Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

On nous parle des anges

27 Mars 2008, 17:18pm

Publié par lala

Parle-moi des anges !

SUITE (cliquer)

Voir les commentaires

Catéchisme pour les enfants et débutants (1ère et 2ème année)

23 Mars 2008, 12:14pm

Publié par lala

Cette rubrique peut vous aider à faire le catéchisme à vos enfants, et peut également servir aux débutants.
Elle est issue de la collection "La Miche de Pain"

Voir les commentaires

Enfants de Dieu, au lieu de se plaindre, il faut agir, car, nous devrons répondre de nos actes devant Dieu.

15 Mars 2008, 14:23pm

Publié par lala

Enfants de Dieu, reveillez-vous !

Satan redouble d'efforts pour perdre les âmes :

avortements, 
euthanasie, 
mères porteuses, 
recherches embryonnaires, 
clonages d'embryons, 
mariage homosexuel, 
droit à l'adoption des homosexuels, 
attentats, 
guerres,
violences, 
injustices, 
haîne, 
prise d'otages, 
travail le dimanche,
chaos dans l'Eglise, 
profanations et sacrilèges dans les églises 
(vols, concerts, expositions, transformation en logement, démolition, messes spectacle, bavardages, ...), 
divorces, 
séparation des familles, 
parents n'ayant plus d'autorité sur leurs enfants,
refus des dix commandements de Dieu,
refus de Dieu dans nos vies,
refus de Dieu dans nos sociétés,
refus de l'amour, 
refus de la prière, 
refus de la confession, 
refus de la pénitence,
paresse, 
triple concupiscence, orgueil, pauvreté .......

Nous enfants de Dieu, aimant Dieu, nous serons jugés sur nos actes, et, devant le Grand Tribunal, aucun avocat ne sera là pour nous défendre, et, si nous sommes en état de péché mortel, nous irons pour l'éternité en enfer.

Reveillons-nous et prions, prions, prions pour notre âme, et le salut des autres qui ont besoin de la Lumière Divine pour être sauvées.

Tout ce que Jésus a fait pour nous, L'a t-il fait pour rien ?

Prions au pied de la Croix de Jésus s'étant offert tout entier pour nous sauver.

Dieu premier servi. (Sainte Jeanne d'Arc)

Voir les commentaires

LE RESPECT DE LA VIE

14 Mars 2008, 20:52pm

Publié par lala

Voir les commentaires

Mères porteuses = Loi contre Dieu

14 Mars 2008, 20:48pm

Publié par lala

14 mars 2008

Vers une légalisation des mères porteuses ?

En vue de la révision de la loi de bioéthique en 2009, la maternité de substitution (rappel sur ce qu'en dit l'Eglise) pourrait être légalisée en France :

"Le tourisme procréatif est en effet en plein essor avec le but plus ou moins avoué de forcer le droit français. C’est d’ailleurs le fond de commerce d’un nouveau lobby, l’association Maïa, qui milite bruyamment en faveur de la légalisation de la gestation pour autrui. Sa présidente, Laure Camborieux, ne cache pas vouloir faire avancer définitivement le débat à l’occasion de la révision de la loi de bioéthique. [...]

Que cache exactement cette nouvelle dérive ? Pas moins qu’un trafic d’êtres humains. Soit la mère porteuse «loue» son utérus pour que l’embryon issu des gamètes des parents biologiques et conçu par fécondation in vitro y soit implanté : dans ce cas, elle n’est pas la mère génétique de l’enfant. Soit elle est inséminée artificiellement par les spermatozoïdes du père en fournissant un de ses ovocytes. Dans cette formule, la mère porteuse est tout à la fois la mère gestatrice et la mère biologique, se substituant totalement à la mère demandeuse qui ne deviendra la mère légale qu’après abandon de l’enfant à la naissance. Or, à ce jour, porter en son sein un enfant et lui donner naissance rend effectif juridiquement la filiation maternelle. Aller contre cette justice multiséculaire serait tenir pour rien la relation materno-fœtale au moment même où celle-ci est de plus en plus documentée dans sa contribution à construire la personnalité de l’enfant.

L’instrumentalisation des personnes dépasse ici l’entendement. La mère porteuse, moyennant rétribution, met à disposition des requérants ses fonctions reproductrices, entraînant une confusion entre procréation, reproduction et simple production d’une marchandise, l’enfant, au moyen de son instrument de travail, l’utérus. Du côté de l’enfant, on aboutit à une chosification sans précédent car la mère porteuse s’engage à céder l’enfant qu’elle aura porté en posant par anticipation un acte de disposition relatif à une personne. Il s’ensuit une réification majeure de l’enfant qui n’est plus traité comme un sujet de droit, mais comme un objet de créance ou comme une chose due en vertu du contrat."

Michel Janva

SOURCE

Voir les commentaires

Livre : Catéchisme des Anges

14 Mars 2008, 12:36pm

Publié par lala

par les moines du Barroux
sous la direction de Dom Gérard
Editions Sainte-Madeleine

Le Barroux - www.barroux.org

Voir les commentaires

L'euthanasie : loi contre Dieu

12 Mars 2008, 18:47pm

Publié par lala

Une femme malade demande l'euthanasie en justice

SOURCE

La loi de Dieu est très claire, cinquième commmandement : "Ne pas tuer".

