bonté soit sur vous, mes enfants. Que ma joie de vous regarder vous comble, que ma Présence soit pour vous de la joie.

Je vous aime, mes enfants. Paix aux hommes, aux femmes et aux enfants de bonne volonté, afin qu’ils puissent partager avec tous ceux qui ne se savent pas être dans une bonne volonté.

Amour, mes enfants, pour ce temps d’amour!  Amen.

 

Source : https://myriamir.wordpress.com/2015/12/24/la-fille-du-oui-a-jesus-a-recu-aujourdhui-23-decembre-a-15-hr-un-message-du-ciel-pour-nous-tous-je-vous-le-transmet/

Voir les commentaires

Dieu s'est rendu visible sur la terre : La Nativité - père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

24 Décembre 2015, 16:31pm

Publié par Véronique

Dieu s'est rendu visible sur la terre : La Nativité - père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Voir les commentaires

Dire merci à Dieu le Père à Noël

24 Décembre 2015, 16:25pm

Publié par Véronique

Dire merci à Dieu le Père à Noël, c'est avoir réaliser la bonté, la générosité, l'amour et la miséricorde qu'Il est.

Nous offrir son Fils Jésus, par Marie qu'Il a choisi tout spécialement, toute Immaculée dans sa conception, est un acte d'amour pour tous.

Merci Père pour Noël, et même si nous n'en n'avons pas toutes les connaissances tant ce mystère est beau et grand, recevez humblement et sincèrement notre "Merci Père".

Véronique

Voir les commentaires

La Nativité (Lc , 1-20) - Père Jean-Claude Sagne

24 Décembre 2015, 16:19pm

Publié par Véronique

La Nativité (Lc 2, 1-20)

Jésus venant au monde inaugure dans sa condition humaine une relation en face à face avec le Père. L’épître aux Hébreux lui attribue alors le passage du psaume 39 (V.8) : « J’ai dit : Voici, je viens, pour faire ô Dieu, ta volonté » (He 10, 7.9). Pendant les neuf mois où Jésus s’est laissé former dans le sein de Marie, il a vécu une proximité tout à fait unique avec le Père. C’est le moment où le Père l’envoyait parmi nous et nous le donnait. En ce temps d’attente, de nuit et de silence, la parole ineffable du Père qui s’adressait à Jésus lui disait « Viens » : l’appel à naître et à venir au monde, l’appel à entreprendre l’immense travail de revenir au Père en attirant vers Lui tous les hommes. Dès l’instant de sa conception en Marie par l’opération du Saint-Esprit, toute la vie de Jésus a été le mouvement du retour vers le Père, qui est la source de tout, lui le seul vrai Dieu (Jn 17, 3). La vie de Jésus dès son entrée dans le monde a été un état d’adhésion à la volonté du Père. Son vouloir vivre, en deçà de tout acte distinct et de toute parole, était un mouvement d’oblation et d’adoration. Par sa naissance, Jésus peut désormais donner une forme personnelle à son état d’action de grâce (eucharistie) et déjà, sous la motion de l’Esprit, il associe Marie.

Après la  révélation aux bergers de la bienveillance du Père pour ceux qu’il aime (Lc 2, 14), c’est bien Jésus enfant qui est en premier lieu l’objet de cette bienveillance, pour nous la faire connaître et nous la communiquer. Le mouvement filial du retour vers le Père se fonde sur l’humilité. La bienveillance est l’amour de prédilection du Père pour qui est le plus petit. C’est donc en choisissant l’humilité, comme Marie que nous nous ouvrons au Père qui est plus grand que tout. Le don de crainte, qui nous tourne vers l’adoration du Père se fonde dans l’humilité.

Le rôle de Marie comme mémoire du cœur est de mettre en lumière le don du Père en l’enfant de la crèche. C’est dans ce travail de mémoire et de relecture que Marie se laisse attirer par l’Esprit Saint vers le Père. Dès la Nativité, Marie est l’adoratrice du don du Père en reconnaissante en son enfant le Dieu qui se fait le plus proche de nous, sagesse mystérieuse (1 Co 2, 3-9).

