Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

J - 5

18 Janvier 2017, 20:52pm

Publié par Véronique

Il ne reste plus que quelques jours avant l'arrêt momentané de mes blogs.

Pendant ce temps d'absence dont je ne connais pas la durée (plusieurs semaines voir plus d'un mois), je bloquerai les commentaires.

Je m'appuie sur votre prière et vous assure de la mienne.

Fraternellement

Véronique

J - 5

.

.

.

Voir les commentaires

Contacter le père Nathan

18 Janvier 2017, 20:49pm

Publié par Véronique

Pour contacter le père Nathan, nous pouvons le faire par ce forum.

Désolée de répondre ici à votre demande, mais l'adresse email que vous m'avez laissé ne fonctionne pas.

Fraternellement

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

Vos prières pour un prêtre, s'il vous plait.

18 Janvier 2017, 20:46pm

Publié par Véronique

Le père François a besoin de nos prières. Il est en soins intensifs et est très faible.

Il a beaucoup fait pour mon diocèse et ma paroisse.

Merci à toutes et à tous.

En union de prière fraternelle

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

La France, notre belle France...

18 Janvier 2017, 20:25pm

Publié par Véronique

Ma Bretagne me manque trop, aussi je vous laisse la découvrir par quelques musiques.

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires

"O Anna, mamm Mari" - "Ô Anne, Mère de Marie" (Chant breton à Sainte Anne)

11 Janvier 2017, 20:35pm

Publié par Véronique

Un très beau et intemporel cantique en Breton en l'honneur de Sainte Anne, interprété par la Maîtrise de Sainte Anne d'Auray. Ce cantique est bien connu des Bretons et des pèlerins de Sainte Anne d'Auray et des nombreux Sanctuaires dédiés à Sainte Anne en Bretagne et dans le monde entier...

 O ANNA MAMM MARI,

HA GALON NI HO PED,

DOH PEB DROUG GOUARNET NI,

GROEIT MA VEM OLL SALVET.

Anne, Mère de Marie,

de tout cœur, nous te prions,

garde-nous de tout mal,

donne-nous le salut.

(la bande son est en fin de page : ici)

 

1. Joachim, Anna,um rejoeiset, reit zo deoh ur hrouèdur hep par,

Ho merhig e zo benniget, dreist en oll dud zo ar en douar.

Joachim, Anne, réjouissez-vous, vous avez une enfant incomparable,

Votre petite fille est bénie entre toutes les femmes

 

2. Saùet ho penn ged leuiné, tud ag en douar, ne ouilet ket,

Rag a pe splann er goleu-dé e ma tost en héol de zoned.

Redressez la tête avec joie ! Ne pleurez pas, habitants de la terre,

car lorsque se lève l’aurore, le soleil n’est pas loin.

 

3. Er verhig-man e zo choéjet, de voud Mam de salvér er bed,

Ha ged en oll é vo anùet, rouanéz en dud hag en Eled.

Cette petite fille est choisie pour être mère du sauveur du monde,

Par tous, elle sera nommée reine du monde et reine des anges

 

4. O Mari, rozenn mistérius, nen des énnoh meid braùité;

Stirenn dreist en oll lugernus, hui e zigor splanndér en dé.

O Marie, Rose mystique, il n’y a en toi que beauté !

Etoile rayonnante entre toutes, tu apportes la lumière

 

5. Santéz Anna, inour deoh-hui, ar en douar èl é lein en né,

Inour eué d’ho merh Mari, gwerhiez berped ha Mamm de Zoué.

Sainte Anne, honneur à toi sur la terre comme au ciel,

Honneur aussi à Marie, ta fille, toujours Vierge et Mère de Dieu.

 

Source

 

Ce chant, disponible sur le CD "Cantiques à Sainte Anne", sur Coop Breizh

.

.

.

Voir les commentaires

Cantique "Sainte Anne, Ô bonne Mère" (Chant)

10 Janvier 2017, 23:21pm

Publié par Véronique

SAINTE ANNE, Ô BONNE MÈRE,
VERS TOI MONTENT NOS CHANTS,
ENTENDS NOTRE PRIÈRE ET
BÉNIS TES ENFANTS.

