Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique

Pas assez d'Hosties consacrées pendant la messe. Que faire ?

22 Décembre 2014, 19:47pm

Publié par Véronique

Pas assez d'Hosties consacrées pendant la messe. Que faire ?

Hier, dernier dimanche avant la grande et joyeuse fête de Noël, pour fêter la venue de Jésus-Christ sur la terre pour nous sauver et nous offrir la vie éternelle à ses côtés... je suis allée à la messe, avec un coeur disposé du mieux que je pouvais malgré toutes mes faiblesses et toutes mes imperfections, à vivre une heure toute proche de Jésus et enfin Le recevoir.

Le plus grand moment de la semaine pour moi : recevoir Jésus dans l'Hostie consacrée.

Problème : pas assez d'Hosties consacrées pour distribuer aux fidèles que nous étions.

De suite, je me suis mise en prière auprès de Jésus en Lui demandant de ne pas juger les prêtres et le diacre présents.

Cette situation était peut-être voulue de Dieu. Cela Lui appartient.

Que faire alors ?

Personnellement une grande, immense, et douloureuse tristesse m'a envahi et les larmes sont sorties sans que je puisse les retenir. C'était trop fort. Je ne pouvais pas recevoir Jésus. Cette tristesse étaient aussi pour mes frères et soeurs qui étaient dans le même cas.

J'ai donc pleuré jusqu'à ce que Jésus m'apaise.

J'ai pensé aller au monastère qui se trouve dans ma commune pour aller chercher Jésus auprès du prêtre, mais j'étais invitée à déjeuner en famille chez des amis. Je ne pouvais pas perturber cette invitation fraternelle.

J'attends avec beaucoup d'importance la bénédiction finale, car elle est grande et forte, puis, en allant à ma voiture, j'étais en conversation avec Jésus, comme cela m'arrive souvent, et Il me fait penser à la messe selon la forme extraordinaire (messe en latin), qui était en train de se dérouler dans une autre église de ma paroisse , pour s'unir à Lui.

Je m'y rends donc, avec hâte, et j'arrive juste au moment de l'élévation du Corps de Jésus.

J'ai pu communier, j'ai pu m'unir physiquement avec Jésus. Alors qu'Il m'a fait la grâce de vivre la communion du désir avec une grande intensité et son amour qui m'a pénétré comme jamais, cela ne me suffisait pas. Jésus Hostie est plus grand et plus important que tout.

Alors, si cela vous arrive, de ne pas pouvoir communier alors que cela n'est pas votre faute, ne jugez pas surtout, restez et demeurez dans l'amour et dans la miséricorde, cherchez Jésus dans votre coeur, à côté de vous, ne Le quittez pas, et demandez Lui une solution pour Le recevoir et s'unir à vous.

Croyez-moi, Il trouvera une solution.

S'il n'y en a pas, pour différentes raisons, acceptez ce que Dieu vous fait vivre, et apprenez à vous abandonner davantage à Lui. C'est Dieu qui nous appelle  dans ce cas là à un plus grand abandon.

Mais surtout, restez unis à Lui, ne Le quittez pas pour rester tout près de Lui, pour qu'Il vous aide à vivre ce moment qui peut être très dur pour vous, parce qu'en Lui demandant de vous aider à supporter votre peine qui peut être grande à ne pas L'avoir reçu, vous êtes sûrs de vivre cette souffrance dans la paix et en union d'amour avec Dieu.

En tout cas, par cette épreuve, Jésus nous fait sentir son désir d'union d'amour avec nous, qui peut être d'une hauteur mystique donc très forte, et nous, nous sommes invités à Lui répondre par un oui véritable à Lui, à son amour. On peut dire que Jésus se sert de nos sentiments envers Lui, pour nous faire prendre conscience à quel niveau nous L'aimons et si celui-ci n'est pas assez haut Il nous invite à L'aimer davantage et Il sait bien y faire, et tout dans la douceur, sa douceur qui lui est propre et fidèle.