 

"La maternité spirituelle de Marie" - Père Jean-Claude Sagne 

Voir les commentaires

La Nativité du Seigneur - Père Jean-Claude Sagne

24 Décembre 2015, 15:53pm

Publié par Véronique

La Nativité du Seigneur

En choisissant de naître enfant parmi nous, Dieu, en Jésus, a voulu la condition de la grande pauvreté pour nous communiquer son mystère. Pour Jésus, la pauvreté de la crèche n’est ni un accident, ni un malheur, mais elle est la meilleure disposition pour nous conduire au Père qui est plus grand que tout. “ Vous connaissez en effet la générosité de notre Seigneur Jésus Christ qui, pour vous, de riche qu’il était, s’est fait pauvre pour vous enrichir de sa pauvreté ” (2 Co 8, 9.) C’est par son humilité que Jésus nous conduit vers le Père. C’est à des pauvres en priorité, aux bergers, que l’Ange du Seigneur annonce la naissance du Sauveur et révèle la bonté particulière du Père pour les hommes (Luc, 2, 14).

La marque personnelle de l’Amour de Dieu le Père est la bienveillance. Ce terme, riche de sens, recouvre la confiance et la protection avec lesquelles Dieu accompagne ceux à qui il donne une mission particulière dans l’œuvre du salut, en les configurant à Jésus, son Fils bien-aimé. Parce qu’il est le Tout-Puissant, le Père choisit, par prédilection, les pauvres et les petits : “ Ce qui est folie dans le monde, Dieu l’a choisi pour confondre les sages ; ce qui est faible dans le monde, Dieu l’a choisi pour confondre ce qui est fort ; ce qui dans le monde est vil et méprisé, ce qui n’est pas, Dieu l’a choisi pour réduire à rien ce qui est, afin qu’aucune créature ne puisse s’enorgueillir devant Dieu. ” (1 Co, 27-29). Bernadette a eu conscience que la Vierge l’avait choisie à cause de son ignorance. Dieu a manifesté sa prédilection pour l’enfant d’une famille pauvre et suspectée. C’est dans le consentement à sa petitesse que Bernadette a reçu de l’Esprit Saint la force d’être témoin du message de la Miséricorde.

 

"La voix spirituelle de Bernadette"

Père Jean-Claude Sagne

Voir les commentaires

La naissance de Jésus en dessin animé

24 Décembre 2015, 15:49pm

Publié par Véronique

Voir les commentaires

Adopter spirituellement un soldat de Daech et prier pour sa conversion.

24 Décembre 2015, 15:02pm

Publié par Véronique

Je vous invite à rejoindre une démarche aussi profonde que simple !
Nous sommes déjà des centaines et des milliers.
Mais nous devons être beaucoup beaucoup plus !!

Voici l’idée :

Si l'armée de Daech est redoutable et puissante, quel ne serait pas son potentiel si elle était touchée par la grâce de Dieu et luttait avec la même détermination pour l'Amour.

Aujourd'hui je recrute une milice, je lance une nouvelle conquête de l’Amour !
L'objectif est de transformer le cœur de chaque soldat du Daech.
Pour cela, chacun peut "Adopter" un soldat (inconnu de nous mais connu de Dieu). Je vous propose de le nommer (choisir un nom qui nous vient du cœur) et de l'adopter comme un(e) véritable fils/fille (rebelle certes mais objet de votre amour).

Vous pourrez lui donner vie par votre amour et tout ce que vous offrirez pour lui (joie, larmes, rires, chacune de vos respirations....)

Soyez sûr qu'un jour sur terre ou au Ciel, vous croiserez un gars qui vous dira "je m'appelle ....(nom que vous aurez choisi pour votre soldat) et j'étais avant dans l'armée de Daech, maintenant j'ai donné ma vie par Amour et pour l’Amour !"

 

Sur facebook:

https://www.facebook.com/groups/962566013781918/?fref=nf

Espagnol
https://www.facebook.com/groups/928670133848383/

Anglais
https://www.facebook.com/groups/1639210476352577/

Portugais (amérique latine)
https://www.facebook.com/groups/1699321977020646/

Rep Tcheque
https://www.facebook.com/groups/958228174242588/

Allemands :
https://www.facebook.com/groups/1659484764340401/

 

Merci à tous ceux qui feront circuler et connaitre cette démarche (paroisses,  amis, communauté...).
Pour chaque soldat rendu à l'Amour : MERCI !
Cette guerre, nous la gagnerons par les armes de notre coeur!

 

PS: Des parents proposent aussi cette démarche à leurs enfants ! alors vous aussi n'hésitez pas ! mêmes des filles peuvent être adoptées (les petites filles préfèrent parfois adopter une fille), il y en a au service du Daesh ou dans les familles des soldats et des mamans adoptent des mamans de soldat !...il y a de la place pour tous !
A chacun de vous : Merci !!!

