Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Rosaire de l'enfant à naître

3 Juillet 2017, 17:14pm

Publié par Véronique

 

Rosaire de l'enfant à naître contre l'avortement

- Messages du ciel

- Se procurer le chapelet des enfants à naître

- Messes

- Prières

... sur ce lien

 

Promesses du Ciel

Quand trois ans et demi plus tard, ce chapelet fait main fut fini et prêt à être distribué, Notre Dame et Jésus donnèrent à Maureen les promesses suivantes concernant ce rosaire unique :

2 juillet 2001 (après-midi)

Notre Dame vient en tant que Mère des Douleurs. Elle dit : "Loué soit Jésus. Je vois que vous vous servez du Chapelet de l'Enfant à Naître. Je vous l'affirme, Ma fille, chaque 'Je vous salue Marie' prié avec un cœur aimant sauvera une de ces vies innocentes de la mort par avortement. Quand vous utilisez ce rosaire, rappelez-vous Mon Cœur Immaculé et Douloureux qui ne cesse de voir le péché de l'avortement se produire à chaque instant. Je vous donne ce sacramental particulier pour guérir Mon Cœur Maternel."

Maureen demande : "Sainte Mère, voulez-Vous dire chaque « Je vous salue Marie » ou seulement ceux priés avec ce Chapelet de l'Enfant à Naître ?" La Sainte Mère : "C'est une grâce spéciale liée à ce chapelet particulier.* Il devrait toujours servir pour prier contre l'avortement. Je vous prie de bien vouloir le faire savoir."

*Note : Pour devenir un sacramental, il doit être béni par un prêtre catholique.

2 juillet 2001 (soirée)

La Sainte Mère est là en tant que Marie, Refuge du Saint Amour. Elle tient le Chapelet de l'Enfant à Naître et dit : "Loué soit Jésus."

"Vous pouvez faire confiance dans l'utilisation de ce rosaire et dans les promesses qui lui sont attachées. N'ayez pas peur de propager ce message."

3 août 2001

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Ayez confiance en Moi. Veuillez dire au monde que chaque 'Notre Père' (les grains que Jésus montre à Maureen sont des gouttes de larmes de sang en forme de croix), récité sur le Chapelet de l'Enfant à Naître, console Mon Cœur affligé. De plus, il retient le Bras de Justice."

"La plus grande promesse que Je vous donne concernant ce rosaire est la suivante : Chaque Rosaire prié avec le cœur, jusqu'à la fin, atténue le châtiment jusqu'ici retenu dû au péché de l'avortement."

Plus tard dans la même journée, je dis à Jésus que j'avais une question concernant la promesse qu'Il a faite quant au Rosaire de l'Enfant à Naître. Il revint enfin tout rayonnant. Il sourit et dit :

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Je connais votre question. Inutile de la formuler. Quand Je dis le châtiment dû au péché de l'avortement, Je veux dire le châtiment que chaque âme mérite pour sa participation à ce péché. Ensuite, Je fais aussi référence au plus grand châtiment qui menace le monde pour avoir adopté ce péché."

"Priez avec votre cœur sachant que votre Rosaire M'apaise."

29 mai 2002

"Je suis votre Jésus, né Incarné. Je suis venu vous parler en public du Rosaire de l'Enfant à Naître. Il s'agit d'un grand cadeau du Ciel pour et par cette Mission du Saint Amour. Ma Mère a conçu ce chapelet Elle-même et il est maintenant reproduit avec Son accord. Beaucoup de promesses et des promesses importantes accompagnent ce chapelet unique qu'Elle a conçu."

"Dans le monde, il existe des gens qui cherchent à falsifier ce rosaire particulier. Je demande aux fidèles de ne pas se laisser abuser. C'est le chapelet remis ici dans cette Mission du Saint Amour qui porte les promesses du Ciel."

"Faites-le savoir."

28 février 2005

"Je suis votre Jésus, né Incarné."

"Voici ce que Ma Mère vous a dit la nuit dernière à propos du Chapelet de l'Enfant à Naître. Si un groupe se rassemble pour prier de tout cœur pour les enfants à naître et qu'une seule de ces personnes est en possession du Rosaire de l'Enfant à Naître, J'honorerai chaque 'Je Vous salue Marie' de chacune des personnes du groupe comme si elle tenait elle-même le chapelet en question."

"De cette manière, Je lève la contrainte du temps nécessaire pour produire suffisamment de chapelets."

Maureen répond : "Merci Jésus."

.

.

.

Commenter cet article