Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

« Tu » ou « Vous » à Dieu ?

15 Février 2015, 16:28pm

Publié par Véronique

« Tu » ou « Vous » à Dieu ?


Pour répondre à un internaute.

 

A la base, nous venons tous d’un milieu familial différent, où les enfants tutoient ou vouvoient leurs parents.

De ce fait, il y a déjà des habitudes enracinées en nous.

À la maison c’était le tutoiement et cela n’empêchait pas le respect que nos parents nous ont appris les uns envers les autres et pour les autres.

Cela peut donc peut-être une évidence à tutoyer Dieu ou à Le vouvoyer.

Dans le rite extraordinaire de la messe, le vouvoiement est de rigueur, une habitude, enraciné.

Dans le rite ordinaire on vouvoie Dieu et on Le tutoie également.

Alors, il n’est pas rare d’entendre des chants adressés à Dieu où on Le tutoie, notamment pendant des sessions de louange.

Maintenant, je me permets d’aller plus loin, afin d’éclairer ceux qui ne savent pas faire le choix entre le tutoiement ou le vouvoiement lorsqu’ils s’adressent à Dieu, et pour qu’en eux il n’y ait pas de culpabilité.

En fait, je dirai que c’est un choix tout à fait personnel, et, que chacun doit le respecter.

En effet, nous n’avons pas tous les mêmes rapports avec la Très Sainte Trinité, parce que nous n’avons pas la même spiritualité et le même niveau spirituel. Nous n’avons donc pas tous la même intimité avec Dieu.

Nous avons aussi des vies différentes, des croix (épreuves) et blessures différentes, et leurs intensités sont divergentes pour chacun.

Je me souviens pour ma part, lorsque Dieu m’a converti en 2001, et avant, je Le vouvoyais, toujours. L’image du Dieu haut et puissant à qui on doit tout était dominante, et du fait de mon éducation, le « Vous » ressortait naturellement…

Cela a changé au fil des années.

Ma vie en a été un des éléments, étant tombée au plus bas pendant un cancer il y a dix ans, je n’avais plus de force, ni même intérieure pour prier comme le ferait n’importe qui, alors, et, pour m’épuiser le moins possible alors que je l’étais déjà, je tutoyais Jésus pour aller plus vite, mais l’intention de mon cœur n’en était pas moins sincère et respectueuse pour autant.

J’ai remarqué qu’à Dieu le Père, je Lui dis toujours « Vous », à Jésus « Tu » ou « Vous », et toujours « Tu » au Saint-Esprit, car la prière quotidienne, et même plusieurs fois par jour, du Veni Creator, me fait tutoyer naturellement le Saint Esprit, et, visiblement Il n’a pas l’air blessé.

Aussi, si Jésus vous emmène dans les hauteurs spirituelles, qu’Il vous fait vivre des choses surnaturelles, fortes et intenses, si vous Le tutoyez ça n’est pas grave parce qu’Il vous connait mieux que vous-mêmes. L’important c’est d’essayer de vivre au mieux les grâces qu’Il daigne vous offrir, pour de pas les rendre inutiles, et aussi de vous laisser porter par son amour, de vous laisser faire par Lui, tout simplement.


Vous voyez que Dieu nous laisse libre de Le tutoyer ou de Le vouvoyer, parce que ce qui compte c’est notre cœur et ce qu’il contient, et, que l’amour véritable est le plus important.

Alors, si vous chantez ou parlez à Dieu en lui disant « Tu », laissez votre cœur exprimer l’amour qu’il a pour celui qui l’a créé. Laissez l’amour vivre et porter des fruits.

Véronique

Commenter cet article