Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Education nationale...une nouvelle violence exercée sur les enseignants.

27 Mai 2015, 17:10pm

Publié par Véronique

Du nouveau dans l'Education Nationale ?


A cette question, ma réponse sera nuancée. Il n'y a pas de changement sur le fond de la stratégie gouvernementale, mais  en termes d'action, une nouvelle violence qui s'exerce sur les enseignants eux mêmes.

Entendons nous bie , je veux dire sur les enseignants qui s'obstinent à vouloir instruire et cultiver leurs élèves. Jusqu'à présent ceux-ci pouvaient pendant leur passage à l'IUFM " faire le gros dos " , dissimuler leur hostilité au credo pédagogiste et, usant de leur liberté pédagogique, faire consciencieusement leur travail d'enseignant dès qu'ils étaient sur le terrain. C'était certes très difficile dans le primaire , mais dans le secondaire il subsistait une " zone libre " pour les amoureux de ce magnifique métier. Ayant été un des trois fondateurs de l'association " Lire et écrire " , j'ai la chance d'avoir des contacts avec des enseignants de l'enseignement publique et j'ai continué à suivre l'évolution du système depuis 1999, année de mon ordination. J'ai toujours considéré que cela faisait partie de ma pastorale, étant donné mon passé de directeur d'une Ecole d'ingénieurs.
 
Le Ministre V.Peillon s'est révélé, en son temps, un mystique d 'une religion athée  qu'il voulait imposer grâce à l'école, mais son adversaire était à l'extérieu , il l'avait identifié, c'était l'Eglise catholique. Je n'ai pas l'impression qu'il ait déclenché la guerre, dans le secondaire, contre les enseignants ... qui enseignaient contre vents et marées, préférant pour sa part prêcher la nouvelle religion.


Passons sur le fugace B.Hamon, certainement plus pugnace , mais qui n'eut pas le temps de sévir durablement. D'après mes écho , la nouvelle ministre a donné des consignes précises d'agression, au niveau du Collège, contre les enseignants récalcitrants.


Ignorant tout de notre culture, ce qui est un atout pour elle, elle peut la haïr de principe sans risquer d'avoir des remords. Elle a compris que le changement des programmes était nécessaire mais pas suffisant et qu'il fallait parallèlement s'attaquer aux enseignants hostiles au génocide culturel.


Il est difficile de faire repasser une inspection à un professeur, dûment bien noté et inspecté relativement récemment, mais il est possible de lui imposer une entrevue avec un inspecteur-conseil qui va le mettre en accusation à la façon des procès staliniens des années trente. Pas question de pouvoir dialoguer ou argumenter, le jugement est déjà prononcé et c'est à un procureur que vous avez à faire. Il vient pour vous "aider" et, pour ce faire, va vous apprendre votre métier, car, lui, il sait !

Il va vous envoyer en stages de lavage de cerveau et suivre attentivement leurs effets. George Orwell a décrit , relire " 1984 "et "La ferme des animaux" ce processus d'asservissement . " Tous les hommes sont égaux mais les tenants du pédagogisme sont plus égaux que les malheureux héritiers d'une culture plus que millénaire " !
Il va être intéressant de voir si " les Républicains ", ex UMP , vont voler au secours des enseignants, brimés pour leur amour des élèves et leur souci de les faire progresser. L'honneur de la classe politique exige qu'ils se fassent, à l'extérieur du système, leurs avocats puisque les syndicats d'enseignants sont complices ou impuissants  face à ce processus de purges " staliniennes " ( je ne trouve pas d'autre qualificatif ). Affaire à suivre !

Père Y. Bonnet

 

Source : http://www.yannikbonnet.com/Education-nationale-une-nouvelle-violence-exercee-sur-les-enseignants_a315.html?TOKEN_RETURN

Commenter cet article