Chrès frères et soeurs dans le Christ, gardez toujours Jésus auprès de vous, Il vous aime.

Véronique

Voir les commentaires

Mes amis vous va bientôt célébrer ma grande fête de Noël

22 Décembre 2014, 18:43pm

Publié par Véronique

Annonce de la naissance de Jésus

Une lecture de l'Évangile de Saint Luc 1, 26-38 :

Au sixième mois, l'ange que Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une vierge fiancée à un homme nommé Joseph, de la maison de David, et le nom de la Vierge était Marie. Et venant à lui, dit-il, "je vous salue pleine de grâce ! Le Seigneur est avec vous. » Mais elle a été grandement troublée à ce qui a été dit et médité ce que sorte de salutation cela peut-être. Puis l'ange dit à elle, "n'ayez pas peur Mary, car vous avez trouvé la faveur avec Dieu. Voici, vous concevoir dans ton sein et enfanteras un fils et tu doit nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé fils du très-haut et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père et il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et de son Royaume, il y n'aura aucun fin. » Mais Marie dit à l'ange: « comment cela se, puisque je n'ai aucune relation avec un homme? » Et l'ange dit à lui dans sa réponse, "le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du très-haut vous ombragera. C'est pourquoi l'enfant à naître sera appelé Saint, le fils de Dieu. Et voici, Elizabeth, votre parent, a également conçu un fils dans sa vieillesse, et il s'agit du sixième mois pour elle qui était appelée stérile ; pour que rien ne sera impossible avec Dieu. » Marie a dit, "Voici, je suis la servante du Seigneur. Peut on faire pour moi selon ta parole. » Puis l'ange partit d'elle.

 

Il y a une femme ici au Canada, dont le nom est Elaine et elle a été malade depuis dix-huit ans. Le Seigneur m'a dit que beaucoup de gens doivent prier pour lui afin qu'il puisse guérir son. Elle a beaucoup de maux de tête et son cœur ne fonctionne pas bien. Elle a aussi beaucoup de douleur dans son estomac et autres parties de son corps, surtout son cou et les épaules.
Veuillez prier pour cette femme fine que je sais très bien que le Seigneur lui guérira complètement. Elle n'est que dans sa fin des années 50. Merci beaucoup.

 

Vous trouverez ci-dessous le message de notre Seigneur et Sauveur donné au père Melvin. Jésus lui a parlé ces mots,

« Réjouissez-vous mon frère Melvin et tous mes frères et sœurs pour le jour de mon anniversaire est très proche. De la lecture aujourd'hui, vous voyez comment mon Père céleste arranger pour moi d'être né sur la terre comme un être humain. Il a sélectionné avant même sa naissance, ma mère et l'a préparée depuis sa conception était une femme Sainte et précieuse. Le moment venu mon père a envoyé le Gabriel Angel de lui annoncer qu'elle serait ma mère. Il a commencé par sa salutation avec ces mots, « Je vous salue, pleine de grâce. » Ces mots indiquent qu'elle a jamais péché et n'est pas né avec le péché originel. Elle a été préservée de tout cela. Quand l'ange a annoncé la bonne nouvelle qu'elle serait ma mère lui, elle ne pouvait pas le croire. Car elle dit: « comment cela se puisque je n'ai aucune relation avec un homme? » L'ange lui a expliqué que le Saint Esprit viendrait sur elle et la puissance du très-haut s'éclipser son." L'ange dit que l'enfant à naître serait le fils de Dieu. Il lui a aussi dit que je serait appelé « Jésus ». À la fin ma mère a accepté tout ce que l'ange lui a dit. Il lui a même dit que sa cousine Élisabeth était également enceinte et c'était son sixième mois de grossesse. Elizabeth était stérile toute sa vie, mais elle a conçu dans sa vieillesse par la grâce de Dieu. Son fils s'appellerait Jean le Baptiste.
Mes amis vous va bientôt célébrer ma grande fête de Noël. Venez croire à ma naissance à Bethléem et Me montrer votre amour tous les jours. Je vais donner chacun d'entre vous un cadeau spécial lors du grand jour. Je vous bénis tous. »

