Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Paradis ? Purgatoire ? Enfer ? Nous serons jugés sur l'amour.

19 Août 2016, 18:16pm

Publié par Véronique

Dimanche 21 août 2016

Forme ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,22-30.

Tandis qu’il faisait route vers Jérusalem, Jésus traversait villes et villages en enseignant. Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? » Jésus leur dit : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et n’y parviendront pas. Lorsque le maître de maison se sera levé pour fermer la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : “Seigneur, ouvre-nous”, il vous répondra : “Je ne sais pas d’où vous êtes.” Alors vous vous mettrez à dire : “Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.” Il vous répondra : “Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice.” Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous-mêmes, vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »

 

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Pour enfants et adultes

Nous serons jugés sur l'amour.

Les mots soulignés ci-dessus dans l'évangile de saint Luc sont importants.

La porte étroite dont parle Jésus est la porte d'entrée du Paradis. Lorsque notre corps meurt sur la terre, notre âme, elle, qui est éternelle, ira soit au Paradis directement, soit au Purgatoire soit en Enfer.

Ne croyons pas ceux qui nous racontent que nous irons tous au Paradis, c'est un mensonge comme cette chanson si connue.

Jésus dit Lui-même dans cet évangile que tous ne seront pas sauvés. C'est Jésus qu'il faut croire et non l'esprit du monde.

Lorsque nous paraîtrons devant Dieu notre âme ne pourra plus rien faire pour elle puisque le compteur sera arrêté, et elle sera jugée sur tout le bien et tout le mal qu'elle aura amassé.

Elle sera jugée sur l'amour afin de pouvoir entrer dans le Paradis d'amour où règne l'amour éternellement. Sans l'amour suffisant il n'est pas possible d'entrer dans le royaume de l'amour.

J'ai beau être catholique pratiquante, mais si je n'ai pas fait tous mes efforts pour aimer, alors je n'irai pas au Paradis. Jésus me dira : "Je ne te connais pas".

L'école de l'amour est notre portée, chaque jour, à chaque instant de notre vie, en la personne de Jésus, envers nous-même et envers notre prochain.

Par un abandon quotidien envers Dieu auquel nous devons porter de l'importance, Dieu nous apprend comment aimer, comment pardonner, comment réagir devant toute situation difficile d'amour. Les manques d'amour que l'on nous porte sont des épreuves. Ces épreuves peuvent être plus ou moins grandes, plus ou moins nombreuses, aussi, en essayant de faire toute chose en Dieu, nous sommes invités à aimer et à pardonner par-dessus tout.

La charité excuse tout, et permet de nous tenir droit devant nos difficultés à aimer.

L'héroïsme discret de la patience dans lequel Dieu nous invite nous aide à vivre les moments difficiles de notre vie. Devant chaque difficulté à aimer, nous ne devons pas oublier notre pauvreté et celle de notre prochain, nos imperfections et les siennes. Plus ou moins remplis de Dieu, nos manques d'amour seront plus ou moins grands.

L'amour nous remet à chaque instant devant nous-mêmes, devant notre conscience mais aussi devant Dieu. "Seigneur, vous voyez mon âme en cet instant, je dis que j'aime, mais est-ce vrai ? Est-ce que j'aime comme vous voulez que j'aime ?". Nous devrions nous mettre en présence de Jésus, maintenant, pensant en cet instant que c'est celui de notre jugement et ne pouvant plus rien faire. Notre capital d'amour est-il suffisant, est-il de bonne qualité...?

Oui, ai-je assez aimé mon prochain, l'ai-je critiqué, l'ai-je jugé, lui ai-je porté tous les soins nécessaires, ai-je été à son écoute, ai-je assez prier pour lui...? Ai-je porté du soin à la vie de l'enfant à naître, au mourant, au malade ? Ai-je répondu aux attaques que l'on m'a porté ou bien ai-je pardonné et excusé dans un silence d'amour et de miséricorde ?

La remise en question sur l'amour que nous avons pour notre prochain, ou pas, doit revenir régulièrement en notre esprit et dans notre coeur. Cela nous permet de rectifier ce qui ne va pas, d'ajuster nos pensées, nos actes, nos paroles et nos prières pour devenir amour.

Lorsque nous pénétrons dans l'amour créateur de Dieu le Père, là où l'amour s'exprime, il n'y a pas de place pour autre chose que l'amour. Dans sa création d'amour, Dieu nous y a introduit et nous y fait participer. Nous sommes créés par l'amour, nous sommes amour, et nous sommes faits pour l'amour.

Reste à faire vivre cet amour en nous, à ne pas le faire mourir mais à le rendre vivant et fécond.

 

Si je ne sais pas ce qu'est aimer ni comment aimer, il est très simple de demander de l'aide à Dieu :

"Seigneur, je ne sais pas aimer, je T'aime et j'ai confiance en Toi, aussi, apprend-moi à aimer comme Tu veux que j'aime. Aide-moi à faire vivre cet amour qui est en moi puisque Tu m'as créé à ton image et à ta ressemblance, et, Tu es amour. Cet amour en moi qui dort et ne sait pas s'exprimer, fais-le vivre en moi, fais le vibrer, fais-lui faire ce qu'il doit faire, apprend-moi à le connaître et aide-moi pour qu'il vive et porte des fruits...".

 

Ne pas avoir peur de contempler Jésus qui est l'amour, de Le prendre dans ses bras et sur son coeur, de plonger dans ses Saintes Plaies et son Divin Coeur, afin d'aimer par-dessus tout et en toute chose. 

Véronique

Source : http://catechisme-et-spiritualite.over-blog.com/2016/08/evangile-de-saint-luc-12-22-30-que-faut-il-faire-pour-vivre-eternellement-dans-le-paradis-de-dieu.html

Commenter cet article

tustus 01/12/2016 09:29

Merci. Que votre texte est beau et si justement écrit. Que le seigneur nous aide au quotidien à suivre au mieux ses enseignements et n ayons pas peur de lui demander pardon par le sacrement de la réconciliation ou confession.