Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle

19 Décembre 2016, 19:31pm

Publié par Véronique

Il est bien de prier le Veni Creator avant de lire ce qui suit :


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,2-11.
En ce temps-là, Jean le Baptiste entendit parler, dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. Il lui envoya ses disciples et, par eux,
lui demanda : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
Jésus leur répondit : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez :
Les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle.
Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! »

Tandis que les envoyés de Jean s’en allaient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ?
Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme habillé de façon raffinée ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois.
Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète.
C’est de lui qu’il est écrit : ‘Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi.’
Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. »

 

Cet évangile nous a été présenté le dimanche 11 décembre dernier, il y a une semaine.

J'ai souligné des paroles de Jésus. Elles sont à prendre au sens propre, c'est-à dire que Jésus est capable de guérir physiquement les personnes aveugles, boiteuses, lépreuses, sourdes, et de ressusciter les morts. On se rappelle notamment que Jésus a ressuscité son ami Lazare.

Mais ces paroles soulignées vont plus loin. On peut leur donner une dimension spirituelle. En effet, on imagine non pas des infirmités physiques mais spirituelles.

Les aveugles retrouvent la vue : les aveugles sont les personnes qui n'ont pas la foi ou très peu, et, grâce à leur conversion leur âme voit enfin la vérité, celle de Dieu.

Les boiteux marchent : lorsque nous ne marchons pas en présence de Dieu dans notre vie, notre marche est quasi inexistante puisqu'elle ne suit pas l'exemple que Dieu nous demande de suivre. Notre marche est donc boiteuse. Par contre, lorsque nous faisons tous nos efforts pour suivre Dieu notre marche devient de plus en plus nette et notre âme n'est plus boiteuse puisqu'elle s'abandonne à la volonté de Dieu, et Dieu est le chemin le plus droit, le vrai, le plus beau.

Les lépreux sont purifiés : l'âme sans Dieu est malade, elle ne se porte pas bien. Alors, lorsque nous décidons de dire oui à Dieu, c'est-à dire de se convertir, Dieu purifie notre âme, ainsi elle devient de plus en plus belle et n'est plus malade. Dieu nous purifie.

Les sourds entendent : lorsque nous sommes trop dans les choses du monde, nous ne sommes pas attentifs aux appels de Dieu. Les bruits du monde nous rendent sourds aux appels de Dieu. Mais, dès que nous nous rendons disponibles à Dieu, notre âme n'est plus sourde puisqu'elle est toute attentive à ce que Dieu lui apprend, et, à ses invitations, ce qui est tout simplement la vie intérieure nourrie par notre abandon, nos prières, notre participation au sacrements...

Les morts ressuscitent : lorsque l'âme n'est pas nourrie elle meurt, mais, lorsqu'elle se convertit, Dieu la ressuscite. Elle commence alors à vivre vraiment.

Les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle : la bonne nouvelle c'est Jésus ressuscité, qui nous fait vivre éternellement. Les pauvres sont ceux qui s'abandonnent totalement à Dieu afin qu'Il fassent en eux ce qu'Il désire. Ils ont une âme humble, ils sont tous disposés à Dieu et se sont remis entre ses mains. Ils ne recherchent pas les vanités ni la gloire dans le monde, ils ne recherchent que Dieu et à faire toutes choses en Lui. Sans orgueil devant leur prochain, ils en prennent soin, y portent de l'attention et de la considération, ils sont attentifs à leurs souffrances et prient pour eux. Ils attendent tout à Dieu parce qu'ils savent que sans Lui ils ne peuvent rien faire (Evangile de Saint Jean chapitre 15, verset 5 [Jn 15, 5]), ils mendient Dieu pour tout sachant qu'Il est la perfection et l'amour parfait. En spiritualité, être pauvre, s'est admettre que tout vient de Dieu, que sans Lui nous ne sommes rien, que nous sommes de pauvres pécheurs, c'est aussi reconnaître nos erreurs et nos défauts et, faire tout notre possible afin de devenir meilleur (c'est pour cela que nous ne pouvons pas juger ni critiquer une personne). La pauvreté c'est dire à Dieu : "Mon Dieu, je vous dis oui pour toute ma vie, je vous la confie, elle est toute à vous, faites-en ce qu'Il vous plaira, mais aidez-moi chaque jour afin de faire votre volonté...".

Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute : imiter Jésus n'est pas une chose facile, aussi, Il voit parfaitement les efforts que nous faisons pour devenir meilleurs. Heureux sommes-nous de ne pas chuter sur ce chemin qu'Il nous invite à suivre, chemin de vie, chemin spirituel, même lors de souffrances et d'épreuves qui seront là pour nous faire grandir dans l'amour, la foi, l'espérance et la miséricorde, notamment quand nous sommes persécutés à cause de notre foi.

Voici tout un programme de vie qui commene par le baptême, aussi difficile qu'il puisse être, il est le chemin de la vie éternelle.

Véronique

 

Source

.

.

.

Commenter cet article