Source : http://hozana.org/intention/5192/priere-pour-un-soldat-de-daech-adoptons-le-spirituellement

Voir les commentaires

Vos questions : "J'aimerais vous me donniez une méthode d'étude biblique j'ai un grand besoin de connaitre notre créateur pour ne pas me laisser surprendre par satan et un peu aussi répandre aussi au niveau de mes enfants qui malgré un cheminement se trouvent découragés face aux adversités de la vie."

20 Décembre 2015, 13:19pm

Publié par Véronique

"j'aimerais que vous me donniez une méthode d'étude biblique j'ai un grand besoin de connaitre notre créateur pour ne pas me laisser surprendre par satan et un peu aussi répandre aussi au niveau de mes enfants qui malgré un cheminement se trouvent découragés face aux adversités de la vie"

 

Bonjour.

Voici un sujet qui demande justesse et vérité.

Sur ce blog, j’avais déjà écrit les trois choses indispensables pour grandir dans la foi :

- la Parole de Dieu :
s’y former, la lire, la méditer, la prier, la louer, bien l’écouter lors de la célébration Eucharistique (la Messe)…
- avoir un accompagnateur spirituel :
un prêtre (ou moine), ou bien un laïc (homme ou femme), connaissant bien la parole de Dieu, ayant une vie de prière et de l’expérience… (par la prière, nous pouvons demander à Notre-Seigneur Jésus-Christ de mettre sur notre chemin un prêtre pour la vie qu'Il veut nous offrir. Attendre, patienter et avoir confiance, ensuite la grâce ne tarde d'être accordée)
- l’Eucharistie :
aller le plus souvent possible à la Messe et à l’Adoration du Très Saint Sacrement.
A l’Adoration, nous sommes face à face avec Dieu, avec celui qui EST.
Nous sommes face à l’AMOUR.

 

C’est donc déjà un bon début, bien complet, il y a de quoi faire.

D’un point de vue théorie, il faut effectivement se former à la Parole de Dieu, comme il l’est dit ci-dessus et notamment par la lecture de la Bible et du Catéchisme de l’Eglise Catholique, on peut aussi compléter ces lectures par celle des Pères de l’Eglise, des Saints et Saints de l’Eglise Catholique...

D’un point de vue spirituel, nous avons les sacrements bien que nous les vivons aussi dans notre chair. L’Eucharistie nous permet de nous approcher au plus près de Dieu puisqu’Il vient en nous, et la confession nous permet de vivre aussi tout près de Lui.

La spiritualité est vivante dans les sacrements, car, lorsque nous les vivons, nous sommes devant Jésus et c’est à travers Lui que nous vivons pleinement.

Le chemin spirituel est indispensable à notre foi. Sans spiritualité, la foi est morte, elle ne vit pas, l’âme est sèche et ne porte pas de fruit.

Ce chemin spirituel est tout simplement la vie de notre âme, par la prière quotidienne, les sacrements, et notre abandon et confiance en Dieu, mais surtout par les grâces que Dieu daigne nous offrir, car tout est de Dieu, et c’est Lui qui fait toujours le premier pas.

Sur ce chemin spirituel, certains y marchent et le quittent de temps en temps, d’autres y avancent et peuvent y reculer, et enfin d’autres encore peuvent y courir.

Peu importe de la vitesse à laquelle nous parcourons ce chemin, le principal étant de faire de notre mieux, et, cela dépendra également des grâces que Dieu daigne nous offrir.

Saint Jean de la Croix décrit ce chemin spirituel par des degrés différents, jusqu’au dixième, sainte Thérèse d’Avila nous explique les différentes demeures de notre âme, jusqu’à la septième, celle du mariage spirituel selon la mystique carmélitaine (mystique du Carmel).

Il y a donc différentes étapes que Dieu fait vivre à l’âme pour atteindre ces différents degrés et demeures, et ces étapes sont toutes très importantes et doivent être vécues. De victoires en victoires, l’âme fait des progrès.

Aussi, à la mesure de notre abandon, de notre volonté de faire celle de Dieu sur terre (Dieu veut de nous tous, en particulier, quelque chose de précis sur terre), de notre « Oui » à Dieu, de notre régularité dans les sacrements (décrits ci-dessus), Il nous invitera à progresser, et Il le fera toujours en nous respectant, avec la douceur et l’amour qu’Il a pour nous, et en fonction de qui nous sommes. Oui, Il a beaucoup de respect envers nous.

