Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

L'importance de la confession devant un prêtre et non en assemblée communautaire

11 Avril 2017, 17:13pm

Publié par Véronique

Qu'il est bon de se confesser, régulièrement,

et avant chaque grande fête liturgique

 

Non seulement parce que la confession en assemblée communautaire n'est autorisée qu'en cas d'urgence, elle ne permet pas non plus un véritable épanchement personnel et intime avec Dieu.

Pour vivre ce moment régulièrement comme beaucoup d'autres, je ne peux pas défendre la confession dans les assemblées communautaires que l'on voit partout en France.

La confession personnelle, et non en groupe, nous rend plus proche de Dieu. C'est un moment fort et intime que nous ne pas pouvons vivre lorsque nous sommes en groupe. C'est impossible.

Parce qu'aussi, pendant la confession personnelle devant un prêtre, j'ai reçu des grâces par cette intimité avec le Ciel, je témoigne des bienfaits de la confession personnelle.

Pendant la confession, il m'est arrivé de pleurer par une véritable contrition. Je parle directement à Jésus, au Saint Esprit, au Père en Lui disant "Papa", à la Vierge Marie, à mon ange gardien et également aux anges gardiens des personnes que j'ai blessé. Cette véritable proximité avec le Ciel est réelle et on en sent les fruits durant la confession , après également.

Je n'enlève pas la bonne volonté des personnes ayant recours aux assemblées communautaires, mais je ne peux m'empêcher d'être triste à la vue de la médiocrité spirituelle dans laquelle on les laisse. Les prêtres sont les premières victimes de ces mauvaises habitudes prises depuis des années dans ces assemblées, aussi, il est important de prier pour eux. Pourquoi ? Pour qu'ils atteignent les hauteurs spirituelles là où Dieu nous porte aux grandeurs de son amour et de sa miséricorde, là où vit l'âme intimement avec Lui dans des endroits qui n'ont rien à voir avec le monde terrestre, là où Il fait vivre notre âme. Le spirituel est au-dessus de l'humain et nous permet de nous aider quotidiennement dans notre vie. De ce fait, il est donc évident de se rendre compte que Jésus, qui Lui-même a instauré le sacrement du pardon ne l'a pas fait pour rien.

J'ai déjà fait l'expérience d'exprimer le besoin de me confesser mais de ne pas pouvoir le faire pour différentes raisons. J'ai toujours senti que cela m'empêchait d'avancer spirituellement, je n'arrivais pas à progresser, et, dès que je me confessais les grâces spirituelles m'étaient à nouveau accordées. Cela montre bien que malgré la contrition sincère du cœur, dire à voix haute mes péchés m'a permis de retrouver cette proximité avec Dieu et en même temps Il s'adressait à nouveau à moi par différentes grâces intérieures. Oui, tant que je ne me confessais pas les grâces intérieures cessaient.

Je vous invite donc à vous confesser, régulièrement, au moins une fois pas mois, c'est bien.

Véronique

L'importance de la confession devant un prêtre et non en assemblée communautaire

.

.

.

Commenter cet article