Nous savons que des personnes souffrent, parfois horriblement de maladies, de douleurs, d'injustice.....mais si nous nous obstinons à vivre sans respecter la loi de Dieu, nous contribuons à la mort de nos âmes. Ainsi elles seront prises par le mal, voulant nous dévorer, et nous tendant des pièges les plus subtiles les uns comme les autres.

Lorsque nous vivions avec le Christ, le sens de nos souffrances sont toutes autres.

Prions afin que les âmes grandissent dans le Christ.


Voir les commentaires

Le monde sans Dieu

10 Mars 2008, 17:25pm

Publié par lala

Un monde sans Dieu est un monde qui meurt !

SOURCE

Voir les commentaires

LE CALICE : ce que Jésus y voyait, au jardin des oliviers avant de se faire arrêter, la veille de sa mort.

7 Mars 2008, 18:57pm

Publié par lala

Rappelons-nous les faits.

Jeudi Saint : Jésus institue l'Eucharistie, lors du dernier repas avec ses apôtres : la Cène.

Pendant ce repas, Jésus ordonne ses apôtres prêtres par le sacrement (sacerdoce des prêtres : ordination).

Puis ils vont au jardin des oliviers, à Gethsémani. (Matthieu 26, 36-46 / Marc 14, 32-42 / Luc 22, 39-46 )

Jésus dit à ses disciples de rester ici pendant qu'Il ira prier là-bas.

Emmenant Pierre et les deux fils de Zébédée, Jésus commence à ressentir tristesse et angoisse.

Il leur dit alors :
"Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi."

Jésus, allant un peu plus loin et tombant la face contre terre, il priait, disant : "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui se fasse ! (non pas comme je veux, mais comme tu veux.)"

Là, aimant toutes les âmes sans exception, Jésus s'abandonnait par amour pour nous à la volonté de Dieu son Père. C'est une très grande preuve d'amour pour nous.

Voilà ce que Jésus voyait dans cette coupe (le Calice pendant la messe) :

- toute la souffrance qu'Il va connaître (crachas, insultes, outrages, flagellation, croix, clous...)

- le péché du monde dans sa globalité depuis Adam et Eve, et de tous les hommes jusqu'à la fin du monde, et Il connait le nombre des personnes qui ne vont pas accepter ce qu'Il va souffrir.

- Il voit toute cette masse de pécheurs et péchés, et voit aussi ceux qui ne voudront pas du Salut.

A Gethsémani, au jardin des oliviers, Jésus a donc transpiré du sang (Luc 22, 44). Cela Lui faisait tellement mal de voir tout cela dans le Calice.

Mais un ange est apparu et le réconfortait (Luc 22, 43)

Nous pouvons donc réaliser la misère de nos âmes, de nos péchés, nous qui sommes pécheurs et orgueilleux.
Nous ne voulons que le pouvoir et l'argent, les plaisirs du corps et de l'esprit. 

Jésus, Lui, s'est donné tout entier pour chacun de nous. Il a plus souffert en regardant ce Calice que des souffrances de Son corps.

Il n'a rien calculé, Il a tout donné, tout.

Pendant la messe, voilà ce qui se passe dans le Calice, sur l'Autel.

Voilà ce que le prêtre voit dans le Calice, et qu'il doit respecter, honorer, prier, méditer, vivre, aimer...

Et pendant ce temps là, les messes spectacles fleurissent, mais ils n'ont pas connaissance de leur péché grave au non respect du Calice, sans parler du Corps du Christ, de la Croix...

Et pourtant, Jésus est là, encore et encore, plein de bonté et de Miséricorde, et nous laisse vivre malgré nos péchés.

Que de grâces nous devons Lui témoigner.

Que de misères sont nos âmes, nous qui croyons être sans péché, c'est justement en être rempli, et l'aveuglement nous fait vivre dans le péché et nous fait souffrir, mais offense aussi le Seigneur.

Le Seigneur nous attend à la confession, plein d'amour, parce qu'Il nous aime, et veut notre Salut à tous, sans exception.

Maintenant, au lieu de commettre des péchés, avant d'aller se confesser, avant de prier, pendant la messe...pensons au Calice de Jésus, les péchés qu'Il y a vu, les pécheurs qu'Il y a vu, ceux qui Lui disent oui, ceux qui L'offensent depuis Adam et Eve et jusqu'au dernier homme de la fin du monde.

Par notre confession, Jésus ne nous demande rien en échange, tout est gratuit, puisqu'Il a pris sur Lui tous nos péchés, depuis Adam et Eve et jusqu'à la fin des temps.

Nous venons Lui confesser nos péchés, et Lui est là, à tendre Ses bras pour nous blotir contre Son Coeur qui nous aime tant.

Tout est gratuit, et, après la confession, la joie nous envahi, car, nos péchés confessés sont oubliés par Dieu et par nous-mêmes, ainsi, les yeux fixés vers le Ciel nous entendons Jésus nous dire Je t'aime.

Amen.

Véronique J


Voir les commentaires

Dom Gérard : Homélie du lundi de Pentecôte 1985 à la Cathédrale de Chartres

7 Mars 2008, 18:49pm

Publié par lala

Bien que cela date de 1985, cette Homélie est encore d'actualité.

Lisez-la attentivement, et que le Saint Esprit puisse vous faire sentir la vérité de Dieu et non celle du monde.

Véronique J.

CLIQUEZ ICI

Voir les commentaires