En expliquant plus précisément ce que je viens d’écrire, imaginons vouloir corriger en nous un défaut comme la colère par exemple. Dieu nous invite à Lui formuler notre désir : « Seigneur, je vous demande la grâce de m’aider à ne plus me mettre en colère… Aidez-Moi car sans vous je ne peux rien faire (Jn 15, 5) Seigneur je vous aime et je vous fais confiance... ».

Dieu peut nous offrir la grâce très rapidement afin de répondre à notre demande, et une épreuve nous mettra devant le fait, à savoir de nous souvenir notre demande, et, d’avoir l’occasion de ne pas répondre par la colère à la situation que nous vivons. Plutôt que de rester dans notre habitude de colère, voir dans sa systématique, nous sommes invités à la mortification (deuxième mystère douloureux du chapelet : fruit du mystère la mortification des sens) en recherchant la maîtrise de soi, de la douceur, de la paix en notre cœur, en notre esprit et en notre âme, sans agitation, sans faire de bruit…

Dieu permet à Satan de nous tenter afin de nous préparer petit à petit à triompher dans l’héroïsme discret de la patience, sentiment contraire à la colère.

C’est ainsi pour toutes les choses qui sont en nous et qui ne répondent pas véritablement à l’amour.

Il est donc bien d’accepter les épreuves, parce que c’est par elles que Dieu nous invite à grandir, aussi, il est bien de Lui dire : « Ne me laisse pas succomber à la tentation. ». Oui, accepter les épreuves c’est dire oui à Dieu.


Au fur et à mesure du temps, nous sommes ainsi habitués à toutes épreuves, petites ou grandes, et, notre âme ne peut que grandir à condition de demeurer dans l’amour. Pour nous y aider nous avons Jésus pour exemple.

Aussi, Dieu ne manquera pas de nous apprendre à démasquer Satan. En effet, lors d’une tentation, petite ou grande, nous serons alors capables de dire : « Satan tu es démasqué, vas t’en. », et il partira.

Lors de très grandes tentations, au point que les tentations sembleront réelles (nous les sentons en notre chair et il nous semble y avoir succombé), et si Satan insiste, nous pourrons faire également un signe de Croix sur nous (comme Saint Dominique), sincère et ferme dans la foi, Satan partira, et, si cela persiste davantage, nous pouvons demander à la Vierge Marie (en lui expliquant la situation que nous vivons) de nous défendre contre Satan, et je vous assure qu’elle le fera partir.

Ne jamais manqué de remercier pour les grâces reçues.

Si un jour, nous trouvons que nous ne sommes pas à la hauteur de porter une croix que Dieu nous envoie, il ne faut pas se décourager. Un jour, pendant la messe, j’avais beaucoup de peine en mon cœur, non pas par l’épreuve en elle-même mais parce que je n’arrivai pas à porter la croix qui se présentait à moi. Doucement Jésus me dit : « Regarde, moi aussi je suis tombé pendant mon chemin de Croix. ». Je Lui ai alors naturellement demandé de m’aider à porter cette croix qu’Il me demandait de porter, Il a de suite soulagé mon cœur et mon âme.

Dieu nous apprend dans ces moments à accepter le poids des croix, à Lui demander de l’aide, et, au fur et à mesure, nous ne Lui demandons plus cette aide, puisque qu’Il nous a appris à demeurer dans la paix à travers elles (véritable humilité).

Chacun ira à son rythme dans l’évolution de vivre les croix que Dieu nous envoie, car nous avons des vies et sensibilités différentes.

Au fur et à mesure d’une vie de prière, de sacrements, d’amour, de respect envers Dieu, et à la mesure de notre abandon à sa volonté en nous (« Seigneur, apprends-moi et aide moi à faire ta volonté sur terre comme Tu le désires et anéanti en moi ma volonté humaine… »), le Saint Esprit ne manque pas de nous guider à tout moment de notre vie, et, proche de nous, cela aura un impact sur les personnes qui vous approcherons, car, priant pour elles (ne pas leur dire) quotidiennement, Dieu veille au salut de tous, malgré nos imperfections, et petit à petit le chemin devient plus facile.

Les adversités de la vie dont vous me parlez le seront toujours, mais vécues en Dieu elles seront plus légères et plus faciles à vivre et à accepter.

On acquière ainsi la maturité de la foi, et la véritable humilité grâce à laquelle une épreuve, même la plus grande sera vécue dans la paix et entièrement en confiance en Dieu, voir jusqu’à Lui offrir nos souffrances, pour sa gloire et le salut des âmes.

