Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

16 octobre - Fête de sainte Marguerite-Marie Alacoque - soeur du Sacré-Coeur de Jésus (Paray le Monial)

16 Octobre 2016, 18:37pm

Publié par Véronique

SAINTE MARGUERITE-MARIE ALACOQUE
Confidente du Sacré-Cœur
(1648-1690)

C'est pour instituer et propager le culte de son Sacré Cœur que Jésus-Christ se choisit, au monastère de la Visitation de Paray-le-Monial, une servante dévouée en Marguerite-Marie Alacoque.

Prévenue par la grâce divine dès ses premières années, elle conçut de la laideur du péché une idée si vive, que la moindre faute lui était insupportable ; pour l'arrêter dans les vivacités de son âge, il suffisait de lui dire : « Tu offenses Dieu ! » Elle fit le vœu de virginité quand elle était très jeune.

On raconte qu'elle aimait, tout enfant, à réciter le Rosaire, en baisant la terre à chaque Ave Maria. Après sa première communion, elle se sentit complètement dégoûtée du monde ; Dieu, pour la purifier, l'affligea d'une maladie qui l'empêcha de marcher pendant quatre ans, et elle dut sa guérison à la Sainte Vierge, en échange du vœu qu'elle fit d'entrer dans un Ordre qui lui fût consacré. Revenue à la santé, elle oublia son vœu, et, gaie d'humeur, expansive, aimante, elle se livra, non au péché, mais à une dissipation exagérée avec ses compagnes.

De nouvelles épreuves vinrent la détacher des vanités mondaines ; les bonnes œuvres, le soin des pauvres, la communion, faisaient sa consolation. Enfin elle entra à la Visitation de Paray-le-Monial. C'est là que Jésus l'attendait pour la préparer à sa grande mission.

Le divin Époux la forma à son image dans le sacrifice, les rebuts, l'humiliation ; il la soutenait dans ses angoisses, il lui faisait sentir qu'elle ne pouvait rien sans Lui, mais tout avec Lui. « Vaincre ou mourir ! » tel était le cri de guerre de cette grande âme.

Jésus lui apparut à plusieurs reprises et lui montra son Cœur Sacré dans sa poitrine ouverte : « Voilà, lui dit-il, ce Cœur qui a tant aimé les hommes et qui en est si peu aimé ! » On sait l'immense expansion de dévotion au Sacré Cœur qui est sortie de ces révélations. La canonisation de la sainte a eu lieu le 13 mai 1920.

 

Liens :

- Bibliothèque

- Site Marie de Nazareth

- Catégorie "Coeur Sacré de Jésus", sur ce blog

.

.

.

Commenter cet article