Ce lieu où ta présence tourne nos cœurs vers Dieu,
nous comble d'espérance en nous montrant les cieux.
Choisie par Dieu le Père, pour nous donner Marie,
que ton exemple éclaire les cœurs qui te supplient.
Fidèle à sa promesse, ton Dieu, ton créateur,
dans toute sa sagesse a regardé ton cœur.
Ta foi, ô bonne Mère, illuminait ta vie
et préparait la terre à l'accueil du Messie.
Tu vins dans ce village au temps choisi par Dieu,
tu donnes témoignage de tout l'amour des cieux.
Du ciel vient ton message au champ du Bocenno,
afin que tous les âges te chantent en ce hameau.
Auprès de la fontaine, au milieu de la nuit,
tu vins comme une reine à la source de vie.
Fidèle à ta prière, reconnaissant ta voix un fils
de cette terre montra toute sa foi.
Le cœur plein d'espérance en voyant le flambeau,
il vécut la présence de l'amour du Très-Haut.
« Suivez donc cette flamme, c'est moi qui vous en prie,
Je suis Madame Sainte Anne, la mère de Marie. »
« Dieu veut qu'en ce village, on vienne pour prier
et dire témoignage du Christ ressuscité. »
Sainte Anne, ô notre Mère, entends nos voix, nos chants,
conduis-les jusqu'au Père, exauce tes enfants.
Avec toute confiance, nous nous tournons vers toi
Soutiens notre espérance, conforte notre foi.
Avec délicatesse, veille sur nos foyers
Que toujours y progressent l'amour et l'unité
Fais vivre nos familles dans la fidélité,
Ta tendresse infinie saura bien les guider
De toute erreur protège le coeur des baptisés
Ecarte d'eux les pièges qui les font prisonniers
Conduis dans l'assurance celui que Dieu choisit,
Maintiens dans l'espérance les hommes au cœur meurtri
Accorde ta tendresse aux pauvres et aux pécheurs,
Qu'à travers eux paraisse l'amour du rédempteur
Des sœurs et frères doutent ou marchent dans le noir
Pour eux, ouvre une route de lumière et d'espoir
Conduis dans ta lumière et dans la vérité,
Celui, comme Pierre, nous guide avec clarté
Maintiens solide et forte la foi des baptisés,
Fais que toujours ils portent amour et vérité.

(d'après le site officiel du Sanctuaire Sainte-Anne d'Auray : http://www.sainteanne-sanctuaire.com)

.

.

.

Voir les commentaires

O Rouanez Karet an Arvor, O Reine aimée de l'Arvor (Chant)

10 Janvier 2017, 23:14pm

Publié par Véronique

Retrouvez ou découvrez le célèbre cantique à Sainte Anne, Sainte Patronne de la Bretagne. Un cantique en Breton, avec la traduction en français. Un chant sublimement interprété par le Kanerion Pleuigner, sur les orgues de la Basilique de Sainte Anne d'Auray.

Diskan

    O rouanez karet an Arvor!
    O Mamm leun a druhe(z)!
    War an douar , war vor!
    Mirit ho pugale!

1.-Itron Santez Anna
     Ni ho ped a galon,
     Ni en em lakaat gand joa,
     Dindan ho proteksion!

2.-Ho kalon 'zo digor,
     'Vid holl a Vretoned,
     An dud eus an Arvor,
     Ho kar ive(z) bepred!

3.-E labouriou kalet,
     E tremen hor buhe(z),
     Eus peb droug , Mamm garet,
     hon diwallit, bemde(z)!

4.-Hon diwallit, ho Mamm,
     Diouz ar pec'hed marvel,
     'Vid m'hor c'havo dinamm,
     Ar barner eternel!


 
  Diskan

    O Reine aimée de l'Arvor!
    O Mère de pitié!
    Sur terre (comme) sur mer!
    Protégez vos enfants!

1.-Sainte Anne
     Nous vous prions de tout notre coeur,
     Nous nous mettons avec joie,
     Sous votre protection!

2.-Votre coeur est ouvert,
     A tous les bretons,
     Les gens de l'Arvor,
     Vous aiment à jamais!

3.-Dans de durs labeurs,
     Passe notre vie!
     De tout mal, Mère aimée,
     Protégez nous chaque jour!!

4.-Protégez nous, O mère,
     Du péché mortel!
     Afin qu'il nous trouve sans tâche,
     Le Juge éternel!

.

.

.

Voir les commentaires

Kalon Sakret Jézus, un chant au Coeur de Jésus en breton (Chant)

10 Janvier 2017, 23:09pm

Publié par Véronique

1. Jézus, a holl viskoah,

    Ennein e huès chonjet ;

    Jézus, a holl viskoah,

    Hui e huès me haret.

   

    Jésus, depuis toujours,

    Vous avez pensé à moi ;

    Jésus, depuis toujours,

    Vous m'avez aimé.

 

Refrain: Kalon Sakret Jézus,

            Kalon Sakret men Doué,

            Intanet me halon

            Get tan ho karanté.

 

            Cœur Sacré de Jésus,

            Cœur Sacré de mon Dieu

            Embrasez mon mon cœur

            Du Feu de Votre Amour.

 

2. Petra ho tougé hui

    De rein dein er vuhé,

    Petra ho tougé hui

    Nameit ho karanté ?