Mais il faut faire attention à ce qu’on Lui dit, lorsque nous nous offrons à Lui, car Il prend mot à mot ce qu’on Lui dit, et il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir être capable de vivre de grandes épreuves, et il ne faut pas rechercher cela, car cela pourrait être de l’orgueil.


Pour une vie avec Dieu, il est bien de prier notamment le Veni Creator chaque jour, de passer du temps avec Dieu, notamment dans l’oraison, l’adoration aussi, de prier le plus souvent possible le chapelet qui est une arme redoutable contre Satan, de ne pas rechercher le merveilleux spirituel ni les grâces surnaturelles, et même si Dieu nous en fait grâce, nous devons toujours rechercher l’esprit de pauvreté du cœur et essayer de vivre le plus parfaitement possible ce qu’Il nous offre dans la véritable humilité et avec sagesse.

Si nous ne savons pas parler à Dieu, il est assez simple pourtant de parler à un ami, et bien c’est la même chose, il faut Lui parler naturellement avec notre cœur.

Nous pouvons aussi demander toutes les aides nécessaires à notre ange gardien, notamment celle de nous apprendre à prier, lui qui voit sans cesse la face de Dieu le Père (Mtt 18, 10). Notre ange gardien est à notre service, Dieu l’a fait ainsi.

 

Il faut donc essayer de grandir dans l’amour, d’y demeurer, malgré toutes les adversités, quelles qu’elles soient, même lorsque nous sommes victimes de grandes injustices, médisances, calomnies… notamment de nos proches ou amis, il faut pardonner comme Dieu pardonne, sinon l’avancée sur le chemin spirituel en sera perturbée. Ne pas oublier d’aimer et de prier pour les âmes, et s’il y a des larmes, nous sommes invités à les offrir à Dieu pour Sa Gloire et le salut des âmes.

Par nos anges gardiens, le Père nous regarde sans cesse, et, ce souvenir, présent à chaque seconde en nous, nous aide à demeurer dans l'amour, et à Lui demander de nous faire comprendre toutes choses. C'est donc par votre exemple de foi, de vie en Dieu, que Dieu passera par vous devant vos enfants et les personnes qui vous approcheront. "Seigneur je Te laisse faire à travers moi pour que tous te voient.".

 

J’espère avoir répondu correctement à vos questions, malgré toutes mes imperfections, et que Dieu m’en pardonne.

Je me confie à votre prière et vous assure de la mienne.

Fraternellement

Véronique

Vos  questions : "J'aimerais vous me donniez une méthode d'étude biblique j'ai un grand besoin de connaitre notre créateur pour ne pas me laisser surprendre par satan et un peu aussi répandre aussi au niveau de mes enfants qui malgré un cheminement se trouvent découragés face aux adversités de la vie."

Que Jésus parle en vos coeurs et en vos âmes en contemplant Sa face. Je Le lui demande.

Vos  questions : "J'aimerais vous me donniez une méthode d'étude biblique j'ai un grand besoin de connaitre notre créateur pour ne pas me laisser surprendre par satan et un peu aussi répandre aussi au niveau de mes enfants qui malgré un cheminement se trouvent découragés face aux adversités de la vie."

Voir les commentaires

Mr Philippe de Villiers y voit clair. Cela peut nous aider à comprendre le monde actuel dans lequel nous sommes.

14 Décembre 2015, 19:20pm

Publié par Véronique

Pour sortir des régionales mais continuer avec la politique, retrouvez Philippe de Villiers. Quelques semaines après l’énorme succès de son ouvrage “Le moment est venu de dire ce que j’ai vu”, est allé à la rencontre de ses lecteurs au Salon du Livre de Renaissance Catholique. L’occasion pour lui de s’amuser des politiques qu’il dépeint mais aussi… d’annoncer une suite…

Sur cette 1ère vidéo, Philippe de Villiers nous donne quelques détails sur son livre à succès :"Le moment est venu de dire ce que j'ai vu", et, nous avoue qu'il y en aura peut-être une suite...

Sur cette 2ème vidéo nous avons plus de détails :

- Mensonges, tricherie et mensonge, double jeu des politiques

- Manipulation des médias

- Dictature de la pensée unique

- Imposture du réchauffement climatique

- Scandaleux licenciement de Philippe Verdier, présentateur météo de France2

- Mondialisme

- Dictature des souverainetés

- ...

Voir les commentaires

1 2 > >>