Père Melvin

 

Source : http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.ourladyofpei.com%2Fmessages%2F2014%2F12%2F21%2Fannouncement-of-the-birth-of-jesus-5%2F

Voir les commentaires

Piétons renversés à Dijon: des témoins disent avoir entendu crier "Allahu Akbar"

21 Décembre 2014, 22:42pm

Publié par Véronique

Source : http://www.bfmtv.com/societe/dijon-un-automobiliste-fonce-deliberemment-sur-des-passants-853875.html

 

Apparement, ce dimanche 21 décembre 2014, neuf personnes bléssées dont deux grièvement.

En union de prière fraternelle.

Véronique

Voir les commentaires

Météo extrême... à travers le monde. Ce que les médias ne disent pas.

18 Décembre 2014, 21:20pm

Publié par Véronique

Seigneur, merci d'être amour.

Nous vous demandons la grâce d'avoir pitié de nos âmes et de leur faire miséricorde.

Merci Seigneur.

 

Evangile de saint Luc chapitre 21, verset 11 :

Il y aura de grands tremblements de terre et, par endroits, des pestes et des famines ; il y aura aussi des phénomènes terribles et, venant du ciel, de grands signes.

 

Luc 21, 12-15 :

" Mais, avant tout cela, on portera les mains sur vous, on vous persécutera, on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous traduira devant des rois et des gouverneurs à cause de mon Nom, et cela aboutira pour vous au témoignage. Mettez-vous donc bien dans l'esprit que vous n'avez pas à préparer d'avance votre défense : car moi je vous donnerai un langage et une sagesse, à quoi nul de vos adversaires ne pourra résister ni contredire...

Janvier 2014

Février 2014

Mars 2014

Avril 2014

Mai 2014

Juin 2014

Juillet 2014

Aôut 2014

Septembre 2014

Voir les commentaires

Santo subito IV : Vox ecclesiae

17 Décembre 2014, 23:29pm

Publié par Véronique

Mgr Slawomir Oder, postulateur, explique le déroulement du procès de canonisation de Jean Paul II.

La vie et la mort du pape sont racontées par ses proches : Stanislaw Dziwisz, Mieczyslaw Mokrzycki et Emery Kabongo (ses secrétaires), René-Samuel Sirat (ancien grand rabbin de France), Henryk Wozniakowski (éditeur des "carnets intimes"), Birth Lejeune (épouse du professeur Lejeune) et Soeur Marie-Germaine (Petite Soeur de Jésus ayant connu Karol Wojtyla à Cracovie alors qu'il était prêtre). Leurs récits sont illustrés par des images d'archives et des séquences tournées à Rome, la veille et le jour de sa canonisation. Une coproduction KTO/STELLA PRODUCTIONS, 2014. Une réalisation Grzegorz Tomczak.

 

Source : http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/documentaire-santo-subito-iv-vox-ecclesiae/00085330

Voir les commentaires

La messe ne nous appartient pas.

16 Décembre 2014, 11:10am

Publié par Véronique

Il n’y a rien de plus grand sur terre que la messe.

La messe ne nous appartient pas, elle est divine.

Si l’homme y ajoute ou y enlève des éléments, il s’abaisse, voulant mettre en avant sa volonté, ses envies, ses idées. C’est de l’orgueil et un manque de maturité spirituelle.

On peut malheureusement y voir des écrans diapositives… comme si Dieu ne suffisait pas.

Tous ces éléments matériels rajoutés sont le profane entré dans l’Eucharistie.

La messe est le plus grand théâtre divin, en aucune façon il doit devenir un théâtre humain.

Avant la messe l’âme doit se préparer à accueillir en elle les grâces divines, et non à rester inactive durant une heure.

Notre cœur doit essayer de toujours être attentif à ce qu’il entend, à ce que Dieu veut lui faire vivre, et ce qu’Il voudrait en recevoir.

La messe doit être en priorité un cœur à cœur avec Dieu, sans que rien ne puisse le distraire, pour que Dieu y demeure.

