Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Le silence du samedi Saint : nous sommes unis au Père par Jésus.

15 Avril 2017, 11:24am

Publié par Véronique

Sans même avoir beaucoup d'enseignement sur ce jour du samedi Saint, il est très probable que Dieu le Père mette en nous la grâce d'un silence désiré de sa part pour que nous soyons disponibles à contempler intérieurement la Passion de son Divin Fils vécue jusqu'au bout pour tous.

C'est un moment privilégié, tant désiré de Dieu, pendant lequel nous demeurons auprès de Jésus, vraiment tout près, nous rendant à l'évidence de la grandeur de son Amour pour nous, personnellement.

Nous sommes déjà dans les fruits des cérémonies du jeudi Saint, du vendredi Saint, et aussi par le chemin de Croix, pénétrant dans l'intimité de Jésus dans l'obéissance et l'amour infini pour le Père.

Voici Jésus au tombeau, après avoir été humilié, frappé, torturé, cloué... et dont pas une seule goutte de son Précieux Sang n'ai été perdue, et dont le bruit et  la puissance sur la croix de bois nous fait gagner l'éternité et la réconciliation avec le Père.

Le corps de Jésus, là, déposé dans un linceul aux secrets surnaturels et visibles de tous, a offert tout ce qu'il avait à offrir pour chacun de nous.

Son amour pour nous tous est vraiment grand pour accepté d'endurer.

"Ce ne sont pas les clous qui me retenaient à la Croix, c'est l'amour". Lorsque Jésus dit cela à sainte Catherine de Sienne,nous avons de facilité à comprendre que son amour pour nous est sans limite, et au combien nous pouvons lui en être reconnaissants.

Jésus est toujours près de nous, et, quand nous Le laissons approcher de plus en plus devant nous, son amour nous pénètre petit à petit laissant deux êtres ne faire qu'un. Tout de Lui est en nous, nos colères s'atténuent, notre orgueil disparait petit à petit, l'amour nous envahi au point de l'imiter sans difficulté puisqu'il occupe tous les espaces de notre être.

Les ténèbres ne l'ont point saisi (Jean 1, 5), comme elles ne peuvent nous saisir quand Jésus est en nous.

La mort de Jésus sur la Croix est puissante, saisissante, glorieuse, sur toutes les ténèbres, et pas une seule ne pourra nous saisir car de par son Saint Sacrifice, Jésus nous unie avec le Père :

Jean 17, 9-25 (Bible de Jerusalem) :

9 C'est pour eux que je prie ; je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, car ils sont à toi,10 et tout ce qui est à moi est à toi, et tout ce qui est à toi est à moi, et je suis glorifié en eux.11 Je ne suis plus dans le monde ; eux sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Père saint, garde-les dans ton nom que tu m'as donné, pour qu'ils soient un comme nous.12 Quand j'étais avec eux, je les gardais dans ton nom que tu m'as donné. J'ai veillé et aucun d'eux ne s'est perdu, sauf le fils de perdition, afin que l'Ecriture fût accomplie.13 Mais maintenant je viens vers toi et je parle ainsi dans le monde, afin qu'ils aient en eux-mêmes ma joie complète.14 Je leur ai donné ta parole et le monde les a haïs, parce qu'ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.15 Je ne te prie pas de les enlever du monde, mais de les garder du Mauvais.16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.17 Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.18 Comme tu m'as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.19 Pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu'ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.20 Je ne prie pas pour eux seulement, mais aussi pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi,21 afin que tous soient un. Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu'eux aussi soient en nous, afin que le monde croie que tu m'as envoyé.22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un :23 moi en eux et toi en moi, afin qu'ils soient parfaits dans l'unité, et que le monde reconnaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.24 Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, afin qu'ils contemplent ma gloire, que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde.25 Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu et ceux-ci ont reconnu que tu m'as envoyé.26 Je leur ai fait connaître ton nom et je le leur ferai connaître, pour que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux et moi en eux."

Véronique

Le silence du samedi Saint : nous sommes unis au Père par Jésus.

.

.

.

Commenter cet article