 

    Qu'est-ce qui Vous a conduit

    A me donner la vie,

    Qu'est-ce qui Vous a conduit

    Si ce n'est Votre Amour ?

 

3. Perak, a lein en Néan,

    E eh lui dichennet

    Er hreù a Vethléem ?

    Rak ma huès me haret.

 

    Pourquoi, du haut des Cieux,

    Etes-Vous descendu

    Dans l'étable de Bethléem ?

    Parce que Vous m'avez aimé.

 

4. Jézus, ar er halvar,

    Pé liamm ho talhé

    Ariet doh er goès ?

    Ataù ho karanté.

 

   Jésus, sur le Calvaire,

   Quel lien Vous retenait

   Attaché à la Croix ?

   Toujours Votre Amour.

.

.

.

Voir les commentaires

Fête du Baptême du Seigneur - 9 janvier 2017

9 Janvier 2017, 21:49pm

Publié par Véronique


FÊTE DU BAPTÊME DU SEIGNEUR

Benoît XVI

Angelus - Place Saint-Pierre

 

Chers frères et sœurs,

 

Avec la fête du Baptême de Jésus, que nous célébrons aujourd'hui, s'achève le temps liturgique de Noël. L'Enfant que les Mages étaient venus adorer de l'Orient, à Bethléem, en offrant leurs dons symboliques, nous le retrouvons maintenant adulte, au moment où il se fait baptiser dans le fleuve du Jourdain par le grand prophète Jean (cf. Mt 3, 13).

L'Évangile fait remarquer que lorsque Jésus sortit de l'eau après avoir reçu le baptême, les cieux s'ouvrirent et l'Esprit Saint descendit sur lui comme une colombe (cf. Mt 3, 16). On entendit alors une voix venue du ciel qui disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé; en lui j'ai mis tout mon amour » (Mt 3, 17). Ce fut sa première manifestation publique après environ trente ans de vie cachée à Nazareth. Outre Jean Baptiste, ses disciples furent également des témoins oculaires de cet événement singulier. Certains d'entre eux commencèrent à le suivre à partir de ce moment (cf. Jn 1, 35-40). Ce fut dans le même temps une christophanie et une théophanie : tout d'abord Jésus se manifesta en tant que Christ, terme grec traduisant le mot hébreu Messia, qui signifie "oint" : Il ne fut pas oint avec de l'huile à la manière des rois et des grands prêtres d'Israël, mais avec l'Esprit Saint. Dans le même temps, aux côtés du Fils de Dieu apparurent les signes de l'Esprit Saint et du Père céleste.

 

Quelle est la signification de cet acte que Jésus a voulu accomplir, en vainquant la résistance du Baptiste, pour obéir à la volonté du Père (cf. Mt 3, 14-15) ? Son sens profond n'apparaîtra qu'à la fin de l'existence terrestre du Christ, c'est-à-dire dans sa mort et sa résurrection. En se faisant baptiser par Jean en même temps que les pécheurs, Jésus a commencé à prendre sur lui le poids de la faute de l'humanité tout entière, comme Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde (cf. Jn 1, 29). Une œuvre qu'Il a accomplie pleinement sur la croix, lorsqu'il a reçu également son baptême (cf. Lc 12, 50). En effet, en mourant il s'immerge dans l'amour du Père et répand l'Esprit Saint, afin que ceux qui croient en Lui puissent renaître de cette source intarissable de vie nouvelle et éternelle. Toute la mission du Christ se résume ainsi : nous baptiser dans l'Esprit Saint, pour nous libérer de l'esclavage de la mort et nous ouvrir le ciel, c'est-à-dire l'accès à la vie véritable et pleine, qui sera « une immersion toujours nouvelle dans l'immensité de l'être, tandis que nous sommes simplement comblés de joie » (Spe salvi, n. 12).

 

[...] prions pour tous les chrétiens afin qu'ils comprennent toujours mieux le don du Baptême et s'engagent à le vivre avec cohérence, en témoignant de l'amour du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Je vous souhaite à tous un bon dimanche

.

.

.

Voir les commentaires

How I love You - Christy Nockels (Chant)

9 Janvier 2017, 21:36pm

Publié par Véronique

Pour nous aider à ouvrir davantage notre coeur jusqu'à ce qu'il soit suffisament ouvert pour que Jésus y entre, il est bien de dire ces paroles répétitives.

Plus notre coeur s'ouvre, plus nos espaces intérieurs s'ouvrent aussi.

Cela permet à Dieu de venir en nous. Ainsi, Il nous apprend et nous aide à Lui laisser la place qu'Il désire prendre en tout notre être.

IL ne faut pas avoir peur, au contraire, laisser Dieu pénétrer en nous c'est Lui dire "Oui, je T'aime, je me laisse faire... Jésus,  je Te laisse tout faire en moi..."

Véronique

.

.

.

Voir les commentaires