Il est bon de prier le Veni Creator avant la messe, afin d’être à la disposition du Saint Esprit pour ce qu’Il daignera nous faire vivre selon ses désirs. Il est bon aussi de Le solliciter pour toutes les âmes de la terre assistant à la sainte messe et ceux qui n’ont pas eu la possibilité de s’y rendre.

Tous les moments de la liturgie sont importants, en s’imprégnant de la parole de Dieu, en louant Dieu, en accompagnant Jésus au moment de la Crucifixion lorsque le prêtre coupe en deux la grande hostie consacrée avec notre cœur rempli de compassion et d’amour pour l’agneau de Dieu, et aussi en étant tout abandonné au moment de l’union avec Jésus Hostie où Il nous remplit de tout son être, de sa divinité, de sa gloire et de sa toute puissance.

Il est là, en nous, nous faisant rayonner de ce qu’Il est !

Quelle grandeur !

L’union d’amour spirituelle et physique avec Jésus peut nous faire vivre des moments très hauts, nous faisant gravir davantage la montagne, nous faisant ainsi avancer sur le chemin spirituel, le chemin de Dieu.

Parfois même il peut arriver que Jésus nous fasse quitter le lieu de l’église pour un lieu uniquement surnaturel, c’est une expérience mystique.

Alors, pour laisser Dieu agir à sa guise durant la messe, le missel romain suffit.

Laissons-nous faire par Dieu.

La messe ne nous appartient pas.

Véronique

Voir les commentaires

La crèche de Noë̈l installée par Civitas au Parlement Européen

15 Décembre 2014, 18:01pm

Publié par Véronique

Mgr Bernard Fellay, le supérieur général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X est venu mardi 9 décembre 2014 inaugurer et bénir la crèche de Noël installée dans le hall d’entrée du Parlement Européen de Bruxelles à l’initiative de l’Institut Civitas. Ecoutez des extraits des discours vigoureux de Mario Borghezio, Alain Escada, et une interview exclusive de Mgr Bernard Fellay.

Source : http://www.medias-presse.info/la-creche-de-noe%CC%88l-du-parlement-europeen/20158

Voir les commentaires

Marie, toute pure, toute immaculée...

7 Décembre 2014, 18:09pm

Publié par Véronique

Marie, toute pure, toute immaculée, est toute rayonnante de Dieu.

Ceux qui ont eu le privilège et la grâce de la voir, comme sainte Bernadette, peuvent en témoigner.

Leurs coeurs et leurs yeux préparés par Dieu, pouvaient alors contempler pour toujours, sur terre, l'Immaculée Conception. Dieu leur permettant ainsi, d'être toujours aux côtés de Marie.

Pour recevoir Dieu en son sein, le Saint des Saints, le Seigneur des Seigneurs, le Roi des Rois, le Fils de Dieu, il n'y avait que la Conception Immaculée de Marie pour Le recevoir en elle.

La pureté émane de tout son être, c'est la pureté de Dieu.

L'humilité émane de tout son être, c'est l'humilité de Dieu.

La douceur émane de tout son être, c'est la douceur de Dieu.

La beauté émane de tout son être, c'est la beauté de Dieu.

La sagesse émane de tout son être, c'est la sagesse de Dieu.

La prière émane de tout son être, c'est la prière de Dieu.

L'amour émane de tout son être, c'est l'amour qu'est Dieu.

Marie, aidez-nous et apprenez-nous à vous imiter !

Que Marie nous guide vers Dieu, et qu'à chaque instant nous puissions, comme ceux qui l'ont vu, la contempler et lui demander ce qui nous est nécessaire pour plaire au Père et imiter son divin fils Jésus.

Qu'au moment de notre rencontre avec elle, au moment de notre mort, nous n'ayons pas peur de lui prendre sa main qu'elle nous tendra, comme un enfant qui se laisse guider avec confiance par sa maman.

Confions tous les défunts de la terre à Marie.

Amen.

 

Véronique

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires