Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique

"L'homme n'est grand qu'à genoux devant Dieu"... (Devant le Sainte Eucharistie, le Saint Sacrement)

4 Février 2013, 13:57pm

Publié par Véronique

Le grand évêque français Bossuet a dit: "L'homme n'est grand qu'à genoux."

Oui vraiment, l'homme se grandit quand il s'agenouille devant son Créateur et son Rédempteur, Jésus, dans le Très Saint Sacrement.

L'ange de Fatima est venu enseigner aux trois enfants que notre premier devoir, conformément au premier commandement, est d'adorer Dieu.

À sa troisième apparition au Cabeço, l'ange du Portugal s'est présenté avec un Calice dans la main gauche et une Hostie dans la main droite. Les enfants se demandaient ce qui se passait. L'ange laissa suspendus miraculeusement le Calice et l'Hostie dans les airs et se prosterna jusqu'à terre en récitant cette prière de profonde adoration à la Trinité :

"Très Sainte Trinité, Père, Fils et Esprit Saint, je Vous adore profondément et je Vous offre les Très Précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les Tabernacles du monde, en réparation des offenses, sacrilèges, abandons et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Et par les mérites infinis de son Très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs."

Dieu veut que nous L'adorions à genoux. Nous agenouillons-nous en adoration et en prière devant Jésus dans le Très Saint Sacrement ? Nous devons le faire. Quand les trois Rois Mages de l'Orient sont allés à Béthléem et sont entrés là où était l'Enfant-Jésus, ils se prosternèrent devant Lui pour L'adorer à genoux.

Nous avons cet exemple dans les Écritures et celui de l'ange de Fatima, que Dieu veut que nous L'adorions à genoux.

 

Merci à mon amie Yolaine (Dieu est venu me chercher par elle en 2001) pour ce texte.

 

.

Commenter cet article